Paspalum dilatatum Poir.

Paspalum dilatatum Poir.

Messagede BT75 » 18 Sep 2020 14:05

Herbe de Dallis, Millet bâtard

Le Paspalum dilatatum possède une belle inflorescence dont les « épis » sont parfois comparés à des chenilles. En général pas très haute (40-60 cm), cette graminée originaire d’Amérique du sud, progresse régulièrement chez nous. Lors de la rédaction de sa Flore (début du siècle dernier) H. Coste la signalait seulement acclimatée dans 3 départements (Var, Bouches du Rhône, Gironde) !
Désormais, dans le Sud-Ouest il est facile de rencontrer le Paspalum sans quitter le bord des routes ! Cependant il est moins fréquent que Sporobolus, une autre exotique très envahissante.
Ces deux espèces résistent à peu près à tout et elles remplacent de plus en plus les espèces locales.
Dans le genre Paspalum existent plusieurs espèces (toutes exotiques) parfois utilisées comme fourrage dans les zones tropicales ou subtropicales ou même vendues pour l’agrément en tant que gazon résistant à la sècheresse. Le Paspalum fait partie des espèces visées par le règlement de l’Union européenne sur les Espèces Exotiques Envahissantes de 2014.
L’examen des épillets, atypiques, requiert un peu d’attention car, selon les publications la compréhension des pièces florales peut varier.
Consulter l’illustration de Paspalum distichum sur le Forum pour comparer.

Critères de reconnaissance selon Flora Gallica

Poacées
    1’ - Tiges herbacées ; feuilles homomorphes …
    2’ – Epillets au moins en partie hermaphrodites …
    5’ – Epillets normalement plusieurs …
    6 - Fleuron proximal stérile (parfois réduit à une minuscule lemme squamiforme accolée à la base de la lemme fertile) ; plante jamais pseudovivipare.................................................................................................................................Groupe A

Groupe A
    1’ – Un fleuron fertile
    2’ – Fleuron fertile précédé par un fleuron stérile
    7 – Epillets solitaires ou fasciculés par 2, tous fertiles
    13’ – Lemme du fleuron stérile généralement mutique, parfois à arête apicale (Echinochloa p.p.)
    15’ – Epillet sans « involucre » de soies
    20’ – Inflorescence formée de 1 ou plusieurs « épis » ± unilatéraux à axe aplati
    22’ – Inflorescence formée de plusieurs « épis » à axe généralement ≤ 2mm de large
    23’ – Ligule membraneuse
    24’ – Lemme fertile à marge coriace et involutée ; épillets à L/l < 2,5, serrés, orientés à 40-80 ° de l’axe................Genre Paspalum

Genre Paspalum (vient de Groupe A alternative 24’ page 190)

    1 – Ligule de la feuille supérieure > 2 mm de long ; inflorescence normalement à 3-7 rameaux nettement alternes (longueur totale du rachis ≥ longueur d’un rameau)..............................................................................................Paspalum dilatatum Poir.

Illustration :
R0.jpg
Exif et Meta MicroCartouche R0.jpg (222.34 Kio) Vu 629 fois

R1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche R1.jpg (207.55 Kio) Vu 630 fois

R2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche R2.jpg (234.44 Kio) Vu 629 fois

R3.jpg
Exif et Meta MicroCartouche R3.jpg (233.42 Kio) Vu 629 fois

R4.jpg
Exif et Meta MicroCartouche R4.jpg (236.68 Kio) Vu 629 fois
Outils : Kombistereo Leica Wild M3Z - Wild M3Z obj.1x - 0.5x - Leitz Laborlux S (1 jeu obj. Plan Leitz + 1 jeu obj. Cnscope) - SMLux obj. Leitz EF - Nikon Plan)
Photo : Olympus OM-D E-M10 Mk II - Nikon D5300
Logiciels : Helicon Focus 7 - Photoshop Elements 2020 - Suite Office 2019 VBA Access Excel - Magix Video Deluxe - Magix Web Designer
Site : http://jf.rieupeyroux.free.fr/
BT75
membre
membre
 
Messages: 319
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Retourner vers Graminées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité