Page 1 sur 1

Metatrichia vesparium

MessagePosté: 27 Jan 2016 09:40
de 6le20
Suite à la mise en chambre humide d'un morceau d'écorce (sujet ouvert ici), j'ai eu la surprise de découvrir des sporocarpes d'une Trichiale : Metatrichia vesparium (Batsch) Nannenga-Bremekamp (1966).

La distinction entre Metatrichia vesparium (Batsch) Nann et la très proche Metatrichia vesparia (Batsch) Nann se fait sur la longueur des épines des élatères : 1-2 µm chez la première, jusqu’à 4 µm pour la seconde.

Une lacune d'observation m'a privé de l'observation du plasmode.
Metatrichia vesparium-Pays-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Metatrichia vesparium-Pays-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg (71.91 Kio) Vu 4844 fois


Les bouquets de sprorocarpes, de 2 mm de haut, sont disposés au sommet d’un « tronc » de 1 mm, composé de pédoncules soudés entre eux. Leur nombre est variable, de 6 à plusieurs dizaines.
Metatrichia vesparium-Bouquet-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Metatrichia vesparium-Bouquet-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg (75.47 Kio) Vu 4845 fois


Le sporocarpe est en forme de goutte, long d’environ 1 mm, atteignant 0,6 mm dans sa plus grande largeur. Sa base est fripée et son sommet montre souvent une pré-découpe irrégulière bien visible sur le cliché suivant (ligne de déhiscence apicale) (bouquet au tronc coupé, vu par-dessous).
Metatrichia vesparium-sproroc-Luc-Gué-01 2016-LF.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Metatrichia vesparium-sproroc-Luc-Gué-01 2016-LF.jpg (110.36 Kio) Vu 4845 fois


L’enveloppe du sporocarpe est clairement composée de deux couches que le Melzer met bien en évidence ici.
Metatrichia vesparium-Envelop-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Metatrichia vesparium-Envelop-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg (105.09 Kio) Vu 4845 fois

Re: Metatrichia vesparium

MessagePosté: 27 Jan 2016 09:50
de 6le20
[suite]

Les élatères (mais pourquoi ce même nom que pour les spores de prêles ?) sont couverts d’épines de 1 à 2 µm. Ils sont ramifiés, entremêlés, formant des boucles torsadées par endroit. Leur diamètre varie de 4,5 à 5,6 µm (hors épines).
(montage au Melzer x100 immergé à l’huile)
Metatrichia vesparium-Elat-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Metatrichia vesparium-Elat-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg (117.41 Kio) Vu 4843 fois


L'extrémité des élatères est souvent un paramètre important :
Metatrichia vesparium-Grif-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Metatrichia vesparium-Grif-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg (46.03 Kio) Vu 4843 fois


Les spores tuberculées sont plus ou moins sphériques, présentant parfois des zones légèrement aplaties. Leur diamètre varie de 8,6 à 9,7 µm.
Elles contiennent un « noyau » qui n’occupe pas la totalité du volume interne, ce que la coloration au Melzer fait bien ressortir. (montage au Melzer x 100 immergé à l’huile).
Metatrichia vesparium-Spores-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Metatrichia vesparium-Spores-Luc-Gué-01 2016-LG.jpg (93.14 Kio) Vu 4843 fois


Sur les conseils de Bernard je tente une "éclosion" de spores dans le but d'observer les myxoflagellés..., donc peut-être à suivre...

Re: Metatrichia vesparium

MessagePosté: 27 Fév 2016 14:32
de 6le20
Détermination confirmée par la spécialiste Mariane Meyer