Histoire des mesures de la vitesse de la lumière

Vidéos en ligne
Règles du forum
Vidéos en ligne

Histoire des mesures de la vitesse de la lumière

Messagede JPC » 10 Sep 2008 10:03

Film à regarder via RealPlayer. Une fois le logiciel installé, vous n'avez plus qu'à cliquer sur le lien ci-dessous


Le film d'aujourd'hui est :

Histoire des mesures de la vitesse de la lumière

Après-tout, sans la lumière, pas de microscope 8-)


    De ce moment où l'on a commencé à mettre en doute l'instantanéité de la lumière à celui où sa vitesse est devenue une constante scientifique, il se sera écoulé… 10 siècles. C'est cette longue histoire, pleine de rebondissements qu'entreprend de raconter, ici, Jamy, l'animateur du magazine « Ce n’est pas sorcier ».

    Conteur inspiré, drôle et volubile, il y apparaît entouré des personnages historiques en dessin animé au trait. Ses démonstrations étant assurées par des modélisations 3D.




    Dans cette quête, on croise d'abord Copernic, Galilée et Kepler. En effet, leurs recherches et découvertes astronomiques ont joué un rôle déterminant dans les premières tentatives de mesure de la vitesse de la lumière, aux XVII et XVIIIe siècle.
    (programme 1)

    Puis, au milieu du XIXe, s'éloignant des méthodes astronomiques, d'ingénieux savants vont mettre en place les premières mesures la vitesse de la lumière sur terre. Les Français Hippolyte Fizeau et Léon Foucault, des autodidactes, fabriquent des machines d'une extraordinaire inventivité, à roue dentée ou à miroir tournant, que le programme fait revivre.
    (programmes 2 et 3)

    Le français Alfred Cornu puis l'américain Albert Michelson perfectionnent, enrichissent ces machines les rendant de plus en plus précises. Avec eux la mesure de la vitesse de la lumière acquiert une autre dimension, c'est le début d'une course effrénée à la précision de la mesure, doublé d'une course au prestige entre nations.
    (programme 4)

    Arrive le XXe siècle et avec lui la compréhension de la vraie nature corpusculo-ondulatoire de la lumière. Changement d'objet : mesurer la vitesse de la lumière se réduit tout simplement à mesurer une longueur d'onde et à la multiplier par sa fréquence.
    La fin de l'histoire est inattendue avec l'arrivée d'un nouvel intrus : le mètre. En effet, nos savants avaient mesuré la vitesse de la lumière en utilisant comme unité "le mètre par seconde". Mais, contrairement à la seconde et à son horloge atomique, le mètre apparaît à la science de la fin du XXe siècle trop peu précis et surtout trop peu universel. La parade est trouvée : Fixons désormais la vitesse de la lumière et définissons le mètre à partir de cette vitesse. Puisque la lumière se déplace à 299.792.458 m/s, un mètre sera désormais la longueur parcourue par la lumière en 1/299.792.458e de seconde.
    Toutes sortes d'applications sont directement dérivées de cette course à la vitesse de la lumière, des applications d'utilisation quotidienne, comme le GPS dont le fonctionnent est expliqué, pour finir, ici
    (programme 5)

    Les parties de ce programme sont téléchargeables (clic droit puis télécharger) séparément (format mp4) :

    1. Finie ou infinie ?
    2. La première mesure sur Terre
    3. La recherche de la précision
    4. La course à la précision
    5. De la vitesse à la célérité


    Date de réalisation : 2006
    Auteurs : Jacques BOSC / Jamy GOURMAUD / Thibaut MARTIN / Manu PERNOUD / Christine TRABADO
    Réalisateur : Georges LE PIOUFFLE
    Producteurs : Ministère de l'Education Nationale et de la Recherche / RIFF INTERNATIONAL PRODUCTION

Pour regarder le film dans cette page, cliquer sur le bouton "Afficher" ci-dessous :
 
  

En faisant un clic-droit sur l'image (sur PC), ou Ctrl-Clic (sur Mac), vous obtenez un
menu déroulant vous permettant, entre autre, de regarder le film en plein écran....


JP
Avatar de l’utilisateur
JPC
membre
membre
 
Messages: 482
Inscription: 23 Fév 2008 01:12
Localisation: 2 route de Dijon 21600 LONGVIC
Prénom: Jean-Paul

Re: Histoire des mesures de la vitesse de la lumière

Messagede baguette » 20 Nov 2008 11:59

La fin de l'histoire est inattendue avec l'arrivée d'un nouvel intrus : le mètre. En effet, nos savants avaient mesuré la vitesse de la lumière en utilisant comme unité "le mètre par seconde". Mais, contrairement à la seconde et à son horloge atomique, le mètre apparaît à la science de la fin du XXe siècle trop peu précis et surtout trop peu universel. La parade est trouvée : Fixons désormais la vitesse de la lumière et définissons le mètre à partir de cette vitesse. Puisque la lumière se déplace à 299.792.458 m/s, un mètre sera désormais la longueur parcourue par la lumière en 1/299.792.458e de seconde.

Veuille m'excuser, je ne voudrais pas jouer les intrus ni les trublions, mais toutes les mesures humaines sont "de facto" arbitraires.

Considérer le mètre ou le temps que met la lumière pour parcourir un mètre, c'est toujours prendre pour étalon .... le mètre.

définissons le mètre à partir de cette vitesse. Puisque la lumière se déplace à 299.792.458 m/s, un mètre sera désormais la longueur parcourue par la lumière en 1/299.792.458e de seconde.

Cela ne redéfint en rien le mètre, mais simplement le TEMPS que met la lumière pour franchir cette distance (toujours tout aussi arbitraire)

Amicalement
Avatar de l’utilisateur
baguette
Invité
 


Retourner vers Vidéos en ligne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités