Possibilités du macroscope Wild M420

Présentations, questions et débats sur les loupes stéréo et macroscopes
Règles du forum
Présentations, questions et débats sur les loupes stéréo et macroscopes

Possibilités du macroscope Wild M420

Messagede Daniel » 18 Avr 2019 16:12

Dans un autre topic, "pierrevivante" cherche un matériel pratique pour la forte macro avec un focus bracketing automatisé.

Il s'intéresse avant tout au système de JoJM ou AF motor focus bracketing qui permet la réalisation d'une pile le plus rapidement possible.
Mais il faut avant pouvoir comparer les champs possibles de différentes optiques. Ma page lui a donné quelques repères.
Après avoir demandé un test de l'objectif Laowa2,5-5x ,
puis celui d'un objectif Mitutoyo 5x sur LT Nikon permettant l'autofocus (donc permettant le système de JoJM d'AF zédification avec les boitiers et objectifs LT ad hoc) ,
il m'a sollicité en MP pour le macroscope Wild M420 qui est doté d'un objectif zoom apte à couvrir une bonne partie de la gamme de grandissement souhaitée. Cet objectif zoom achromatique a une amplitude de 5 fois (elle est de 6 fois pour l'apozoom qui a été aussi commercialisé).
Ce macroscope permet en effet de couvrir pratiquement tout l'éventail de la macro au labo. D'autant qu'il dispose en plus en option de lentilles additionnelles 0,5x et 2x pour passer à une amplitude de 20 fois, de 1,25x à 25x! (mais au prix d'une petite manipulation car la distance de travail est modifiée par ces lentilles)

Il y a des informations sur cet appareil sur la page de E. Savazzi
J'avais aussi fait un premier test en 2014 avec des images au foyer sur petit capteur d'hybride Nikon one

Malgré sa construction optique plus complexe coté photo, on peut considèrer cet appareil comme l'équivalent d'un microscope épiscopique avec objectif zoom de 0,63x à 3,2x et un projectif de 4x. (en fait il y a plusieurs lentilles reprenant l'image du zoom, un oculaire 10x, une lentille 0,32x et une lentille de tube de facteur 1,25x)

Pour compléter avec le sujet test de ce printemps, des feuilles de pervenche parasitées par des rouilles (Puccinia vincae ), voila en sortie pour 24x 36, dans un premier temps en une prise à pleine ouverture, ensuite avec un diaphragme à mi parcours, des exemples de champs au plus faible, à mi parcours et au maximum.

Voici au plus faible grandissement 2,5x . C'est équivalent au plus faible du Laowa 25mm , mais bien sur pour du travail de labo!
WIldM420_2-5x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche WIldM420_2-5x.jpg (170 Kio) Vu 2910 fois

Voici un grandissement intermédiaire de 5x, équivalent du maximum du Laowa 25mm. Mais le Wild M420 a encore des ressources!
WIldM420_5x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche WIldM420_5x.jpg (175.53 Kio) Vu 2912 fois

Voici le maximum du grandissement,en bout de course du zoom achro, position 32
WIldM420_12-8x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche WIldM420_12-8x.jpg (195.22 Kio) Vu 2909 fois

et enfin avec une lentille x2 au max
WIldM420_12-8x_x2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche WIldM420_12-8x_x2.jpg (166.77 Kio) Vu 2908 fois


J'espère que ces images vont donner une idée des possibilités de ce macroscope, au moins en ce qui concerne les grandissements possibles.

Je poursuivrai ensuite avec des tests en zédification qui correspondent plus aux usages actuels en numérique sur des sujets statiques.
Je pense faire 2 séries:
toujours à pleine ouverture et avec traitement hélicon focus méthode C,
d'abord en focus bracketing manuel de la vis micrométrique du M420 avec boitier 24x36,
puis avec af focus bracketing sur hybride olympus EM5 mkII avec objectif 60mm (méthode que j'avais déja essayée en 2017, mais abandonnée alors sur stéréomicroscope )
Je compte réutiliser un oculaire adaptateur fileté brunel que je possède dans un tiroir.
Christian nous l'avais signalé il y a très longtemps sous le nom d'Unilink.
Ce système avec une sortie filetée en 37mm permet de nombreux raccords en mode afocal de compacts sur des microscopes ou stéréomicroscopes.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5819
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Possibilités du macroscope Wild M420

Messagede Olivier21 » 18 Avr 2019 20:19

Bonsoir Daniel,
voici un bel aperçu des possibilités de cet appareil qui fait un peu rêver, en tout cas pour plusieurs de mes applications. Confirme nous tout de même, c'est bien une version achromatique que tu as testé ? et quel est le boitier utilisé (ton D800 ?) ?

On attend donc les tests en stacking (et on attend surtout une bonne occasion sur Eb... !)

Olivier
Olivier21
membre
membre
 
Messages: 247
Inscription: 09 Mar 2016 15:03
Localisation: Saulieu - 21
Prénom: Olivier

Re: Possibilités du macroscope Wild M420

Messagede Daniel » 20 Avr 2019 19:19

Hello Olivier,
malheureusement, je n'ai que la version achromatique à zoom 5 fois.
Je recherche un apozoom 6 fois, si quelqu'un en voit passer un en occasion!
Le boitier utilisé est bien un D800.
J'ai poursuivi le test pour pierrevivante qui voulait voir le résultat de zédifications.

Toujours à pleine ouverture du M420, puis toujours avec traitement via le logiciel hélicon focus méthode C, j'ai utilisé 2 techniques pour la variation de mise au point (focus bracketing):
Comme ce M420 est monté sur un statif doté d'un mouvement micromètrique, la première technique, utilisable avec mon boitier 24x36 des tests ci dessus, consiste en un mouvement manuel de quelques degrés sur la vis micrométrique de l'appareil entre chacun des clichés de la série.
Image
Il est possible de faire, selon le grandissement et le relief du sujet, une série d'une trentaine à une cinquantaine de clichés ainsi pour couvrir la profondeur du sujet. C'est un peu fastidieux, mais cela peut être automatisé via un moteur pas à pas piloté par un microcontroleur (arduino - voir ma page avec un microscope BH2- ou autre).
Image
Sans post traitement, les images obtenues brutes de logiciel de zédification sont meilleures que celles faites à diaphragme très fermé.
Mais il est difficile d'avoir le rendu complet des meilleures zones nettes à pleine ouverture. Cela nécessiterait à la fois un travail de l'éclairage pour éviter les zones de brillance et un post traitement important pour complèter le travail automatique du logiciel.


La 2e technique de focus bracketing que j'ai testée avec le M420 est la variation de mise au point motorisée via un objectif autofocus (af motor focus bracketing ) .

Cela nécessite un système avec un appareil à objectif motorisé pour l'autofocus. J'ai utilisé pour ce test un hybride Olympus OMD EM5 mkII avec objectif macro 60mm. L'objectif de cet apareil est monté en afocal au dessus d'un oculaire.
Cela m'a conduit à remplacer le système photo Wild par un oculaire à filetage pour ces montages en afocal, l'unilink de Brunel. J'avais testé cette méthode sur un stéréomicrosope antérieurement. (Voir cette page )
L'utilisation d'un petit capteur associé à des optiques de projection différentes conduit à un champ presque 2 fois plus petit.
Image
Cette méthode de focus stacking à l'avantage du confort puisque la série est complètement réalisée par l'appareil. Mais elle a quelques inconvénients:
- le grandissement varie au long de la série. C'est gèré toutefois par les logiciels de zédification.
- il faut trouver une combinaison, objectif de l'appareil et oculaire, qui ne produise pas de vignetage sur l'ensemble de la pile d'images
- la variation de mise au point de l'objectif motorisé a une amplitude limitée (avec un 60mm macro, cette plage va de l'infini à quleques cm). Cela limite l'exploration en profondeur des sujets. Toutefois, grace à la grande plage de mise au point de l'objectif macro 60mm, je n'ai pas eu ce bloquage, mais j'ai du opèrer loin de la position à l'infini, ou les résultats sont réputés les meilleurs.
Image
(rq.: Quelle que soit la méthode, les poussières sur le capteur produisent des trainées en focus stacking. Cela fait partie des besoins de post traitement usuels. )

Le recadrage d'un facteur 2 en longueur, de l'image obtenue par translation avec le boitier 24x36, soutient bien la comparaison avec celle obtenue automatiquement par moteur autofocus avec l'appareil µ4/3. C'est proche du résultat au maximum du zoom avec la lentille 2x.
Image
Pour l'instant, dans ces configurations pour M420, entre les 2 méthodes, le déplacement via le rail de mise au point me semble donner de meilleurs résultats .
( mais il faut rappeler que, en proxi, le confort du focus bracketing motorisé via l'objectif AF est incomparable car il ne nécessite pas l'usage de rails et de boitiers contrôleurs et donne de bons résultats)

Mème si cet appareil n'est pas une panacée pour la macrophotographie, en particulier car il est surmonté pour les perfectionnistes par les montages à base d'optiques de microscope, il reste à mon avis incomparable pour la gamme 5 à 25x.
Avec une motorisation de son statif, il permettra des zédifications rapides et de qualité, à peine en retrait par rapport aux résultats des optiques de microscopes qui, sans variation zoom, sont moins souples pour les cadrages.

Pour la documentation naturaliste, un photographe peut se contenter de 2 outils:
- un objectif "macro" allant jusqu'au rapport 1:1 (par exemple un 105 micro nikkor)
- et ce macroscope pour les sujets jusqu'à 25:1

Malheureusement, cet appareil est discontinué depuis 2004 et ne se trouve plus que sur le marché de l'occasion. La firme Leica (acquéreur de Wild) produit d'autres macroscopes en neuf en 2019 (série Z, Z6 et Z16), mais à des prix bien plus élevés que ce modèle M420 en occasion, (il coute le prix d'un reflex semi pro de bonne facture neuf 1500 à 2000€...).
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5819
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Possibilités du macroscope Wild M420

Messagede Olivier21 » 21 Avr 2019 10:17

Super Daniel, merci pour le test. Dommage que cet appareil soit si rare sur le marché de l'occasion, et souvent à des prix plus élevés que ceux que tu cites.
Pour parfaire le test, André ne voudrait pas faire un petit complément avec l'apo ?
Bonne journée à vous
Olivier

Utilisateur nomade (via mobile device) Image
Olivier21
membre
membre
 
Messages: 247
Inscription: 09 Mar 2016 15:03
Localisation: Saulieu - 21
Prénom: Olivier

Re: Possibilités du macroscope Wild M420

Messagede André » 21 Avr 2019 20:45

Bonjour à tous, Olivier

Je n'ai franchement pas l'impression de pouvoir faire mieux avec l'apozoom : les photos réalisées par Daniel me semble être de ce niveau !!
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9811
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Possibilités du macroscope Wild M420

Messagede BT75 » 22 Avr 2019 07:01

Bonjour,
Pour Olivier21
Il y a un M420 à vendre aux USA à 999 $ en achat immédiat plus frais : mots clefs "LEICA WILD M420 MICROSCOPE". Il a l'air de lui manquer la colonne ! Les spécialistes ont surement un avis sur ce qu'il faut penser de l'objet (objectif, oculaires ...colonne !)
Le vendeur semble accepter les offres, mais je n'ai pas pris contact car il ne rentre pas dans mon budget actuel.
Cordialement
BT75
membre
membre
 
Messages: 245
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Re: Possibilités du macroscope Wild M420

Messagede Daniel » 22 Avr 2019 08:19

Bonjour à tous,
la recherche de M420 sur Ebay états unis donne en effet plusieurs résultats: 3 appareils avec statif et 2 appareils sans statif
4 sur 5 sont siglés Leica; un seul est d'époque Wild. Les prix vont de 1000 à 4000$ en vente immédiate, mais avec possibilité d'offres à négocier.
un seul est avec apozoom; Mais son prix est surestimé à plus de 4000$ sans statif
Le moins cher à 999$ est sans statif. Il faut y associer un support à colonne de diamètre 25mm
2 offres avec statif aux alentours de 1500$ me semblent être estimés correctement.

Si l'apozoom offre une amplitude plus importante de 6 face à 5 pour l'achro, qu'il est facile de montrer, je suis d'accord avec André que sa supériorité optique ne va pas apparaitre facilement sur de simples clichés affichés sur écran.

Pour alimenter le topic, André pourrait faire une image de la rouille de la pervenche que j'ai pris comme test.
Mais son sujet sera cadré différemment du mien. Nous nous heurtons à un problème d'objet test déja discuté.
viewtopic.php?f=56&t=10253#p51685
des pièces de monnaie ont été proposées, mais elles ne sont pas un sujet naturaliste habituel
Fredlab à proposé des ailes de papillons viewtopic.php?f=56&t=10526&#p53462
Ce serait assez représentatif, assez discriminant avec les petites écailles et il pourrait y avoir assez de matériel équivalent pour un grand nombre de testeurs
Mais pour éviter des prélèvements sur une espèce dans la nature, il faudrait solliciter un éleveur pour la réalisation d'une série de papillons préparés pour tests.
Fred a fini par sélectionner une mite des aliments trouvée dans sa maison, ce qui ne choque personne et est un bon test de super macro (champs inférieurs à 3mm, à partir de 10x)...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5819
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Possibilités du macroscope Wild M420

Messagede Olivier21 » 22 Avr 2019 12:21

Merci à vous pour les compléments, je ne vois plus les offres US mais il y en a un en Chine à 1400 ! Qu'en pensez vous ?
Pour les tests des écailles Daniel, prends des Pyrales du buis , je pense que cela n'affectera pas l'espèce ! Autour de chez-toi en tout cas.
Olivier

Utilisateur nomade (via mobile device) Image
Olivier21
membre
membre
 
Messages: 247
Inscription: 09 Mar 2016 15:03
Localisation: Saulieu - 21
Prénom: Olivier


Retourner vers Loupes binoculaire (stéréomicroscopes, macroscopes)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités