La Bilharziose intestinale — Cycle évolutif

Vidéos en ligne
Règles du forum
Vidéos en ligne

La Bilharziose intestinale — Cycle évolutif

Messagede JPC » 19 Aoû 2008 10:07

Film à regarder via RealPlayer. Une fois le logiciel installé, vous n'avez plus qu'à cliquer sur le lien ci-dessous


Le film d'aujourd'hui est :

La Bilharziose intestinale — Cycle évolutif du Schistosoma mansoni


    Après la bilharziose urinaire, voici la bilharziose intestinale. C'est une parasitose des régions tropicales. L'infestation se fait par contact avec les eaux douces tièdes dans lesquelles vit un mollusque, la planorbe, qui sert d'hôte intermédiaire aux plathelminthes comme la bilharzie Schistosoma mansoni, parasite du sang chez l'homme. La macro et la microcinématographie, en vitesse normale et au ralenti, ont été utilisées pour suivre in-vitro l'évolution et la transformation du parasite tout au long de son cycle.

    La bilharziose intestinale ou hépato-splénique à Schistosoma mansoni


    Epidémiologie

    Agent pathogène

    Le couple de Schistosoma mansoni vit dans les plexus veineux mésentériques inférieurs. Le drainage de ces plexus se fait vers le système Porte et vers le Foie. Il a une spécificité d'hôte et d'espèce. Le mâle est replié dans sa partie médiane, ce qui délimite un espace dans la partie ventrale : c'est le canal gynécophore. La femelle est longue et cylindrique. Durée de vie de 15 à 25 ans.

    Cycle évolutif

    La femelle pond des œufs embryonnés à l'intérieur des vaisseaux. Une partie est entrainée dans le courant sanguin via le foie où ils vont s'enkyster. Grâce à l'éperon, d'autres oeufs vont s'accrocher à la paroi vasculaire. Chaque miracidium sécrète des enzymes histolytiques. Les œufs perforent l'endothélium et migrent au hasard. Si l'organe le plus proche est l'intestin, ils tombent dans la lumière intestinale et vont être évacués dans les selles. Il est nécessaire que les selles qui contiennent les oeufs tombent dans l'eau douce, avec des exigences de T° entre 25°C et 26°C minimum. Le miracidium sort de l'oeuf et nage à la recherche de l'hôte intermédiaire qui est un escargot plat : le planorbe. A l'intérieur de celui-ci, il se transforme en sporocystes.

    La tête du furcocercaire contient des thermorécepteurs pour les infra-rouges de longue longeur d'onde c' est à dire les mammifères. Celui-ci arrive sur la peau, pénètre, perd sa queue : on obtient une schistosomule qui migre par voie sanguine et jusqu'au plexus mésentérique inférieur.

    Répartition géographique

    Parasitose africaine au départ : tout le long de la vallée du Nil et en afrique noire. Amenée en Amérique avec la traite des esclaves : Brésil surtout dans le nord-est où c'est un probleme de santé publique. 300 000 000 de personnes sont atteintes dans le monde : c'est une affection grave!

    Les oeufs vont être embolisés, bloqués dans le foie. Ils sécrètent des enzymes, des antigènes, voire des allergènes ce qui entraîne une réaction granulomateuse pour détruire le parasite. Un phénomène de fibrose s'organise.

    Il va y avoir des milliers de granulomes dans le foie d'où l'infestation parasitaire. Le sang ne va plus pouvoir circuler dans le foie ce qui entraîne un phénomène d'hypertension portale et de varices œsophagiennes.

    Il y a une immunisation contre les antigènes sécrétés par les oeufs, dans les tissus : formation de complexes immuns qui se déposent au niveau des glomérules rénaux ; cela entraine une glomérulonéphrite immune ou immunopathie rénale.

    L'hypertension pulmonaire est due à la présence d'œufs dans la veine cave et de granulomes fibreux dans les poumons.

    Clinique

    Dans les heures qui suivent le bain infestant, on a un érythème à l'endroit où les furcocercaires ont pénétrés.

    Hépato-spléno mégalie (HPSPMG) : la splénomégalie est la conséquence de l'hypertension portale.

    Cœur pulmonaire chronique (CPC) : le cœur s'épuise car Poumon fibrose.

    ascite : hyperpression dans le système veineux fait que le plasma fuit à l'extérieur, arrive dans la cavité abdominale (exsudation ) et dilate celle-ci..

    Radiologie
    A l'échographie hépatique, on visualise les veines hépatiques dilatées. C'est un examen simple, non invasif qui permet de faire un bon diagnostic.

    Diagnostic biologique

    Eléments d'orientations
    Le premier examen est l'hémogramme : formule et numération sanguine. Les vers provoquent quasi systématiquement une augmentation des polynucléaires éosinophiles. L'éosinophilie normale est de 0 à 500 PNE/mm.
Dans les parasitoses vermineuse ou helminthiases, on a une augmentation considérable des IgE totales du sérum.
IgE normales de 1 à 150 UI / Litre.
Une allergie, entre 300 et 500 UI / L.
Parasitose : 30 fois la normale.

    Eléments de certitude
    A propos du sérodiagnostic : tout agent infectieux pénétrant dans un organisme va provoquer la sécrétion d'anti-corps. Ce sont ces anti-corps qu'on dose par l'immunodiagnostic.

    L'examen parasitologique des selles permet de détecter la présence d'œufs.

    Bilhvax 3 : un candidat vaccin contre la bilharziose


Pour regarder le film dans cette page, cliquer sur le bouton "Afficher" ci-dessous :
 
  

En faisant un clic-droit sur l'image (sur PC), ou Ctrl-Clic (sur Mac), vous obtenez un
menu déroulant vous permettant, entre autre, de regarder le film en plein écran....


JP
Avatar de l’utilisateur
JPC
membre
membre
 
Messages: 482
Inscription: 23 Fév 2008 01:12
Localisation: 2 route de Dijon 21600 LONGVIC
Prénom: Jean-Paul

Retourner vers Vidéos en ligne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités