Etymologies

Quelques curiosités de l'étymologie- Quelques brins de philogénie...

Etymologies

Messagede YVES50 » 06 Juin 2015 17:18

Bonsoir,
Je place ceci dans "Pause Café" à défaut.

Polydrusus formosus (MAYER, 1779) est un charançon vert et brillant de taille modeste : 5 à 8 mm.
Traduisons : le polydruse élégant.
Le voilà avec un éclairage filtré au papier blanc :

polydrusus_formosus.jpg
Exif et Meta MicroCartouche polydrusus_formosus.jpg (222.19 Kio) Vu 9639 fois

Et "pleins feux" (éclairage annulaire et deux spots led latéraux) :
polydrusus_formosus bis.jpg
Exif et Meta MicroCartouche polydrusus_formosus bis.jpg (202.34 Kio) Vu 9640 fois

D’après Adolphe HOFFMANN (Faune de France 52 Col. Curculionidés, 1950) l’adulte est polyphage. Il se tient au printemps sur de nombreux arbres et arbustes : saules aulnes, noisetiers, chênes, ormes, peupliers et bouleaux.
Dans mes notes personnelles (départements 14 – 50 – 72), j’ai consigné 8 mentions sur noisetier, 5 sur saule, 3 sur chêne, 2 sur hêtre et sur bouleau, une mention sur aulne et diverses prises sur plantes herbacées. Il s’agit donc bien d’un charançon généraliste quant à son régime alimentaire.
Toutes ces citations ont été répertoriées au battage et parapluie japonais. Il est alors délicat d’affirmer que ces bêtes se nourrissaient effectivement sur l’arbre-hôte.
Le site FAUNA EUROPAEA nous donne de nombreuses synonymies :
Polydrusus (Chrysophis) formosus (MAYER, 1779)
= Polydrusus sericeus (SCHALLER, 1783)
= Curculio formosus MAYER, 1779
= Curculio sericeus SCHALLER, 1783 nec GOEZE, 1777 et d’autres…
Les étymologies génériques sont plaisantes. Le dictionnaire Grec-Français d’Anatole BAILLY nous renseigne.

Polydrosus SCHOENHERR, 1823 : de πολυ (poly) « beaucoup » et δροσος (drosos) « rosée » : allusion aux multiples écailles brillantes couvrant le corps de l’insecte, miroitantes comme les gouttelettes de la rosée au matin… Très poétique de la part du nomenclateur !
Schönherr_.png
Exif et Meta MicroCartouche Schönherr_.png (43.35 Kio) Vu 9639 fois

Carl Johann SCHOENHERR (entomologiste suédois 1772 – 1848) qui a beaucoup travaillé sur les charançons.

Polydrusus GERMAR, 1817 de πολυ (encore poly) et δρυς (drys) ou δρουσος (Drusus) « arbre, tout arbre, chêne… » On peut penser que GERMAR faisait ainsi état de l’abondance de ce charançon sur beaucoup d’arbres de différentes espèces.
220px-Ernst-Friedrich-Germar-1786-1853.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 220px-Ernst-Friedrich-Germar-1786-1853.jpg (13.05 Kio) Vu 9640 fois

Ernst Friedrich GERMAR 1786 – 1853) naturaliste et entomologiste, il s’est beaucoup intéressé aux charançons également.

Quant à Curculio, genre crée par LINNE, il est délicat d’en attribuer l’origine. Comme le signalait Gérard Breton, LINNE n’avait pas l’habitude de donner l’étymologie des noms qu’il attribuait à tel ou tel animal. Ainsi dans son Systema naturae Tome I pars II page 506, genre Curculio. … Il est possible que le grand LINNE se soit inspiré de la pièce de théâtre comique de PLAUTE (- 193 av. JC) « Curculio » parfois traduit comme « le Charençon » ou « Le Parasite »

Quoiqu’il en soit Anatole BAILLY nous donne quelques pistes. Par exemple κουρα (coura) « action de tondre, de couper, de raser, d’élaguer des arbres » et ουλιος (oulios) « funeste, malfaisant, dont la morsure est malfaisante » Funestes animaux pour les végétaux que ces charançons !

Le sous-genre Chrysophis créé par Maurice Perrot DES GOZIS en 1882 est d’une étymologie plus incertaine : χρυσος (chrysos) a de multiples sens « or, métal précieux, vaisselle d’or, objet brillant, ornement, parure en or »… j’en passe. Là, nous comprenons ! La vestiture de l’animal est brillante, étincelante au soleil.
Mais οφις (ophis) « serpent » bien entendu ! Là, on comprend moins. Cependant, en fouillant dans notre dictionnaire, on arrive à « sorte de plante ou bracelet » d’après Anatole BAILLY. Il est possible que Gozis ait ainsi voulu souligner l’aspect ornemental de l’insecte posé sur la plante. C’est tiré par les cheveux quand même.

Les appellations spécifiques sont plus limpides. Il faut utiliser le dictionnaire latin de Félix GAFFIOT pour trouver : sericeus « de soie » ce qui rend bien compte de l’aspect de l’animal en lumière du jour et formosus signifiant « beau, de belle forme, élégant ».
Tout à fait d’accord avec SCHALLER pour sericeus et MAYER pour formosus ! : les yeux sont allongés et aplatis, l’allure générale est svelte sauf le croupion un peu rebondi, l’aspect soyeux et lustré de l’ornementation de la cuticule laissent une impression d’élégance discrète.
Pas de souci de ce côté latin de la chose.
Amusant cependant de retrouver dans le BAILLY une racine grecque σεριχος (sericos) signifiant « de soie » ou « robe de soie »
Les Grecs anciens connaissaient-ils la soie pour nommer ainsi des objets ?
C’est ce que j’ai cru comprendre en regardant certains textes historiques. La « Route de la Soie » est ancienne.

Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Etymologies

Messagede Gérard-Breton » 06 Juin 2015 18:11

Bonsoir Yves,

Tes photos sont aussi plaisantes que tes commentaires étymologiques ...

Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1205
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Etymologies

Messagede André » 07 Juin 2015 05:26

Bonjour à tous, Yves

Je ne peux que me joindre à Gerard pour louer ce travail !
J'ai crée une rubrique Etymologie-Phylogénie, mais elle n'apparait pas (encore): sans doute une case à cocher quelque part !
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 10354
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Etymologies

Messagede YVES50 » 07 Juin 2015 11:25

Bonjour Gérard, André, tous,
Merci pour vos appréciations positives et votre indulgence (coupable :) )
Je ne suis pas encore satisfait du texte car j'ai laissé passer trop de coquilles : des noms d'auteur sans petites majuscules, des italiques oubliées, des phrases à l'emporte-pièce, et tutti quanti.

Pour les noms d'auteurs, c'est un souci : je voulais les faire apparaître, comme il se doit, en petites majuscules (format choisi avec le traitement de texte) mais le rendu est en majuscules ordinaires.
J’essaierais de nouveau avec la méthode de Gérard qui donne de bons résultats avec les graphies grecques.
Reste à savoir si l'on peut dénicher ces petites majuscules avec le traitement de texte dans les symboles ou ailleurs...

Bien cordialement,
Yves
ps. Merci André pour la création de cette nouvelle rubrique.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Etymologies

Messagede Gérard-Breton » 07 Juin 2015 13:55

Bonjour André, Yves, tous,

Les noms d'auteurs en petites majuscules, pourquoi pas, mais aussi pourquoi ? C'est une convention d'écriture respectable, mais qui n'est pas universelle : certains éditeurs scientifiques l'imposent, d'autres non. Ce n'est pas comme l'italique pour les noms latins (qui est une vieille tradition typographique reprise par les toutes les conventions de présentation des textes scientifiques et qui est donc générale).
Tu peux donc te passer de la corvée de la chasse aux petites majuscules dans Insérer/symboles (et ce n'est pas gagné a priori !) et écrire en caractères ordinaires.
Si tu as une affection particulière pour les petites majuscules (et les manipulations tordues), tu peux aussi écrire le nom tout en majuscules, puis sélectionner ce nom sauf l'initiale, puis diminuer la taille de la police. Ben non, je viens de vérifier ci-dessous avant de signer, cela sort en grandes majuscules.
Etant intrinsèquement partisan du moindre effort (à rendu égal, conventions respectées) je choisirais d'écrire les noms d'auteur en caractères ordinaires...
BON COURAGE
AMICALEMENT
Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1205
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Etymologies

Messagede YVES50 » 07 Juin 2015 14:36

Bonjour derechef,

Gérard-Breton a écrit:une affection particulière pour les petites majuscules


Oui :)

Gérard-Breton a écrit:les manipulations tordues


Non mais cela passe le temps...


Gérard-Breton a écrit:BON COURAGE
AMICALEMENT


Elle est bien bonne celle-ci, sans petites majuscules: :D
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Etymologies

Messagede PierreM » 07 Juin 2015 17:10

Hello

YVES50 a écrit:Pour les noms d'auteurs, c'est un souci : je voulais les faire apparaître, comme il se doit, en petites majuscules (format choisi avec le traitement de texte) mais le rendu est en majuscules ordinaires.
J’essaierais de nouveau avec la méthode de Gérard qui donne de bons résultats avec les graphies grecques.
Reste à savoir si l'on peut dénicher ces petites majuscules avec le traitement de texte dans les symboles ou ailleurs...


Tout ce que je peux en dire est à vérifier avec des connaisseurs, mais pour ce que j'ai pu en comprendre, les petites capitales n'existent pas en tant que caractères, c'est un attribut de caractères.
Selon les polices il existe des minuscules, des majuscules, des italiques, parfois des caractères gras....
On peut saisir un texte en caractères minuscules ou en capitales. En minuscules ce peut être plus pratique pour les caractères accentués.
On peut ensuite le formater en minuscules, capitales, petites capitales (ou majuscules), avec majuscule en début de phrase ou en début de mots... mais ça dépend des programmes et des formats de documents utilisés.
Pour une page Web (html), on peut forcer l'affichage avec des balises html.
En html, pour avoir de petites capitales, il aurait fallu utiliser :
<span style="font-variant: small-caps;">Petites capitales ou petites majuscules</span>

Dans le texte d'origine, par exemple pour cet extrait :
<p><span style="color: #000080"><span style="font-style: italic">Polydrosus</span>
<span style="font-variant: small-caps;">SCHOENHERR</span>, 1823 : de
πολυ (poly) « beaucoup » et δροσος (drosos) « rosée » : allusion aux
multiples écailles brillantes couvrant le corps de l’insecte,
miroitantes comme les gouttelettes de la rosée au matin… Très poétique
de la part du nomenclateur !</span></p>

On peut rédiger en minuscules et formater en petites capitales tout en formatant les premières lettres en majuscules.
On peut aussi saisir directement avec une majuscule en début de mots.

Voir avec des spécialistes pour les balises html et les styles, ces histoires de caractères, lettres, polices, majuscules, minuscules et autres glyphes sont assez compliquées.

Pour les caractères grecs, c'est autre chose, ils existent dans les polices.

Voir par exemple :
Capitale_et_majuscule (Wikipedia), voir aussi la discussion

Amicalement

Pierre M.
PierreM
membre
membre
 
Messages: 562
Inscription: 07 Aoû 2011 17:28
Prénom: Pierre

Re: Etymologies

Messagede YVES50 » 10 Juin 2015 10:05

Merci Pierre et Gilles pour toutes ces infos.
J'aime bien la solution "charmap"
Cordialement,
Yves
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves


Retourner vers Etymologie - Phylogenie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité