Chrysoperla carnea (Stephens, 1836), Neuroptère

Demoiselles
Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Chrysoperla carnea (Stephens, 1836), Neuroptère

Messagede Gérard-Breton » 21 Juil 2015 15:18

Bonjour à tous,

Désolé pour la catégorie du sous-forum, mais la catégorie "Neuroptère" ou "autres insectes" n'exisitant pas, j'ai mis au plus près en espérant ne pas froisser les phylogénéticiens les plus pointus par cette approximation. Venons en au fait.

Voici une photo d’un chrysope, Chrysoperla carnea (Stephens, 1836), un Neuroptera qui appartient donc au même ordre que les fourmilions, traités dans un fil récent. Photographiée sur une feuille de ginkgo, la question se pose : vert sur vert, est-ce du camouflage ou mimétisme?

L-886-Chrysoperla-carnea-sur-Gonkgo-Chenu-210715-jpg.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-886-Chrysoperla-carnea-sur-Gonkgo-Chenu-210715-jpg.jpg (126.19 Kio) Vu 2392 fois


Selon Pasteur (1995), le théâtre du mimétisme se joue à trois : un modèle, un mime et une dupe. Ici le modèle serait la couleur verte du substrat, la feuille de Ginkgo, le mime notre Chrysoperla carnea et la dupe le prédateur éventuel du chrysope, qui est passé à côté parce qu’il ne l’a pas vu. Etant bien entendu que l’homochromie, la ressemblance de couleur au substrat est un cas particulier de mimétisme (au sens large, voir ci-dessous).

Mais cela ne suffit pas : le mimétisme ne se décrète pas (surtout sur de simples impressions anthropocentriques, ou pire, anthropomorphiques), il faut qu’il soit démontré par une démarche expérimentale : il faut que le mime tire un avantage (vis-à-vis des dupes) de l’imitation de son modèle. Donc que l’on démontre que les chrysopes verts sont moins consommés par leurs prédateurs s’ils se posent sur des feuilles vertes. Pas facile.

L-889-Chrysoperla-carnea-sur-Gonkgo-Chenu-210715-jpg.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-889-Chrysoperla-carnea-sur-Gonkgo-Chenu-210715-jpg.jpg (194.67 Kio) Vu 2394 fois


Donc, dans l’incertitude, je remarquerai que j’ai souvent l’occasion de voir, dans le sud de la Sarthe, des chrysopes sur des substrats artificiels où ils ne sont évidemment pas camouflés : on peut imaginer que notre Chrysoperla carnea d’aujourd’hui s’est posé par hasard sur cette feuille de ginkgo. Mais on peut aussi rêver et imaginer une homochromie ! Le démontrer serait une autre paire de manches.

Pour sourire, remarquons que les mimétologues les plus quarticapillisecteurs [le mot n’existe pas mais je viens de l’inventer pour faire plaisir à notre ami Yves, féru d’étymologie] distinguent l’homochromie vraie (= le pigment du camouflé est de même nature chimique ou biochimique que le pigment du modèle ou du substrat) et l’analochromie où les deux pigments sont différents.

Encore un peu d’étymologie : chrysope, des racines grecques chrys- doré (ex : chrysanthème) et op- œil (plus souvent décliné comme oph- ou opht- : ophtalmologie). Eh oui, vérifiez le sur la photo, notre chrysope a bien les yeux dorés !

Pour celles et ceux que la question des mimétismes intéresse, je suggère la conférence enregistrée en trois parties sur le site de Science Action Haute Normandie : Tricheurs, m’as-tu-vu et camouflés : http://www.scienceaction.asso.fr/ressou ... -tricheurs.

Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 869
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Chrysoperla carnea (Stephens, 1836), Neuroptère

Messagede YVES50 » 21 Juil 2015 17:13

Bonjour Gérard,
Excellent sujet que le mimétisme !

Gérard-Breton a écrit:les mimétologues les plus quarticapillisecteurs


On pourrait parler de tétratrichostomes également. :D
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 2062
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Chrysoperla carnea (Stephens, 1836), Neuroptère

Messagede Gérard-Breton » 21 Juil 2015 18:21

Ah ! les racines grecques vs les racines latines ! Ah !

GB
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 869
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Chrysoperla carnea (Stephens, 1836), Neuroptère

Messagede vasselle » 21 Juil 2015 19:03

Bonsoir.
Excellent sujet.
Cordialement seb
Leitz Laborlux K Trinoculaire
Canon EOS 1100D
Avatar de l’utilisateur
vasselle
membre
membre
 
Messages: 1226
Inscription: 03 Déc 2013 13:46
Localisation: Thouars,les Deux-Sèvres
Prénom: Sébastien
Skype: bass


Retourner vers Odonates - Zygoptères

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité