le petit charançon de l'ortie

Quelques curiosités de l'étymologie- Quelques brins de philogénie...

le petit charançon de l'ortie

Messagede YVES50 » 02 Mai 2017 18:35

Bonsoir à tous,
Voici un minuscule coléoptère inféodé aux orties.
C'est un humble charançon.
Il s'agit de Nedyus quadrimaculatus (LINNAEUS, 1758)

= Genre Cidnorhinus C.G.THOMSON, 1865
Nedyus quadrimaculatus Percy 27 avril 2017 LN.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Nedyus quadrimaculatus Percy 27 avril 2017 LN.jpg (224.67 Kio) Vu 10351 fois


Le genre valide est maintenant Nedyus SCHONHERR, 1825
Première description très succincte de LINNE dans le Systema Naturae : l’espèce placée dans le grand genre Curculio créé dans son monumental ouvrage de 1758 (n° 24, diagnose très minimaliste en effet)
Curculio 4 maculatus Linné.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Curculio 4 maculatus Linné.jpg (158.35 Kio) Vu 10350 fois


Taille pour le moins modeste : 2 à 3 mm (sans le rostre)
Toute la France, très commun partout sur les orties. Printemps-été, selon A. HOFFMANN, 1986.
Toujours selon cet auteur, la larve vit dans les racines de Urtica dioica L. et U. urens L. Elle y creuse des galeries qui remontent parfois à la base des tiges. La ponte s’effectue en avril-mai. La transformation a lieu dans le sol ; l’imago apparaît en juin-juillet, il s’accouple et pond vers cette époque, donnant naissance à des larves hivernantes qui se transforment au printemps suivant.
C’est un des charançons les plus communs dans la Manche : j’ai consigné 55 observations de l’espèce entre 2001 et 2006 du nord au sud du département, le plus souvent en milieux humides et sur les orties.
On pourrait l’appeler "le charançon de l’ortie » A tel point qu’en 1763, l'illustre naturaliste SCOPOLI l’avait nommé C. urticae. De plus les anglo-saxons l’appellent « small nettle weevil » (le petit charançon de l’ortie).
Mais il y a cependant bien d’autres charançons qui fréquentent les orties. Voir ici cet excellent article de l’OPIE :

https://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i158guyot.pdf

Étymologies à présent :
Il est délicat d’attribuer une étymologie à Curculio, genre créé par LINNE. Il est possible que le naturaliste se soit inspiré de la pièce de théâtre comique de PLAUTE (- 193 av. JC) « Curculio » parfois traduit comme « le Charençon » avec un « e » ou « Le Parasite »

Quoiqu’il en soit Anatole BAILLY nous donne quelques pistes. Par exemple κουρα (coura) « action de tondre, de couper, de raser, d’élaguer des arbres » et ουλιος (oulios) « funeste, malfaisant, dont la morsure est malfaisante » Plus simplement les charançons étaient considérés à l’époque de LINNE comme des insectes nuisibles.

Le Nedyus de SCHONHERR pourrait bien venir de νηδυς, νηδυος (nedys, nedyos en graphies latines) ce qui signifie « ventre ou bas-ventre ». Peut-être s’agit-il d’une subtile allusion de l’entomologiste à l’arrière du corps orné de 4 macules claires ? Cette hypothèse est assez peu vraisemblable car ces taches claires sont visibles dorsalement. La face ventrale montre des sternites abdominaux avec une vestiture assez homogène de larges écailles claires.
Nedyus 4-maculatus st6 LN.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Nedyus 4-maculatus st6 LN.jpg (228.3 Kio) Vu 10350 fois

Cependant je ne vois aucune autre entrée possible dans le dictionnaire d’Anatole BAILLY.
Pour une éventuelle racine latine, dans l’ouvrage de Félix GAFFIOT, je n’ai pas trouvé trace d’un quelconque « nedyus ».
J'en appelle donc aux latinistes du Forum qui saurons bien répondre. :)

Quant au Cidnorhinus de THOMSON, c’est très clair pour rhinus avec ρις, ρινος (rhis, rhinos) « le nez de l’Homme » et κιδνος (cidnos) qui signifie « peu apparent » selon Rémy PERRIER. En effet, lorsque l’insecte est inquiété par l’entomologiste ou le prédateur( question : un entomologiste est-il un prédateur ? :grat: ), l'animal replie son rostre ventralement dans un profond canal pectoral. Il est alors peu visible.
Curieusement, je n’ai pas retrouvé cette entrée dans l’imposant dictionnaire d’Anatole BAILLY.









Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: le petit charançon de l'ortie

Messagede 6le20 » 04 Mai 2017 19:18

Bravo et merci Yves, je me suis régalé à te lire ! :D

J'aime bien que l'on donne de l'importance aux humbles qui sont si importants à mes yeux... :mrgreen:
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 3978
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Re: le petit charançon de l'ortie

Messagede vasselle » 04 Mai 2017 19:40

Bonjour Yves.
Très bon sujet.
Car je ne le connaissais absolument pas ce petit charançon.
Et merci pour ce sujet qui permet dans savoir plus sur des petits charançons que l'on passe par fois à coté sans même les voir.
La prochaine fois que je me baladerais je ferais plus attention.
Cordialement seb
Leitz Laborlux K Trinoculaire
Canon EOS 1100D
Avatar de l’utilisateur
vasselle
membre
membre
 
Messages: 1357
Inscription: 03 Déc 2013 13:46
Localisation: Thouars,les Deux-Sèvres
Prénom: Sébastien
Skype: bass

Re: le petit charançon de l'ortie

Messagede Olivier21 » 04 Mai 2017 20:05

Bonsoir, merci beaucoup pour l'histoire naturelle de cette petite bête !

je signale également qu'en matière de petits coléoptères sur l'ortie il y a aussi un petit Apion qui ressemble superficiellement à l'espèce ci-dessus : Taeniapion urticarium

voir : https://www.google.fr/search?q=apion+ur ... ium&nfpr=1

on la trouve facilement en ce moment (2 mm env)

Olivier
Olivier21
membre
membre
 
Messages: 289
Inscription: 09 Mar 2016 15:03
Localisation: Saulieu - 21
Prénom: Olivier

Re: le petit charançon de l'ortie

Messagede BINO-BONI » 04 Mai 2017 20:27

Je trouve que ces curculionidés ont une allure très photogénique. En super macro, on doit pouvoir tirer de belles photos.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2889
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: le petit charançon de l'ortie

Messagede YVES50 » 04 Mai 2017 22:16

Merci à tous pour ces commentaires.


Il se fait tard et je ne veux guère en ajouter.
J'ai vu encore ce jour d'huis deux petits spécimens au battage d'ortie (cet après-midi) mais il me fallait les laisser vivre leur vie minuscule de charançons.

BINO-BONI a écrit:n super macro, on doit pouvoir tirer de belles photos.


Oui mais je ne possède pas de quoi faire de belles photos en macrophotographie.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: le petit charançon de l'ortie

Messagede BINO-BONI » 05 Mai 2017 11:12

YVES50 a écrit:Oui mais je ne possède pas de quoi faire de belles photos en macrophotographie.


Si tu possèdes un reflex même d'entrée de gamme avec un objectif standard, tu as deux solutions très économiques:

- Acheter une bague d'inversion (moins de 10 €)
- Acheter un jeu de bagues allonge manuelles
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2889
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: le petit charançon de l'ortie

Messagede YVES50 » 05 Mai 2017 11:41

Ave Ô JC !
Merci pour tes conseils.
J'ai revendu mon boîtier reflex (un brave Olympus E420 qui vibrait trop au micro) et j’œuvre maintenant avec deux hybrides Lumix G5 dont je suis fort satisfait.
Ici, les clichés sont réalisés avec la Stemi... bien entendu ce n'est pas merveilleux mais cela s'avère suffisant pour la documentation.
C'est vrai que les images aux oculaires sont de grande qualité même jusqu'à 100x avec l'objectif 2x en position. Mais le port photo de la loupe est sur le canal droit seulement et c'est dommageable. J'aurais du choisir la Stemi 2000 CS plutôt que la 2000 C ! Trop tard, c'est à l'usage que l'on découvre les limitations du système.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: le petit charançon de l'ortie

Messagede YVES50 » 05 Mai 2017 16:46

Olivier21 a écrit:sur l'ortie il y a aussi un petit Apion qui ressemble superficiellement à l'espèce ci-dessus : Taeniapion urticarium


Très superficiellement en effet :lol:
Voici un spécimen collé sur paillette rhodoïd (2 mm):
Taeniapion urticarium st6 - LN.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Taeniapion urticarium st6 - LN.jpg (198.3 Kio) Vu 10157 fois

J'ai souvent noté sa présence dans la Manche, principalement en fauchant les orties en milieu humide.
Le Apionidae ont des antennes droites, non coudées (les recticornes ou orthocères des anciens auteurs avec d'autres petites familles) et leur faciès est caractéristique.
Nombreuses espèces... un carton ici :
P1010323.JPG
Exif et Meta MicroCartouche P1010323.JPG (154.74 Kio) Vu 10157 fois

les charançons ont des antennes coudées ((fracticornes ou gonatocères
)
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves


Retourner vers Etymologie - Phylogenie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité