Page 1 sur 2

Où en suis-je ? - techniques de microphotographie

MessagePosté: 29 Jan 2008 20:34
de toucan
Bonjour à tous,

Voilà, je me suis mis à examiner quelques diatomées que Dominique Pradès m’avait procurées.
J’ai fait quelques essais, et je dois dire que pour parvenir à une bonne résolution, c’est assez laborieux ! La qualité d’éclairage est évidement primordial. Mais elle dépend aussi du système présent dans le microscope dont on est tributaire.

J’ai procédé à plusieurs essais, j’ai choisi un de mes meilleurs résultats :
DCM30O_09B_WEB.jpg
Exif et Meta MicroCartouche DCM30O_09B_WEB.jpg (227.51 Kio) Vu 4737 fois

J’ai utilisé ici : obj. Nikon 40x 0.75 sur microscope Pleuger, caméra DCM300 posée sur le projectif trino de 4x , éclairage clair à incandescence 30watts.

Cependant je me mets à rêver quand je vois les photos que Christian et André nous montrent sur le site.
Je suppose qu’il y a utilisation de techniques spéciales pour l’observation et la photo qui en découle. Plus, peut-être, un traitement dans un programme du genre Hélicon Focus, pour avoir la grande profondeur de champ?

Merci aux spécialistes de donner un avis sur ma photo et me conseiller pour m’améliorer.

Amitiés à tous

Jean-Pierre

Re: Où en suis-je

MessagePosté: 29 Jan 2008 21:28
de André
Bonsoir Jean-Pierre,

cette Actinoptychus est parfaitement résolue au 40x.,Comme une section sur deux ne se trouve pas dans le même plan, il est normal d'en retrouver une sur deux floue. Evidemment, si tu veux que toutes les sections soient nettes, il faut utiliser Helicon ou Combine Z.
En général, pour les diatomée, je n'utilise pas ces logiciels, sauf rares cas. Par contre je me sers toujours de la lumière oblique pour les diatomées et d'ailleurs pour toutes mes observations.
Comme j'ai longtemps utilisé un Olympus CH sans diaphragme de champ, je me suis toujours passé de l'éclairage de Köhler, et continue à m'en passer !
Encore bravo pour tes premiers essais!

Re: Où en suis-je

MessagePosté: 30 Jan 2008 14:15
de Christian
Bonjour Jean-Pierre,
Je trouve aussi que cette Actinoptychus est bien résolue, et pour soutenir ce que disait André quant à la forme de cette diatomée, voici une petite image au meb:

(je n'ai plus la source de cette image, désolé)
Actinoptychus_meb.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Actinoptychus_meb.jpg (40.71 Kio) Vu 4682 fois


J'ajouterais qu'un traitement par empilage d'images (H.Focus et autres) ne restitue absolument pas les volumes d'une diatomée du genre mais permet simplement d'être net sur tous les plans ...
cf image : download/file.php?id=2035


Pour l'éclairage oblique, je dois dire qu'André m'a convaincu depuis longtemps sur son efficacité ! (il faut néanmoins faire attention de ne pas trop pousser car les artefacts sont vite au rendez-vous …)
Comme il s'agit de montages vidés et préparés, tu peux aussi essayer un filtre vert + photo N&B ! (mais je ne sais pas ce que ça donne avec une caméra)
Les polarisations sont aussi assez sympa.

JP a écrit:caméra DCM300 posée sur le projectif trino de 4x

As-tu enlevé l'optique d'origine de ta DCM300 et remplacé par un projectif x4 ou cumules-tu les deux optiques ?

Re: Où en suis-je ? - techniques de microphotographie

MessagePosté: 01 Fév 2008 18:48
de toucan
Bonsoir à tous,
Bonsoir à André et Christian,
Merci pour vos avis.
J’ai un peu tardé à répondre car j’ai voulu tester l’éclairage oblique.
Peut-être que je m’y prend mal :
J’utilise le condensateur muni du système oblique de LOMO similaire à celui que Jean utilise (je l’ai aussi acquit dans les années 80 !)
Mais je ne trouve pas grand-chose comme différence. Il s’agit peut-être d’un autre système pour réaliser l’éclairage oblique ?

Au sujet de l’utilisation du microscope, sans diaphragme de champ sur l’éclairage, quel est dès lors le réglage optimum puisqu’on ne réalise plus l’éclairage de Koëhler ?

Et pour répondre à Christian :
Non je n’ai pas enlevé l’optique de la DCM300.
J’ai fait le cumul des 2 optiques (DCM300 et projectif 4x): c’est ce qui donne le meilleurs résultat concernant la définition de l’image.
Mais il faut remarquer le « point chaud » en bas à droite sur la diatomée !

Amitiés à tous

Jean-Pierre

Re: Où en suis-je ? - techniques de microphotographie

MessagePosté: 02 Fév 2008 11:14
de André
Bonjour Jean Pierre

Pour mettre en oeuvre la lumière oblique, j'utilise une lame de phase en l'introduisant partiellement dans le condenseur, ceci pour le microscope Leitz (voir photo jointe).
Sur le microscope Olympus, dont le condenseur ne possède pas d'espace pour introduire de lame, je tiens cette lame directement sous le consenseur entre deux doigts, et cherche la position me donnant les meilleurs résultats.
Bien entendu, n'importe quelle lame fera l'affaire, il suffit de tatonner: en général on obtient de bon résultats avec une lame taillée en pointe. Il m'arrive aussi d'utiliser simplement mes doigts! Ce qui marche bien aussi, ce sont les positions intermédiaires avec des condenseurs à tourelles. Mais ton condenseur Lomo devrait te donner d'excellents résultats!
Un point très important, c'est de monter le condenseur au maximum, il m'arrive parfois aussi de fermer légèrement le diaphragme, mais cela se fera au dépend de l'effet relief.

mat phase 2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche mat phase 2.jpg (103.07 Kio) Vu 3297 fois

Re: Où en suis-je ? - techniques de microphotographie

MessagePosté: 02 Fév 2008 15:01
de MarcPELTIER
Bonjour Jean-Pierre, et tous,

Un petit truc en passant, pour comprendre ce qui se passe en éclairage oblique, contraste de phase, fond noir ou Rheinberg :
Tu coupes en deux une balle de ping-pong, et tu poses une moitié sur la platine du microscope, bien centrée. Le faisceau d'éclairage est alors visualisé, et tous les réglages de hauteur du condenseur, de diaphragme, de décentrage ou d'introduction de masques divers dans le faisceau deviennent tout à fait évidents.

Amicalement,
Marc

Re: Où en suis-je ? - techniques de microphotographie

MessagePosté: 13 Fév 2008 18:08
de toucan
Bonjour à tous,

D’abord encore merci pour vos bons conseils.
Je poursuis mes investigations :

Lorsque je fais des photos j’ai toujours plus ou moins apparent un point central plus clair dans l’image photographique.
La vue au travers des oculaires ne comporte jamais ce défaut.

Il s’agit de photos réalisées au moyen d’un appareil reflex (EOS 40D) posé sur le tube projectif d’un trinoculaire. (Biolam ou Orthoplan) et avec des objectifs à partir de 10x et plus.
Je suppose qu’il s’agit d’une réflexion interne dans le tube.

Lorsque je vois les photos publiées sur le forum, celles-ci ne comportent pas cette anomalie!
J’ai donc un problème, que je ne sais comment résoudre…! :x
L’un ou l’autre aurait-il été confronté avec cette difficulté apparemment résolue ?
Merci d’avance de vos conseils.
Amitiés à tous,

Jean-Pierre

Re: Où en suis-je ? - techniques de microphotographie

MessagePosté: 13 Fév 2008 18:40
de Klaus
Bon soir,

dans une collection de diatomées de Albert Elger j´ai une lame avec 3 Actionptychus et j´ai apris que cette diatomée est vraiment "3D": seulement une photo. J´ai Helicon Focus maintenant 4 semaines, et ca sera interessante de faire un stack!

800_MG_0001.jpg
Actinoptychus A.Elger PlanNeo 40 DIC
Exif et Meta MicroCartouche 800_MG_0001.jpg (161.3 Kio) Vu 4241 fois

Re: Où en suis-je ? - techniques de microphotographie

MessagePosté: 13 Fév 2008 19:07
de Christian
Bonjour Jean-Pierre, Klaus et tous,

toucan a écrit:Lorsque je fais des photos j’ai toujours plus ou moins apparent un point central plus clair dans l’image photographique.
La vue au travers des oculaires ne comporte jamais ce défaut.
Il s’agit de photos réalisées au moyen d’un appareil reflex (EOS 40D) posé sur le tube projectif d’un trinoculaire. (Biolam ou Orthoplan) et avec des objectifs à partir de 10x et plus.
Je suppose qu’il s’agit d’une réflexion interne dans le tube.

Je n'ai jamais eu ce problème avec mon reflex.
Je pense aussi (sans garantie) qu'il s'agit d'un reflet dans ton tube photo *
Voir éventuellement pour une couche de peinture noir mat à l'int. du tube ?
(tu peux peut être déjà faire des essais avec un carton mince (noir évidement) roulé dans le tube ...)

* ça peut venir aussi d'un éclairage défectueux ! La photo accentue ce genre de défaut qui peut sembler invisible aux oculaires...
Peux-tu nous montrer une image réalisée avec ton reflex ?

Re: Où en suis-je ? - techniques de microphotographie

MessagePosté: 13 Fév 2008 21:02
de toucan
Bonsoir Klaus, Christian et tous les autres,

Bravo Klaus pour cette belle photo de diatomée!
Christian, voici 2 photos qui illustrent le défaut évoqué, sachant que l'appareil EOS 40D est déposé sur le tube trino de l'Orthoplan Leitz.
1. photo 0075, obj 10x (0.24)Pha: coupe dans une tige de chrysanthème.
IMG_0075WEB.jpg
Exif et Meta MicroCartouche IMG_0075WEB.jpg (218.26 Kio) Vu 4322 fois

2. photo 0080, obj 40x (0.75) plan fluor Nikon: diatomée Actinopychus.
IMG_0080WEB.jpg
Exif et Meta MicroCartouche IMG_0080WEB.jpg (221.99 Kio) Vu 4323 fois


Amitiés à tous

Jean-Pierre