Archée: Halobacterium salinarum


Bactéries et Cyanobactéries

Règles du forum

Bactéries et Cyanobactéries

Archée: Halobacterium salinarum

Messagede Bernard-J » 09 Juil 2017 21:29

Bonsoir,
Comme vous le savez déjà, le monde vivant se divise en procaryotes (c-à-d. les bactéries qui n'ont pas de noyau) et les eucaryotes qui possèdent une ou des cellules avec noyaux.
Eh bien, cela n'a pas duré car nous connaissons actuellement aussi les archées, organismes qui n'ont pas de noyau, mais bien des caractéristiques (moléculaires) proches des eucaryotes. De ce pas, la plupart des microbiologistes reconnaissent trois domaines du vivant - les bactéries, les archées et les eucaryotes.
Les archées sont le plus souvent connues comme étant des extrémophiles mais en fait elles se trouvent partout, sol, océan, intestin, etc...

En avant-première, je vous présente une partie de mon activité sur l'archée Halobacterium salinarum, la bactérie :oops: l'archée extrémophile qui colore en rouge les marais salants,... quand il ne s'agit pas d'oxyde de fer!

En effet, je projette de publier une petite vidéo sur cet organisme parce qu'il fût décrété
" Mikrobe des Jahres 2017 - Le microbe de l'année 2017 - " par nos amis allemands. http://www.mikrobe-des-jahres.de/
Et j'estime qu'il est dommage que cette bonne idée ne soit suivie dans aucun autre pays d'Europe, ni en Suisse. Donc, j'ai décidé de réagir et prépare une vidéo en allemand, français et anglais.

Voici l'organisme en fond clair, la coloration rouge vient de la bactériorhodopsine, pigment permettant la capture de l'énergie solaire qui peut être sa seule source d'énergie.
Halobacterium_salinarum-FC.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Halobacterium_salinarum-FC.jpg (110.25 Kio) Vu 5586 fois


Le contraste de phase nous révèle des régions très réfringentes (blanches), il s'agit de vacuoles gazeuses. En effet, elles permettent à l'organisme de réguler sa localisation dans la colonne d'eau et surtout de flotter. L'organisme étant aérobie et l'eau hyper-salée ne contenant que peu d'oxygène dissout, la possibilité de rester en surface est un avantage.
Halobacterium_salinarum-CP.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Halobacterium_salinarum-CP.jpg (55.03 Kio) Vu 5587 fois

flottation.jpg
Exif et Meta MicroCartouche flottation.jpg (52.88 Kio) Vu 5587 fois


Lors de la cristallisation du sel, ces organismes sont inclus dans les bulles d'air des cristaux où ils peuvent survivre pour de très longues périodes. Voici une image de cristallisation sur lame montrant les bulles remplies de Halobacterium:
halite crystal-2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche halite crystal-2.jpg (132.65 Kio) Vu 5586 fois


Depuis que la NASA a trouvé de l'eau sur Mars, et vu les propriétés extrémophiles de Halobacterium salinarum, les recherches sur cet organisme ont repris très fort !

Voilà, en espérant que ce message vous donnera l'envie de voir la vidéo...
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 718
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Archée: Halobacterium salinarum

Messagede PierreM » 10 Juil 2017 01:12

Hello

Bernard-J a écrit:...
En avant-première, je vous présente une partie de mon activité sur l'archée Halobacterium salinarum, la bactérie :oops: l'archée extrémophile qui colore en rouge les marais salants,... quand il ne s'agit pas d'oxyde de fer!

En effet, je projette de publier une petite vidéo sur cet organisme parce qu'il fût décrété
" Mikrobe des Jahres 2017 - Le microbe de l'année 2017 - " par nos amis allemands. http://www.mikrobe-des-jahres.de/
Et j'estime qu'il est dommage que cette bonne idée ne soit suivie dans aucun autre pays d'Europe, ni en Suisse. Donc, j'ai décidé de réagir et prépare une vidéo en allemand, français et anglais.
...
Depuis que la NASA a trouvé de l'eau sur Mars, et vu les propriétés extrémophiles de Halobacterium salinarum, les recherches sur cet organisme ont repris très fort !

Voilà, en espérant que ce message vous donnera l'envie de voir la vidéo...


Merci pour ce message fort intéressant en attendant la vidéo.
La NASA est prête à tout pour avoir des financements :lol:

Je connaissais les aventures de Calmette et j'avais entendu parler de ses travaux sur le rouge de morue, Halobacterium salinarum serait impliqué dans cette altération des morues salées, les études sur cette archée (ou du moins sur ses effets) remonteraient donc au moins à la fin du 19ème siècle (Farlow 1878, Eddington 1887) et ce n'est pas fini !

Pierre M.
PierreM
membre
membre
 
Messages: 530
Inscription: 07 Aoû 2011 17:28
Prénom: Pierre

Re: Archée: Halobacterium salinarum

Messagede 6le20 » 11 Juil 2017 05:40

Merci Bernard pour cette approche de cette 3ème branche du vivant, rarement abordée...

Je ne comprends pas bien cette photosynthèse primitive. Donne elle aussi des sucres ???

En tout cas, cette archée à la fois aérobie et anaérobie en fonction des situations, est assez incroyable de résistance !

Par ailleurs je voudrais signaler un article sur le sujet (que je trouve intéressant) : Halobacterium salinarum, une archéobactérie extrêmophile pour aborder concrètement le troisième domaine du vivant


Vivement ton film !
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 3180
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Re: Archée: Halobacterium salinarum

Messagede Bernard-J » 11 Juil 2017 20:47

Bonsoir,

@Pierre
Merci pour la référence de Farlow 1878, elle pourrait être utile pour la vidéo et aussi pour l'histoire des morues salées 8-)
Les artémies (Artemia salina), petits crustacés vivant dans les marais salants mangent les Archées Halobacterium salinarum. Ensuite, les flamants roses mangent les crustacés. ( Aïe, j'avais tout d'abord écrit flamands roses... :mrgreen: ). La couleur rose-rouge des flamants roses serait dû aux pigments des Halobacteria.
http://jpmoussus.canalblog.com/archives ... 32765.html

@Sylvain
L'article que tu mentionnes est celui de Didier Pol et je m'inspire de cet article très didactique.
Halobacterium ne fait pas de photosynthèse comme les plantes, algues et certaines bactéries. Il s'agit ici d'un système supplémentaire à l'organisme pour accumuler de l'énergie (ATP) avec la lumière. Si l'oxygène est en quantité suffisante, la voie de la respiration classique va former de l'ATP. En manque d'O2, l'organisme synthétise la bactériorhodopsine et cette récupération d'énergie solaire va l'aider à survivre. Par exemple, les substrats organiques seront seulement impliqués pour le métabolisme mais plus pour l'acquisition d'énergie.
Donc, pour résumer, la "photosynthèse" de Halobacterium n'a rien à voir avec celle des plantes et la synthèse des sucres par fixation du CO2. Ce système lui permet de transformer de l'énergie lumineuse en énergie chimique, mais Halobacterium ne fixe pas le CO2, elle est hétérotrophe.
Mais en réalité, c'est plus compliqué, surtout que ces Archées sont bien différentes des bactéries malgré qu'on y voit que pouic de ces différences au microscope !
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 718
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Archée: Halobacterium salinarum

Messagede PierreM » 25 Juil 2017 00:52

Bonsoir

Bernard-J a écrit:...
@Pierre
...
Les artémies (Artemia salina), petits crustacés vivant dans les marais salants mangent les Archées Halobacterium salinarum. Ensuite, les flamants roses mangent les crustacés. ( Aïe, j'avais tout d'abord écrit flamands roses... :mrgreen: ). La couleur rose-rouge des flamants roses serait dû aux pigments des Halobacteria.
http://jpmoussus.canalblog.com/archives ... 32765.html
...


Effectivement,
On peut déjà constater que les flamants qui vivent en captivité, particulièrement dans de mauvaises conditions, peuvent perdre leur couleur et adopter un ton gris bien moins flatteur. Ce premier indice nous permet de comprendre que l'oiseau n'est pas capable de produire lui-même le colorant, et qu'il proviendrait donc de son alimentation.
(http://www.futura-sciences.com/planete/ ... oses-2540/)


Flamands_2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Flamands_2.jpg (92.51 Kio) Vu 5390 fois


Sur le Loiret, une colonie de flamants roses séjourne à l’année (https://www.parcfloraldelasource.com/le ... s-animaux/)
Pourtant ils sont bien roses, pâle mais rose, que mangent ils???? peut-être des Artemias importés de Camargue :)

Bien cordialement
Pierre M.
PierreM
membre
membre
 
Messages: 530
Inscription: 07 Aoû 2011 17:28
Prénom: Pierre

Re: Archée: Halobacterium salinarum

Messagede Bernard-J » 25 Juil 2017 20:33

Bonsoir Pierre, tous,
Oui, la coloration des flamants roses vient de leur nourriture, mais évidemment pas seulement des Halobactéries. Ces pigments sont des caroténoïdes très répandus, surtout chez les crustacés. Ceux-ci sont bourrés de caroténoïdes même s'ils ne sont pas de couleur rouge. Ces pigments sont masqués/enrobés par des protéines qui cachent leur couleur rouge. Si les crevettes deviennent rouge à la cuisson, c'est que ces protéines sont détruites et libère les pigments rouges. La question principale est de savoir comment ces pigments se retrouvent sur les plumes ou/et autres parties du corps des flamants. Il semble que les glandes uropygiales sécrètent ces pigments utilisés alors comme cosmétique pour attirer le partenaire. Donc la coloration va dépendre de la saison et de nombreuses autres conditions . Il semble aussi que des bactéries pourraient être responsable de la dépigmentation.
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 718
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Archée: Halobacterium salinarum

Messagede Bernard-J » 17 Sep 2017 18:05

Bonsoir, bonsoir,
voilà, elle est là, toute fraîche la vidéo promise depuis quelques temps. J'espère qu'elle vous plaira !

L'étude des archées est en effervescence actuellement, pas seulement à cause de la NASA qui aimerait bien trouver un équivalent sur Mars et obtenir des crédits :roll: ,.. mais surtout parce qu'elles se trouvent partout, même sur la peau humaine et certains se demandent même si quelques unes ne seraient pas pathogène. En fait, nous savons qu'elles sont présentes dans ces environnements par leur ADN présent sur place, mais elles ne veulent toujours pas pousser en milieu de culture.

Pour la vidéo, je n'intègre pas la vidéo ici, mais vous donne le lien qui ouvrira la vidéo sur Youtube.
Ainsi, en ouvrant les paramètres en bas à droite (la roue), vous obtiendrez directement l'accès aux sous-titres français ou anglais.

https://youtu.be/LSRMojkrvGc
.
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 718
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Archée: Halobacterium salinarum

Messagede BINO-BONI » 17 Sep 2017 19:53

Bernard-J a écrit:la NASA qui aimerait bien trouver un équivalent sur Mars et obtenir des crédits :roll: ,..
https://youtu.be/LSRMojkrvGc
.


Ce n'est pas à souhaiter !! La NASA serait capable d'aller en chercher et de la laisser échapper histoire de nous foutre la M.... juste pour voir ce que ça peut donner !!!
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2629
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Archée: Halobacterium salinarum

Messagede kissana » 14 Nov 2018 09:57

Eh bien, cela n'a pas duré car nous connaissons actuellement aussi les archées, organismes qui n'ont pas de noyau, mais bien des caractéristiques (moléculaires) proches des eucaryotes. De ce pas, la plupart des microbiologistes reconnaissent trois domaines du vivant - les bactéries, les archées et les eucaryotes.





คาสิโนออนไลน์
kissana
membre
membre
 
Messages: 2
Inscription: 30 Oct 2018 07:31
Prénom: kissana
Skype: kissana


Retourner vers Bactériologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité