Microphotographie au reflex sans projectif ou oculaire

Présentations, questions et débats sur les microscopes.
Règles du forum
Présentations, questions et débats sur les microscopes.

Microphotographie au reflex sans projectif ou oculaire

Messagede Christian » 16 Juil 2009 01:05

Bonsoir à tous,

Suite à cette conversation => viewtopic.php?f=233&t=3954 j'ai voulu tester mon reflex sans projectif et au plus proche de l'image intermédiaire.

Ce dessin (à l'échelle) détail le haut d'un tube trino Leitz Ortholux 1.
Les mesures ont été réalisées avec un objectif 10x pour tube de 160mm (l'Ortholux 1 étant en 170mm) et du papier calque tenu à main levée. Elles sont donc approximatives.

A gauche sur le croquis, le système que j'utilise habituellement (projectif Leitz x4). On y voit le report du diamètre de l'image int.
En réalité, comme j'utilise une lunette de MAP, mon capteur se trouve un peu plus haut. (je grossis plus l'image et je perds donc un peu de champ)

A droite, la hauteur de l'image intermédiaire parfocale (par rapport au tube sans extension) et son diamètre.
Le trait bleu au-dessus indique la position du capteur : Il m'est impossible de descendre plus bas avec le reflex car le boîtier bute sur le tube. Du coup je ne suis plus 100% parfocal avec mes oculaires, mais la correction de MAP à réaliser est vraiment minime.
j'ai relevé hauteur et diamètre après avoir fait une bonne mise au point avec mes oculaires (oculaires et projectif sont parfocaux).
Il peut il y avoir quelques inexactitudes car il n'est pas facile de bien estimer la position exacte au millimètre près, surtout à main levée.

tube-trino-ortholux-et-reflex.jpg


edit: correction du dessin

photographie_au_foyer__sans_oculaire_ou_projectif 1a.jpg




Voici les résultats avec un objectif Leitz Planachro 10x ON 0,25 (en 160 / -) :
Au niveau du champ, et bien on rejoint ce qu'on peut faire de maximum puisque le diamètre de l'image int. correspond à peu-près à la largeur du capteur !
La résolution est très bonne.
En revanche, vous le verrez plus bas, comme attendu les aberrations chromatiques ne sont plus corrigées et cela se voit !

60 diatomées arrangées sur un disque d'un millimètre de diamètre, chapeau bas encore Dominique ! :)

photographie_au_foyer__sans_oculaire_ou_projectif.jpg



Ici un recadrement à 100% (échelle 1)
Dommage pour les aberrations chrom. (bien que sur cet exemple on pourrait s'en accommoder) car il est vrai que redescendre le boîtier reflex peut être utile *
Mais les objectifs entièrement corrigé sont souvent horriblement chers et je n'en possède malheureusement pas.

* Mais cela ne résout en rien le problème de l'irisation du miroir et des difficultés de faire une mise au point par le viseur !
Impossible ici d'utiliser une lunette de MAP pour contourner le problème (à moins de couper le tube !), seul un RN LiveView permettra une bonne MAP.

A noter aussi que le diaphragme de champ ne produit plus vraiment ce que j'ai l'habitude de voir : En effet, il faut l'ouvrir au maximum sous peine de cacher une partie du champ !
(le réglage n'est plus l'équivalent de mes oculaires 10/18)

photographie_au_foyer__sans_oculaire_ou_projectif 2.jpg
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Microphotographie au reflex, sans projectif ou oculaire

Messagede Christian » 16 Juil 2009 14:39

Suite ...

Un autre essais (conditions identiques) avec un objectif Leitz NPL Fluotar 40x - ON 0.70 (160,0.17)
Celui-ci est mieux corrigé (bien qu'il reste toujours une frange visible)
nb: Ne faites pas attention à l'orientation de l'image différente de l'essais précédent, c'est une mauvaise manipulation photo de ma part.

Champ maximum.
Remarquez le diaphragme de champ, réglé pour mes oculaires et visible dans les angles.
(durant ces tests j'ai pu aussi constater un léger décalage de centrage entre tube trino et tubes oculaires, je ne sais pas comment remédier à cela :cry: )

photographie_au_foyer_-_npl_fluotar_x40_on_070 a.jpg
Exif et Meta MicroCartouche photographie_au_foyer_-_npl_fluotar_x40_on_070 a.jpg (173.46 Kio) Vu 11331 fois



Recadré à 100%

photographie_au_foyer_-_npl_fluotar_x40_on_070 b.jpg
Exif et Meta MicroCartouche photographie_au_foyer_-_npl_fluotar_x40_on_070 b.jpg (223.44 Kio) Vu 11336 fois



une autre en fermant moins le diaphragme d'ouverture (toujours recadré à 100%) :
Si on y gagne en finesse, la frange jaune est nettement plus présente ...

photographie_au_foyer_-_npl_fluotar_x40_on_070 c.jpg
Exif et Meta MicroCartouche photographie_au_foyer_-_npl_fluotar_x40_on_070 c.jpg (150.8 Kio) Vu 11324 fois
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Microphotographie au reflex, sans projectif ou oculaire

Messagede Christian » 16 Juil 2009 15:22

A noter aussi : Un grand gain en luminosité. On supprime ici optiques complémentaires et on diminue le trajet lumineux.

Pour infos, ces dernières images au x40 ont été capturées au 1/2000 ème de seconde (200 iso), sans temporisation de miroir, éclairage Luxeon 5W à 700 mA
D'habitude je tourne plutôt autour du 1/1000 ème avec le même éclairage et mon montage projectif x4 + lunette.

Pour résumer cette série, j'ai pu retenir que :
- Mes oculaires ne couvrent pas un champ tout à fait complet
- Les aberrations chromatiques peuvent être fortement limitées par de (très) bons objectifs
- Un grand capteur a ses avantages
- Mon microscope présente un (très) léger défaut de centrage entre tube trino et sortie binoculaire
- Le papier calque est pratique et la microscopie nous réserve toujours son lot de surprises ! :D

Mes interrogations :
Si je compare les fortes ab. chrom. de mon objectif 10x face au NPL x 40, je me demande bien comment mon projectif "universel" va travailler avec tous ces lascars ! :shock:
(ce sera la suite de mes essais mais si vous avez déjà des réponses à mes questions ? cela me ferait plaisir !)
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Microphotographie au reflex, sans projectif ou oculaire

Messagede planeur » 16 Juil 2009 21:11

Bonsoir.

Une Siphonaptera qui rappellera peut être des souvenir à certains la 2716 :D

Essai vite fait sur le gaz, mécaniquement rien n'était d'aplomb :? .

http://www.guillain.perso.cegetel.net/_MG_1694.jpg

Le boitier 350D + un soufflet macro de 15cm + un objectif micro x10
Largeur de l'image 1.5mm
Taille de capteur 22,2 x 14,8 mm
Photo non recadrée.

A votre avis la distance objectif micro -> capteur est elle critique pour la mise au point :?:

Et pour se changer les idées.

http://www.guillain.perso.cegetel.net/IMG_4173.jpg

Michel.

Les images hébergées sur un autre site ne sont plus disponibles - Christian 24.12.2010
planeur
membre
membre
 
Messages: 46
Inscription: 03 Jan 2009 11:17
Prénom: Michel

Re: Microphotographie au reflex, sans projectif ou oculaire

Messagede Christian » 17 Juil 2009 02:25

Bonjour Michel,

Même si les essais sont fort proches, nous sommes ici face à deux configurations très différentes.
L'une utilise un soufflet + éclairage épiscopique, l'autre un microscope avec éclairage diascopique.

Dans le cas du microscope, il existe cette fameuse image intermédiaire, calculée pour se situer à une hauteur précise et conditionnée aussi par tout le système en amont (éclairage, condenseur, etc ..)
Avec un soufflet + objectif de microscope, il suffira de tâtonner sur le tirage pour trouver le meilleur résultat … Avec toujours ce problème d'aberrations chromatiques dans les deux cas !
Mais tu seras très vite limité en grandissement et grossissement car passé l'obj. 10x il sera quasiment impossible de bien éclairer le sujet (contrairement au microscope).

Il faudra après soit posséder un véritable système d'épiscopie pour microscope (genre Leitz UltroPak pour la biologie ou système pour métallographie) soit utiliser des objectifs à grande distance de travail et utiliser un éclairage extérieur (fibres ou autres). Ces derniers étant généralement aussi prévus pour être corrigés par des oculaires, du moins ceux pour nos bourses !

Pour de l'épiscopie sur un banc macro, perso je favoriserais plutôt les bons objectifs d'agrandisseur (28 ou 50mm) ou les beaucoup plus chers objectifs macro au pas RMS.
En effet, ceux-ci sont vraiment plus adaptés à cette discipline !


au passage je me suis permis un réglage des niveaux de gris de ta puce ;) , avec comme référence les parties couleur étain (?)

ps: Joli éclair et belle photo ! gros orage aussi chez moi ce soir et beaux feux d'artifice :D ;)

puce-a-niveau.jpg
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Microphotographie au reflex, sans projectif ou oculaire

Messagede Daniel » 17 Juil 2009 08:16

Bonjour,
en réponse à Michel (planeur ) qui demandait comment fixer un objectif RMS sur un soufflet:

- il existe des bagues commerciales (ex Nikon BR15 RMS->39mm) mais elles sont couteuses encore plus actuellement en occasion alors qu'elles ne sont plus fabriquées.

- il est possible de fileter un bouchon avant de boitier en plastique

- il est possible de fixer l'objectif sur une bague allonge RMS derrière une plaque

- le mieux est de faire réaliser une bague par un tourneur:
RMS-> 39 ou 42 à vis selon ce que l'on possède

Pour la question de l'importance de la distance objectif- capteur pour la mise au point:
En fait, cette distance est corrèlée avec la distance de mise au point.
Il est donc possible de la faire varier si on se donne la peine de refaire la mise au point ensuite!!
Bien sur, il y a des limites dans la gamme de tirage; il y a des baisses de qualité autour d'un optimum pour lequel l'objectif de microscope ou l'objectif macro est calculé. Mais j'ai vu des résultats satisfaisants obtenus avec un tube de carton de 1m entre l'objectif et le film!!

Cordialement
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5786
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Microphotographie au reflex, sans projectif ou oculaire

Messagede planeur » 17 Juil 2009 08:27

Bonjour.

il suffira de tâtonner sur le tirage pour trouver le meilleur résultat …


Je vais donc tatonner ;) mais avec un reflex argentique, parceque évaluer une mise au point dans un viseur associé à un capteur APSC pas glop, je peux aussi passer par le remote control de chez Canon mais avec de faibles conditions d'éclairage l'image à l'écran est plutôt bruitée.

éclairage épiscopique

Pas trop le choix je n'ai pas encore de préparation micro, à ce sujet si une bonne âme pouvait me fournir une lame avec des diatomées je rembourse les frais de port ;)
J'ai fait aussi des essais avec une lampe de plongée à 3 LEDs 8 piles AA 10h autonomie pas d'echauffement visible chez dekat mais faut prévoir un support costaud.

Avec toujours ce problème d'aberrations chromatiques

Dans le logiciel DDP fournit par Canon il y a un onglet correction d'aberrations, va falloir que j'y jette un oeil.

gros orage aussi chez moi ce soir

Chez moi pas grand chose :( .

Michel.
planeur
membre
membre
 
Messages: 46
Inscription: 03 Jan 2009 11:17
Prénom: Michel

Re: Microphotographie au reflex, sans projectif ou oculaire

Messagede Daniel » 17 Juil 2009 10:50

Michel,
que ce soit en macro ou microphoto, la mise au point est capitale!
Tu dispose d'un support de labo qui permet déja de ne pas trop tatonner.
Malgré tout, il faut faire des essais et encadrer la bonne mise au point.
Pour cela l'argentique n'est pas rapide ni économique.
(acheter un reflex numérique plein format 24x36 non plus; c'est un investissement sérieux!)

Il faut donc utiliser le viseur de l'appareil à capteur APS ou le mode live view sur écran dont tu disposes.
Dans les 2 cas, pour bien travailler, il faut beaucoup de lumière pour faciliter cette visée (et la prise de vue aussi).
Un éclairage à fibre optique ou une lampe de microscopie focalisée sont les meilleures solutions.
A défaut, une lampe de plongée ou un sytème à led font l'affaire; éventuellement en concentrant le faisceau avec une lentille...

Comme l'a écrit Christian, en épiscopie, sans dispositif spécialisé, il sera difficile d'utiliser un objectif plus fort que le 10x...
As tu essayé d'utiliser simplement ton 28mm inversé avec un fort tirage?
Cela permet d'atteindre de forts grandissements avec peut être moins de problèmes d'aberrations chromatiques qu'un objectif de microscope...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5786
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Microphotographie au reflex, sans projectif ou oculaire

Messagede planeur » 17 Juil 2009 21:58

Pour cela l'argentique n'est pas rapide ni économique.

Je ne vais pas prendre de photos mais juste utiliser le viseur qui est beaucoup plus grand et lumineux que celui du 40D.
il faut beaucoup de lumière pour faciliter cette visée (et la prise de vue aussi).

Tu as mille fois raison.
en épiscopie, sans dispositif spécialisé, il sera difficile d'utiliser un objectif plus fort que le 10x...

Je ne fais mes tests en épiscopie uniquement parceque je n'ai pas de préparation sous la main, mais demain j'attrape une mouche ;)

Merci pour vos réponses.

Michel.
planeur
membre
membre
 
Messages: 46
Inscription: 03 Jan 2009 11:17
Prénom: Michel


Retourner vers Microscopes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités