Rosmarinus officinalis

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Rosmarinus officinalis

Messagede 6le20 » 14 Mai 2017 05:05

Bonjour à tous.

Aujourd’hui je viens vous parler d’un arbuste méditerranéen dont je vous ai présenté le pollen l’année dernière, le romarin.

Rosmarinus officinalis Linné, 1753, Romarin (Lamiaceae)
Observé en graines, le 8 avril 2017, dans la pinède de la Pagèze à Fleury-d’Aude (11).


Cela fait des mois maintenant que les romarins fleurissent. Je me suis penché sur un pied pour en voir les fruits… La fleur sèche puis tombe, en haut à droite de l’image, laissant un joli calice de sépales soudés, de forme particulière :
Rosmarinus officinalis-5aFr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Rosmarinus officinalis-5aFr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg (87.03 Kio) Vu 479 fois


L’ouverture du calice, d’abord étroite, s’agrandit sous la pression des graines, au fur à mesure que celles-ci se développent :
Rosmarinus officinalis-5bFr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Rosmarinus officinalis-5bFr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg (85.45 Kio) Vu 479 fois


[Image obtenue par zédification de 16 images empilées par le logiciel de focus stacking Helicon Focus 6.6]
Rosmarinus officinalis-5cFr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Rosmarinus officinalis-5cFr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg (98.29 Kio) Vu 479 fois


Lorsqu’on regarde au fond du calice, on a la surprise de découvrir 4 graines (parfois que 2 ou 3, mais rarement) :
[Image obtenue par zédification de 18 images empilées par le logiciel de focus stacking Helicon Focus 6.6]
Rosmarinus officinalis-6aGr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Rosmarinus officinalis-6aGr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg (81.04 Kio) Vu 480 fois


Lorsque l’on ouvre latéralement le calice, on peut voir les graines, et leur disposition, qui mesurent ici 1,3 x 2,5 mm :
[Image obtenue par zédification de 10 images empilées par le logiciel de focus stacking Helicon Focus 6.6]
Rosmarinus officinalis-6bGr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Rosmarinus officinalis-6bGr-Fleury-8 04 2017-LG.jpg (93.65 Kio) Vu 480 fois



Ici pas de stratégie de diffusion complexe, pas de dispositif permettant la phorésie, pas d’expulsion à distance, non rien de tout cela. La graine mûre tombe tout simplement des pieds mère, bénéficiant immédiatement du complice mycorhizien en cas de germination. Comme c’est d’ailleurs le cas d’un autre sous-arbrisseau méditerranéen, le Thym qui, toute proportion gardée, pratique exactement de la même manière. Un truc de Lamiacées sans doute…
Du coup l’extension des populations se fait très lentement, pied à pied, et c’est pourquoi ces plantes ne colonisent pas les terrains abandonnés par les pratiques agricoles… Elles ont résisté à 7.000 ans de mouton, aux incendies, mais sont totalement impuissantes face aux tracteurs…
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 2775
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Retourner vers Graines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité