Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Tout ce qui concerne directement un modèle d'appareil photo ou une caméra.
En ajout, les GPS peuvent aussi être présentés.
Règles du forum
Tout ce qui concerne directement un modèle d'appareil photo ou une caméra.
En ajout, les GPS peuvent aussi être présentés.

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede zunyite » 01 Mar 2018 15:05

Daniel a écrit:Merci pour cette annonce.
Ce logiciel DigicamControl va étendre certains fonctionnements des Olympus EM aux boitiers Canon ou Nikon ou Sony.
C'est une bonne nouvelle pour les nikonistes car le fonctionnement en focus bracketting n'a été mis à disposition par la firme Nikon que sur le modèle D850. Ce substitut logiciel permet de retarder l'investissement trop important dans un D850.
Ce sera certainement à tester, mème si, pour de nombreux sujets, je reste favorable à la méthode du changement de distance physique sujet-appareil plutôt qu'à la variation de la distance de mise au point par le moteur de l'objectif.
.


C'est vrais MAIS , en ayant fait des centaines de photos avec différents systemes, l'ensemble lentille/objectif/appareil et déplacement de l'objet , est meilleur en qualité ....
-il faut comparer de TRES près
-il faut être minutieux, dans la préparation de l'ensemble et il faut avoir beaucoup de temps ! Si je compare les systemes, je dois faire en moyenne dix fois plus de photos avec l'olympus qu'avec le systeme Nikon/soufflet/objectif et stackshot à temps égal pour , je dirais , une qualité égale pour 90% des clichés et 10% un peu moins bonne....et encore, suivant les préconisations de Jean marc , je devrais faire certains clichés en mixant bracketing/ascenseur ce qui améliore la qualité pour les cas où la profondeur de champs couvre 80-100% des possibilité de l'appareil ! ce qui devrait amélioré encore qq % ( à condition, là aussi, d'y passer du temps !)
zunyite
membre
membre
 
Messages: 30
Inscription: 13 Nov 2016 15:58
Prénom: philippe

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede Pascal03 » 01 Mar 2018 15:25

Maraussan a écrit:L'expression Z-Stack est aussi vieille que l'opération de stack, elle désigne l'opération sur l'axe Z, excluant toutes autres opérations sur les axes X et Y. La techniques est loin d'être récente, elle date du début des années 1990 sur certaines stations de travail SUN (Windows n'existait pas encore). Les premiers algos étaient destinés à la Navy US, pour la cartographie des fonds marins.


Oui, la technique est plus ancienne qu'on ne le croit et certains l'ont utilisée/adaptée avec grand talent :
J'ai retrouvé ce que je cherchais depuis longtemps : un des précurseurs de la photo macro zédifiée !
Sebastien Woehl : http://sebaw.online.fr/fr/index.htm

Le principe : un rai de lumière dans le plan de netteté et on déplace le sujet dedans à la bonne vitesse

Image

Certaines de ses photos ont été publiées dans le N° 228 de Chasseurs d'images. Elles ont pour particularité d'être non pas des photos numériques stackées, mais des diapositives !

Pascal
Dernière édition par Pascal03 le 01 Mar 2018 15:49, édité 1 fois.
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede BINO-BONI » 01 Mar 2018 15:30

Bonjour
Et comment faut-il appeler la technique de "focus stacking" consistant à déplacer (avec soufflet) le boitier seul au lieu de l'ensemble boitier/soufflet/objectif/ ou encore l'objectif/ seul? le sujet restant fixe bien entendu ??
Je précise qu'il y a des amateurs des trois techniques et même parfois du seul déplacement de l'objet (moi: :D :D )
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2626
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede shrek » 01 Mar 2018 15:35

Bonne nouvelle Pascal
Faut-il un objectif à mise au point auto ?

jp
Mon Site internet :http://bonne-vieille-terre.xooit.com/index.php ( géologie et paléontologie)
Avatar de l’utilisateur
shrek
membre
membre
 
Messages: 1102
Inscription: 29 Sep 2007 09:33
Localisation: Toulouse
Prénom: Jean Pierre

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede Pascal03 » 01 Mar 2018 15:43

Oui, bien sur puisque c'est le logiciel qui décale la mise au point.
Objectifs AF et à moteur intégré : car il est possible que ça ne marche pas avec les objectifs AF dont la mise au point est faite grâce à un moteur situé dans le boitier (cas des nikon AF et AF-D).
Je ne peux pas tester car le D5100 n'a pas ce moteur et ne gère donc pas la mise au point avec ces objectifs, et le D1x n'est pas pris en charge (de toutes façons il est trop vieux pour disposer du live-view)

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede Daniel » 01 Mar 2018 15:52

Alain et Pascal,
On pourrait faire remonter l'idée de coupes sérielles encore plus loin jusqu'aux débuts en histologie, ou mème en paléontologie dès le dbut du XXe avec la destruction progressive de spécimens par polissage pour la reconstruction 3D en dessin sans aide informatique .
Je ne sais pas si le mot "stack" y était associé. A mon avis, il date des développements post 2e guerre mondiale de l'informatique en imagerie et en "3D" (au sens de modèle spacial des objets codé numériquement).
Dans un historique du focus stacking, Rik Littlefield fait remonter les premiers essais aux années 1980 alors que l'informatique personnelle n'existait pas encore.

La technique de Sébastien Woehl est un peu différente dans le sens ou du temps de l'argentique l'intégration se faisait à la prise de vue...

Les coupes dans les modèles informatiques peuvent se faire selon tous les axes possibles, pas seulement X, Y et Z.
Par contre, à la prise de vue en photographie, il n'y a qu'un axe de prise de vue et l'idée de Z-stacking vient des statifs en général verticaux.
Maraussan a écrit:Note, en 2018, les logiciels peuvent opérer des déplacements de 1.5 nano-mètres sur tous les axes, "moteurs" piezo
Ce sont les moteurs piezo, pas encore disponibles facilement pour les amateurs, qui permettent ces performances en microscopie.
Les logiciels dépendent de la mécanique associée et par exemple, le logiciel cité par Pascal sera dépendant de la rotation des moteurs des objectifs. On ne peut faire qu'une fraction de tour de bague de mise au point et ce n'est pas une variation de grandeur constante selon la position de la bague (variation supérieure vers l'infini que vers les positions proches)

Maraussan a écrit:Exit les logiciels tiers qui n'apporteraient rien de plus.
Certes, c'est vrai dans le contexte des ensembles que les firmes de microscopie proposent avec leurs propres appareils et logiciels d'imagerie et le focus stacking (et certainement aussi des possibilités de mosaïquage).
Les logiciels amateurs de focus stacking datent de 2002 pour combine-Z, 2004 pour helicon focus et 2009 pour Zerene stacker.
Ils permettent la zédification pour les amateurs qui utilisent des systèmes composites avec microscope et photoscope distincts, non associés à une seule firme.
En photographie, pour l'instant, seule la firme Olympus a intégré dans des appareils grand public la zédification par les processeurs de l'appareil. Et les photographes font en général la zédification de manière indépendante car il faut en général un travail de sélection des vues et de retouche en fin de traitement que le logiciel ne peut pas faire aussi bien qu'un humain.

Bino-boni a écrit:Et comment faut-il appeler la technique de "focus stacking" consistant à déplacer (avec soufflet) le boitier seul au lieu de l'ensemble boitier/soufflet/objectif/ ou encore l'objectif/ seul? le sujet restant fixe bien entendu ??
Je précise qu'il y a des amateurs des trois techniques et même parfois du seul déplacement de l'objet
Tu n'est pas seul à varier les techniques. Mais elles donnent des résultats un peu différents et chacun a ses préférences.
Il y a effectivement au moins 4 façon de bracketter en focalisation:
- déplacer le sujet
- déplacer l'ensemble appareil + objectif
- déplacer la bague de l'objectif (ou l'objectif dans un dispositif à soufflet)
- déplacer le capteur dans un dispositif à soufflet

A mon avis, elles sont plus ou moins adaptées au sujet en fonction de sa taille.
Je renvoie à la référence de Rik Littlefield:
http://zerenesystems.com/cms/stacker/do ... versusrail
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5491
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede Maraussan » 01 Mar 2018 16:12

Dans un historique du focus stacking, Rik Littlefield fait remonter les premiers essais aux années 1980 alors que l'informatique personnelle n'existait pas encore.

Le stacking informatique n'a jamais été inventé par et pour les amateurs, c'est juste pour cette catégorie d'utilisateurs une retombée récente du fait de la démocratisation des outils informatiques (ordinateurs et appareils de prise de vue). Les stations de travail WANG et SUN stackaient déjà des prises de vues aériennes militaires basse altitude à la fin des années 1970. Idem pour les images satellites numériques de Keyhole 7 en 1976. L’algorithme (plusieurs variantes différentielles) ayant pour but d'augmenter la définition, et de donner un minimum d'indications volumétriques.

Bon, c'est hors sujet.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4318
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede Jean B » 01 Mar 2018 17:27

Pascal03 a écrit:Oui, bien sur puisque c'est le logiciel qui décale la mise au point.
Objectifs AF et à moteur intégré : car il est possible que ça ne marche pas avec les objectifs AF dont la mise au point est faite grâce à un moteur situé dans le boitier (cas des nikon AF et AF-D).
Je ne peux pas tester car le D5100 n'a pas ce moteur et ne gère donc pas la mise au point avec ces objectifs, et le D1x n'est pas pris en charge (de toutes façons il est trop vieux pour disposer du live-view)

Pascal

Bonjour,
Je confirme, un objectif AF ne convient pas. J’ai fait une tentative infructueuse avec un 28AF monté sur mon D600.

Utilisateur nomade (via mobile device) Image
Amicalement,
Jean BENOIT

Loupe trino Bresser ICD + Leitz Laborlux
Avatar de l’utilisateur
Jean B
membre
membre
 
Messages: 449
Inscription: 20 Nov 2008 11:56
Localisation: Pays de Bray picard
Prénom: Jean

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede Jojm » 06 Mar 2018 19:52

Si possible merci à un administrateur de créer une nouvelle discussion (Logiciel DigicamControl) portant sur l'information de ce logiciel donnée par Pascal. (Page 17 au milieu et 18)
De même, la longue discussion hors sujet entre Daniel et Michel (page 16 et début de 17) aurai plus sa place dans la partie "Pause café".
Je cite souvent ce forum et cette discussion en référence et j'aimerai bien que nous restions concentré sur son thème principal comme j'y reviens dans le message suivant.
Une fois la discussion "nettoyée", ce message pourra être supprimé.
Merci d'avance.
Dernière édition par Jojm le 06 Mar 2018 20:27, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 355
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

Re: Olympus OM-D: focus bracketing et stacking, tethering

Messagede Jojm » 06 Mar 2018 20:06

De nouvelles mise à jour du firmware embarqué de plusieurs appareil Olympus sont disponibles depuis ce début de semaine.
https://www.olympus.fr/site/fr/c/camera ... index.html
L’étendard de la marque, le EM-1 MkII est le mieux doté.
Presque rien pour le EM-1, un ajustement de fonctionnement avec un objectif panasonic.
Pour le EM-5 MkII, le point essentiel est l'ajout du focus stacking (hyperfocus dans les menus en français) qui n'est donc plus seulement réservé aux deux EM-1.
Le fonctionnement est identique à celui constaté sur le EM-1, 8 images sont prises depuis le niveau de mise au point de départ vers l'infini en décalant à chaque fois du pas réglé dans les options de focus bracketing (valeur entre 1 et 10).
Les 8 photos jpeg sont enregistrées sur la carte et le travail de stacking commence. Cela prends quelques secondes et une neuvième image est enregistrée, résultat d'un stack des 8 précédentes avec le recadrage qui va bien.
Cette option peut-être pratique en photo de nature mais je trouve que le résultat d'un logiciel de stacking comme Zerene Stacker ou Helicon focus est bien meilleur que celui embarqué.
Attention, ces mises à jour remettent les réglages des appareils à zéro, il faut penser à sauvegarder son paramétrage sur le software de mise à jour, OLYMPUS Digital Camera Updater.
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 355
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

PrécédenteSuivante

Retourner vers Ap. photo et caméras (+ GPS)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité