Les flagelles de Vibrio diazotrophicus


Bactéries et Cyanobactéries

Règles du forum

Bactéries et Cyanobactéries

Les flagelles de Vibrio diazotrophicus

Messagede Bernard-J » 01 Juin 2018 13:21

Bonjour,

Dans ma précédente vidéo, j'avais signalé mon étonnement au fait qu'il fallait ajouter du sel au milieu nutritif afin d'obtenir des vibrions mobiles.
viewtopic.php?f=38&t=21034

Et je vous avais promis une explication:

Les Vibrio spp. possèdent un flagelle polaire responsable de leur motilité caractéristique, extrêmement rapide. Les flagelles sont actionnés par des moteurs électrochimiques dont les carburants sont des ions. Si pour la plupart des bactéries mobiles, leurs flagelles fonctionnent avec des moteurs mus par des ions H+ (protons), les Vibrio spp. font exception car le moteur de leur flagelle polaire fonctionne avec des ions Na+ (sodium).
Dans cette nouvelle vidéo, je démontre ce fait en ajoutant un inhibiteur de la pompe à sodium (= amiloride, diurétique prescrit souvent contre l'hypertension) qui stoppe instantanément le mouvement des vibrions.

J'ai aussi fait une coloration des flagelles pour montrer le flagelle polaire de ces vibrions. En effet, les flagelles bactériens sont trop fins pour être visible au microscope photonique. S'ils sont visibles, par ex. chez certains spirilles, ce que l'on voit est un agglomérat d'une touffe de flagelles.

Contrairement au flagelle polaire constitutif, certaines espèces de Vibrio possèdent une autre catégorie de flagelles qui sont induits selon les conditions environnementales. Cette induction semble se produire chez V. diazotrophicus, qui présente une multiplicité de flagelles quand il est incubé en présence de cet inhibiteur.

Ces flagelles inductibles dits latéraux car pouvant être générés tout autour de la cellule sont mus par des protons et non des ions sodium. Il est suggéré que l'inhibition du flagelle polaire à carburant sodium entraîne la synthèse de flagelles "roulant" avec un carburant alternatif !

Voilà, j'espère ne pas vous avoir trop ennuyés. Ma prochaine vidéo sur les spirilles devrait être plus simple à suivre.

Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 846
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Les flagelles de Vibrio diazotrophicus

Messagede PierreH » 01 Juin 2018 15:31

Bonjour,

merci Bernard pour cette très belle démonstration !
Microscopes Zeiss WL, CP, DIC, épifluo, épiscopie HD, obj. Neofluar Phase, Plan-Neofluar 63, Optovar, écl. LED Seoul P4 3W
Stéréomic. Leica MZ12.5 Combi 3 Planapo 1x 2x, OPD Planapo 10x, écl. Schott KL1500LCD. Leica M3Z Plan Type S
Terrain Open University McArthur LED, Nikon Naturescope Mini, Emoscop SME LED, Belomo x10
Photomacroscope agrand. Kaiser modifié, Luminar 16mm, Apo-Rodagon N 50mm 2.8, Nikon CF 10 & 20x Plan EPI
APN Canon 450D téléc. USB, Fuji X10 Raynox DCR-250
Avatar de l’utilisateur
PierreH
membre
membre
 
Messages: 3122
Inscription: 13 Sep 2007 13:21
Localisation: Buzet-sur-Tarn près Toulouse
Prénom: Pierre

Re: Les flagelles de Vibrio diazotrophicus

Messagede Bernard-J » 02 Juin 2018 20:07

Bonsoir,
Merci Pierre.
Oui, c'était sympa à faire ces manips et j'ai été assez surpris que cela a fonctionné presque au premier essai... ;)
Cette souche bactérienne a évidemment été déterminée par séquençage ADN.
L'espèce Vibrio diazotrophicus fut décrite en 1982.
Remarquez que diazotrophicus signifie "capable de fixer l'azote atmosphérique". Il a fallu redéfinir la description du genre Vibrio après cette découverte parce ce que ce genre ne contenait pas de fixateur d'azote. Dans les années 80, les parentés ne s'obtenaient pas encore avec le séquençage, mais par des hybridations entre les ADN génomiques isolés de chaque souche.
Bon weekend
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 846
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard


Retourner vers Bactériologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité