Lamprocystis roseopersicina


Bactéries et Cyanobactéries

Règles du forum

Bactéries et Cyanobactéries

Lamprocystis roseopersicina

Messagede Bernard-J » 02 Juil 2017 12:55

Bonjour,
Cette bactérie pourpre sulfureuse fut déjà présentée par Gérard Breton:
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=238&t=18757

Celle-ci c'est développée dans l'échantillon d'eau d'un étang que j'avais placé entre lame-lamelle dans une chambre humide.
Les agrégats se sont multipliés pendant plusieurs semaines.
Une autre espèce très proche est L. purpurea qui n'est pas mobile et dont les cellules sont un peu plus petites. Je pense être juste avec l'identification L. roseopersicina.
J'ai lu que les cellules ne s'agrègent que s'il manque de sulfure (H2S) dans le milieu. Plus précisément, elles se dissocient des agrégats dès que l'on ajoute du sulfure, ceci in vitro. Pourquoi s'agréger quand la source d'électrons préférée disparait ? Mystère.

Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 846
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Lamprocystis roseopersicina

Messagede Bernard-J » 23 Aoû 2017 13:46

Bonjour à tous,
Voici une suite concernant cette bactérie pourpre sulfureuse.
Cette bactérie utilise l'hydrogène sulfuré (H2S) et le transforme en soufre élémentaire et sulfate. Cette réaction lui donne les électrons nécessaires pour une photosynthèse anoxygénique. En effet, il n'y a pas d'oxygène moléculaire dégagé comme chez les plantes, algues vertes et cyanobactéries. Cette dernière photosynthèse classique utilise l'eau (H2O) et non H2S comme donneur d'électrons. Ces bactéries adorent donc l'hydrogène sulfuré, gaz très toxique pour les plantes et les animaux. Ce gaz qui est produit lors de la décomposition dans les sédiments est éliminé par ces bactéries sulfureuses. Elles favorisent ainsi la biodiversité des organismes vivants au-dessus dans la colonne d'eau par détoxification de l'eau.

Étonnamment, les cellules de Lamprocystis s'agrègent - ou plutôt se multiplient en agrégats- quand le H2S est bas en concentration, mais les agrégats se "dissolvent" en ajoutant des ions sulfure. Je n'ai pas trouvé de publication mentionnant cette désagrégation, mais seulement une photo avec explication provenant de la DSMZ (Deutsche Sammlung von Mikroorganismen und Zellkulturen) - voir la vidéo.
Ce micro-article m'a poussé à essayer "à ma façon" et avec succès. L'effet spectaculaire montré par la DSMZ est très probablement dû à un ajout d'une solution de sulfure de sodium (Na2S.9H2O) concentré dans la culture - effet spectaculaire mais pas très physiologique.
Avec ma méthode, la concentration ajoutée de H2S doit être bien plus faible. J'imagine qu'avec une concentration suffisante de H2S, les bactéries ont intérêt à se disperser et à profiter d'une plus grande surface d’absorption du sulfure. Je pense que dans les endroits contenant suffisamment de sulfures, cette bactérie est très présente mais non observable facilement parce que dispersée.

Cette vidéo est aussi visible en Haute Définition sur grand écran. J'espère qu'elle vous plaira !

Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 846
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard


Retourner vers Bactériologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités