Piloter un reflex par Arduino (opto + câble)

Re: Piloter un reflex par Arduino (opto + câble)

Messagede Daniel » 30 Déc 2011 09:38

Bonjour,
Jaja a écrit:En mode Bulb, les reflex Nikon peuvent faire des poses de plus de 30 secondes.

oui, avec un doigt sur le déclencheur ou mieux, avec une télécommande filaire activée.
mais non,( et c'est ce que je voulais dire) si on utilise la fonction intervallomètre qui doit se limiter aux durées d'obturation prévues de 1/8000e à 30s.

Ces longues pauses non prévues par le fabriquant mème dans les boitiers très haut de gamme, justifient donc pour eux des accessoires ou des bricolages qui pallient aux lacunes des fabriquants.

Christian a écrit:A propos de moving time lapse, un exemple :
http://openmoco.org/article/emotimo-pt- ... -tilt-here et là : http://emotimo.com/

Merci pour les liens, les films donnent des idées...
C'est un exemple de ces accessoires non prévu par le fabriquant d'appareil. Nikon vendait bien un modèle de tète panoramique manuelle. Mais n'a pas utilisé le crèneau d'une tète panoramique motorisée. Cet artisan la propose pour 500$.
(Il faut dire aussi que le film accéléré ne concerne un fabriquant d'appareil photo que depuis que l'appareil photo est devenu une caméra aussi!!)

Un microcontrolleur arduino permettra de réaliser l'équivalent de cette tète panoramique basculante pour disons, les 100 € prévus d'un zedificateur (vraisemblablement un peu plus car il y a plus de mécanique à réaliser pour diriger les mouvements sur 2 axes et il faut 2 moteurs.)

Christian a écrit:(et comme un clône de Stackshot ne sera pas adapté à la microscopie, ça nous laisse de la marge ! Zut, j'aurais pas du le dire ... )

De toute façon, le bricolage sera seul adapté aux anciens microscopes. Il y a un marché à ce niveau (si on raisonne en économiste)
Pour les modèles futurs de microscopes, j'imagine que de la mème façon qu'un intervallomètre électronique a un prix de revient négligeable dans un reflex haut de gamme, un dispositif automatisé de prise de vue couplé à une motorisation de la mise au point sera intègré sans que cela change beaucoup le prix de vente d'un modèle de microscope de recherche. Il restera le crèneau de la motorisation des modèles de routine.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 6054
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Piloter un reflex par Arduino (opto + câble)

Messagede Christian » 30 Déc 2011 11:20

Re Daniel,
Et bien pour ma part je pense qu'à notre époque la demande des utilisateurs dépasse souvent l'offre du marché, qui pourrait sembler très complète, mais qui est rarement démocratique et/ou adaptée à nos envies !!
Quand au timelaps, j'imagine que dès la sortie des premiers APN, des curieux ont tenté la chose ! (pas eu besoin que MM. Nikon et Olympus se décarcassent ...)
Parallèlement, je met quelques parenthèses à l'open source, surtout quand on sait qu'il n'est pas si compliqué de bricoler génétiquement dans son garage ! (si,si !!)
A côté nous sommes des "papy" avec notre Stepduino ....
(et si j'avais 30 ans de moins, peut-être bien que l' "OGM de garage" m'aurait intéressé ! :mrgreen: ;) )
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Piloter un reflex par Arduino (opto + câble)

Messagede Daniel » 30 Déc 2011 13:56

je suis tout à fait d'accord sur l'inadéquation de l'offre, son coté non démocratique et l'imperfection de son adaptation à nos envies ...

D'accord aussi sur l'idée que des animations en accéléré ont été faites dès les début du numérique avec des logiciels comme Gif animator.

Mais il faut bien constater que les progrès technologiques ont été faramineux. Ils sont dus ou ont été vite récupèrés par de l'industrie "lourde". Les vidéos en accéléré que tu nous a citées ont été faites avec des outils qui n'ont rien de commun avec ceux des débuts des PC...

Christian a écrit:surtout quand on sait qu'il n'est pas si compliqué de bricoler génétiquement dans son garage ! (si,si !!)
Peut être, mais dans mon entourage, je ne connais aucun collégien ni lycéen qui soit adepte de ce bricolage. Ils doivent être rares les autodidactes qui ne passent pas par l'université ou une grande école avant de devenir ingénieurs de firmes reconnues...

Je connais beaucoup plus de "papy" bricoleurs comme nous, souvent sans formation technique, mais simplement avec une culture générale qui leur permet de réaliser des projets à base de briques commes celles associées au microcontrolleur arduino.
Plus que des adolescents, ce sont ces adultes qui profitent de ce programme open source.

Cette formule "open source" permet peut être de concilier l'offre industrielle électronique avec la demande personnalisée de beaucoup de clients.

Les plus lèsés sont les techniciens spécialisés qui perdent le pouvoir que leur savoir leur apportait. Ils perdent aussi la possibilité de gagner de l'argent à partir d'un bricolage dans leur garage. Ils en gardent toutefois une partie en devenant des experts et revendeurs de modules Arduino car mème si l'information est ouverte, un béotien sera beaucoup plus lent!

Bref, je souhaite le moins de parenthèses aux processus open source.
Mème s'Il faut reconnaitre que le partage d'informations ne se fait pas de façon égalitaire.
Sur Wikipedia par exemple, il y a des lecteurs bien plus nombreux que des contributeurs...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 6054
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Piloter un reflex par Arduino (opto + câble)

Messagede Christian » 01 Jan 2012 12:51

Re,
J'ai édité mon premier message :
le correctif (ajout) est :
Edit : Après calculs je me rends compte que cette résistance et un peu sous-estimée.
La valeur calculée me donne plutôt 709 Ohm !
J'ai fait des essais avec une R. de 1K et cela fonctionne très bien. Donc pour la durée de vie de votre optocoupleur, préférez cette valeur ! (entre 680 Ohm et 1K)
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Précédente

Retourner vers Pilotage des reflex et des APN compact

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité