Quelques photoscopes

Tout ce qui concerne directement un modèle d'appareil photo ou une caméra.
En ajout, les GPS peuvent aussi être présentés.
Règles du forum
Tout ce qui concerne directement un modèle d'appareil photo ou une caméra.
En ajout, les GPS peuvent aussi être présentés.

Quelques photoscopes

Messagede Fredlab » 25 Jan 2014 19:36

Hello

Puisque j'ai commencé à en parler, je démarre, à l'arrache, un comparatif de différents photoscopes (comprendre : appareils photos, cameras... à mettre sur un microscope ou sur un macroscope)
Je pense que ce topic va être long.
Je ferais sans doute un pdf de tout ça...

Pour l'instant, sans une recherche de qualité optimale, j'ai pris des photos à partir d'un Olympus BH2-BHT trino, muni d'une ampoule halogène de 20W, un condo flip-top d'ON 0,9 et de quatre objectifs SPlan.
Les SPlan sont très bons, en excellent état et quand je dis "sans une recherche de qualité optimale", c'est que je n'ai pas sorti mes objectifs apochromatiques, le condo aplanétique et que je n'ai ni multiplié les clichés (expositions différentes, mises au point différentes...) ni traité les images aux petits oignons.
J'ai par contre veillé à avoir un Kohler comme il le faut et j'ai mis l'ON du condo à des valeurs un peu inférieure à l'ON de l'objectif.

J'ai utilisé un projectif Olympus NFK 5x
(j'en ai deux, ils n'ont pas la même longueur :shock: et je ne sais pas s'il y en a un qui est meilleur que l'autre)

Image
Dernière édition par Fredlab le 26 Jan 2014 00:06, édité 1 fois.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9526
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Quelques photoscopes

Messagede Fredlab » 25 Jan 2014 20:11

Premiers comparatifs : Nikon One J1 vs Canon EOS 550D

- Le J1 a une obturation purement électronique. On peut considérer ça comme un gage de durabilité (pas de mécanique mise en branle à chaque déclenchement) et une certitude qu'on aura zéro vibration (à condition de ne pas faire le zazou autour du statif)

- Canon, depuis l'EOS 450D semble avoir intégré une possibilité d'obturation électronique à partir du LiveView - c'est ce que j'ai compris des explications sur l'EFSC... mais à chaque déclenchement à partir du LiveView, il y a des pièces mécaniques qui bougent, je pense surtout au premier rideau qui doit se lever à chaque fois... je ne suis pas sûr que ça soit ça, mais je peux dire qu'après xxxx déclenchements de cette façon, j'ai un Canon 500D qui n'a plus rien voulu faire à partir du LiveView. Enfin, il marche encore, mais en déclenchement classique. Il est actuellement sur mon macroscope de studio et je stacke avec un flash. Il faut donc retenir que certes, l'EFSC, ça marche bien, mais ça n'est pas durable.

- Positionnement des boitiers sur la sortie trino :

Image

-> le J1 a un petit capteur - format CX (13,2 x 8,8 mm - presque 1/6 du 24x36) - j'ai pas mal galéré pour trouver une solution qui ne recadre pas drastiquement le champ couvert par l'objectif et que l'on observe aux oculaires... surtout quand on utilise un projectif de 5x. J'ai aussi un projectif Olympus de 2,5x, j'ai un projectif Nikon de 1x (mais sa taille fait qu'il ne va pas bien sur la sortie trino de l'Olympus)... on m'a suggéré d'acheter un projectif 1x (lien) - on verra ce que ça donne dans d'autres essais.
La solution montrée pour le moment, éprouvée par des centaines de clichés réalisés pour mes panos de lames de roches, consiste en un tube dit "MTV-3" qui contient une lentille divergente de 0,3x. Je conserve une chaine Olympus du condo au capteur, en passant par les objectifs, le projectif et la lentille relai. Je pense qu'on ne peut pas faire plus cohérent... par contre, la parfocalisation n'est pas parfaite.

Image

-> le Canon EOS 550D a un capteur au format APSc, un poil plus petit que le format DX de Nikon et un peu plus petit que la moitié d'un capteur 24x36 (le Graal). Pendant un temps, j'ai fonctionné avec un "helicoïdal focussing tube" en M42 pour placer le boitier à la bonne distance (160 mm...). J'ai fini par me résoudre à acheter un tube "OM Photomicro Adaptater" qui, chose remarquable, et ce, malgré une bague Olympus OM -> Canon EOS, permet d'avoir une quasi parfocalisation.

Dans les deux cas, je peux dire que la liaison entre le boitier est le microscope est bien rigide.
On peut discuter de l'intérêt d'un découplage mécanique entre le boitier et le microscope... le boitier étant suspendu au-dessus de la sortie trino (boitier porté par un statif lourd si possible). J'ai eu fait ça quand j'utilisais mes Nikon kivibre, mais là, puisque les boitiers ont été choisis justement parce qu'ils ne vibrent pas, la question ne se pose pas. Par ailleurs, le statif qui suspendait mes boitiers servait aussi de macroscope et donc ça n'était vraiment pas pratique de passer d'un mode d'observation à un autre...
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9526
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Quelques photoscopes

Messagede Fredlab » 25 Jan 2014 20:51

Premières images...
J'ai pris ce qui me tombait sous la main : une lame artisanale (achetée sur ebay), une coupe faite à travers un bouton floral de "marigold" (souci) - on a donc un pétale en section transversale - coloration Astra Blue + Safranine - montage Eukitt.

Les boitiers sont en mode "JPEG fine" et la bdb est fixée à "lumière incandescente".

Pour le forum et pour chaque image, j'ai pris le JPEG sorti direct du cul du boitier et j'ai fait "tonalité automatique" avec toshop CS6 - autant dire que je n'ai pas cherché le "top rendu" - ensuite, passage en 800 pixels puis "netteté optimisée" (les mêmes paramètres pour toutes les photos)

Au 4x avec le J1

Image
(cet éclaircissement périphérique n'est pas aussi net dans l'image de départ - image brute, à 100% - ICI)

Au 4x avec le Canon EOS 550D

Image
(image brute, à 100% - ICI - vous verrez que ça cadre quasiment comme le J1 avec le MTV-3 et un objectif 10x)

- Quelques remarques : l'exposition avec le J1 est totalement manuelle. Il faut donc pas mal tâtonner pour trouver la "bonne exposition" (on ne peut pas trop se fier à l'écran LCD, il faut consulter l'histogramme... l'écran n'est pas inclinable... bref, on est quasiment au niveau zéro de l'ergonomie). On peut avoir une TTL, mais il faut investir dans une bague Nikon FT-1 qui coûte un bras et ne permet pas de mettre le boitier sur le MTV-3 - il faut alors le mettre sur le même tube que pour un reflex. Je n'ai pas de bague OM -> Nikon F et donc je n'ai pas encore testé cette solution.
On ne peut pas zoomer à l'écran pour vérifier la mise au point. L'écran est par ailleurs pas très bien défini et donc il faut faire une mise au point qui semble correct, puis prendre la photo, puis vérifier en lisant l'image (et là, on peut zoomer).
Encore une fois, c'est très nul et je dirais qu'en situation de sujets mobiles, c'est parfaitement inutilisable.
Le déclenchement se fait via un télécommande infrarouge. C'est bien car on n'a aucun contact avec le boitier, c'est pas terrible parce qu'à ce jour, je n'ai pas trouvé comment était détecté le rayon infrarouge (donc mes séances démarrent toujours par une série de "clics" à la télécommande pour trouver une position où ça déclenche) et ça bouffe des piles.
Certes, ce genre de télécommande se trouve sur ebay à des prix inférieurs aux piles, mais bon, il faut prévoir des commandes en rab...
Accessoirement, dans un projet d'automatisation, une commande filaire serait préférable.

- Le Canons EOS 550D permet de zoomer à l'écran quand on est en LiveView (1x / 5x /10x). Il est TTL et donc on peut envisager de l'utiliser en "A" ce qui est bien pratique. Par contre, en "M", à partir du LiveView, il y a une inadéquation totale entre le temps d'expo et la luminosité de l'écran. Il est impossible de simuler une sur ou une sous-exposition (alors que le Sony NEX 5N fait ça).
Je dirais même plus, si par exemple vous prenez avec la bonne vitesse d'exposition, il y a de fortes chances que la vue à l'écran soit super sous-exposée. Il devient alors impossible de contrôler le focus voire même de voir ce qu'on cadre. L'écran n'est pas non plus orientable (alors que celui des Sony NEX, l'est)
Le déclenchement se fait via une commande filaire... que l'on trouve à pas cher sur ebay.
Ce boitier, contrairement au Nikon One et aux NEX, peut se piloter depuis un ordinateur.
Je n'ai pas essayé cette solution. J'ai bêtement un problème de place voire un problème de machine... j'ai un iMac.

Ah... j'oubliais, j'ai essayé de contrôler la mise au point via un ecran de TV HD (1080p) en utilisant la sortie HDMI de ces deux boitiers. Vous pouvez oublier cette idée, l'image délivrée manque totalement de finesse... ce qui peut se comprendre.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9526
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Quelques photoscopes

Messagede Fredlab » 25 Jan 2014 21:58

Des images au 10x

Avec le J1 - une seule image prise, sans certitude sur la map (enfin, l'objet qui a été pris n'est pas forcément super plan et il est assez épais)

Image
(image brute, à 100% - ICI)

Avec le Canon EOS 550D

Image
(image brute, à 100% - ICI)

- On notera que les images obtenues avec le Canon sont plus homogènes... c'est normal puisqu'on prend au centre du champ de l'objectif (recadrage...), là où on est sûr que les objectifs sont le plus plans, avec le moins d'aberrations chromatiques. On peut aussi supposer que c'est aussi au centre que le projectif NFK est le plus efficace (où c'est là qu'on lui en demande moins) et en plus, il y a un groupe de lentilles en moins*.
- Les images sortant du Canon sont plus faciles à traiter.
- Par contre, quand on fait des pano (lames minces de roches en LPA - c'est moins évident en fond clair sur des observations plus classiques), on a beaucoup moins de clichés à faire avec le J1 et les panos obtenus sont moins lourds (dans tous les cas, je suis obligé de réduire le pano initial si je veux pouvoir le traiter avec toshop - le taux de réduction est moindre avec le J1 qu'avec le Canon et pour le nombre d'images, ça va facilement du simple au double - quand on fait tout ça à la main, ce gain est précieux)

*dans des essais ultérieurs, j'essaierai de faire des images avec le projectif NFK 2,5, avec le J1, le Canon, à comparer avec le NFK 5x. Il est fort possible que les images obtenues avec le Canon et le 2,5x soient moins homogènes.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9526
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Quelques photoscopes

Messagede Fredlab » 25 Jan 2014 22:10

Des images au 40x

Avec le J1 - une seule image prise, sans certitude sur la map

Image
(image brute, à 100% - ICI)

Avec le Canon EOS 550D

Image
(image brute, à 100% - ICI)

- vous me direz que pour être complet, je devrais faire des mesures de champ - j'ai bien la lame qu'il faut... on verra ça un peu plus tard (et notamment, je donnerai la largeur totale du champ vu aux oculaires vs ce qui est effectivement pris aux boitiers)

- je vous laisse causer...
- demain, je posterai deux ou trois clichés pris à l'immersion avec le SPlan 100/1,25 (mais en gardant le condo flip-top - ces images sont aussi destinées au futur acheteur du BHT)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9526
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Quelques photoscopes

Messagede Jean-Pierre_R » 25 Jan 2014 23:27

La comparaison est plutôt biaisée, car les défauts sont surtout visibles en bordure de champ.
Le J1 les montre, mais le Canon du fait de son champ plus étroit (capteur plus grand), il fait abstraction de ces défauts.

Le J1 avec le projectif 5x et le Canon avec le projectif 2.5x seront plus "à armes égales", comme tu le suggères de procéder par la suite.

Je suis ce sujet avec grand intérêt (double intérêt même ;) )
Dernière édition par Jean-Pierre_R le 26 Jan 2014 00:08, édité 1 fois.
*** Jean-Pierre ***
Olympus BH2-BHTU avec objectifs SPlan
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre_R
membre
membre
 
Messages: 46
Inscription: 04 Jan 2014 00:18
Prénom: Jean-Pierre

Re: Quelques photoscopes

Messagede Fredlab » 25 Jan 2014 23:41

Hello

Je voulais surtout montrer le champ cadré par un type de boitier et par un autre tout en sachant qu'il n'est pas rare de ne disposer que d'un seul projectif, que d'un point de vue résolution, ces boitiers n'ont pas la même densité de photosites (et une taille de photosite, ça a son importance).
On peut aussi ajouter que les moyens mis en oeuvre pour avoir une image sur le capteur sont bien différentes.
Un MTV-3, ça coûte un rein... sans, on aurait le J1 qui prendrait l'avantage puisqu'on cadrerait encore plus serré... mais à force, quand on se retrouve avec une vue équivalente à du 20x alors qu'on prend un objectif de 4x, ça n'a pas beaucoup de sens. Je dirais même plus, les objectifs faibles ont des ON faibles et donc leur pouvoir séparateur est aussi très faible. On se retrouve avec un image "grossie", mais avec une résolution faible (grandissement vide)... et quand on veut voir un sujet qui fait quelques dizaines de micromètres (ou quelques millimètres), un J1 sans lentille 0,3x, c'est inutilisable.

Les projectifs Olympus NFK ont été dessinés pour être utilisés avec des pellicules 24x36
Nous verrons qu'avec un NFK 2,5x et un boitier APS, ça passe sans problème.
Il m'est avis que la lentille supplémentaire du MTV-3 n'arrange pas les bords de l'image.
En tout cas, à l'oeil, dans les oculaires, l'image est plutôt plane (pas sur tout le champ... je pense que c'est normal) et il y a peu d'aberrations chromatiques, même en périphérie... Enfin, on fait des observations au centre.

Nous aurons aussi l'occasion de discuter des caméras qui ont des capteurs encore bien plus petits que le CX du Nikon One.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9526
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Quelques photoscopes

Messagede Jean-Pierre_R » 26 Jan 2014 00:17

Ok, alors on compare deux aspects :
- le champ couvert,
- la qualité de la résolution restituée en zone centrale du champs.

Si le post traitement est fait à minima et à l'identique, on peut aussi apprécier le "punch" de la photo délivrée par le capteur. C'est intéressant aussi comme donnée.

-----
Cela doit être la caverne d'Alibaba dans ton bureau avec tout ce matos... :D
*** Jean-Pierre ***
Olympus BH2-BHTU avec objectifs SPlan
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre_R
membre
membre
 
Messages: 46
Inscription: 04 Jan 2014 00:18
Prénom: Jean-Pierre

Re: Quelques photoscopes

Messagede Daniel » 26 Jan 2014 10:05

Bonjour,
merci à Fred d'avoir rapidement lancé ce sujet très intéressant, mais difficile à développer rigoureusement du fait de la multitude des paramètres à prendre en compte. (et difficile à mener du fait de la variété du matériel à tester, mais Fred étant un habitué de l'achat suivi de la revente après test, dispose actuellement de photoscopes Nikon plein format, Canon APS , Nikon One, Sony Aps et micccams)

Je crois qu'au départ, il faudrait faire un test avec le mème projectif.
Il ferait prendre conscience du champ ridicule cadré par les petits capteurs (pourtant celui du J1 est encore plus grand que celui des miccams).
J'avais fait un test similaire simple de champ en 2008
http://daniel.nardin.pagesperso-orange. ... tMicro.htm
Il montre aussi le point soulevé par Fred: les petits capteurs conduisent à l'usage d'objectifs de faible ON donc faible résolution si on veut cadrer large.

Donc l'option choisie par Fred de comparer dans ses conditions pratiques d'usage se défend.
Il faut alors trouver le projectif le plus adapté aux petits capteurs.
Dans la gamme Olympus BH2 utilisée par Fred, il y a un 1,67x prévu à l'origine pour la vidéo. Il est bien adapté aux capteurs APS. Mais il est rare donc maintenant couteux en occasion...
Les projectifs 0,5x ou 1x que j'ai testé ne couvrent pas le format Nikon one.
Il reste une solution: la photo au foyer, par définition à 1x. Pour cela, il faut sur la tète trino des BH2 dévisser les 3 vis tenant le support de projectif et remplacer ce dernier par une bague artisanale pour mettre le capteur de l'appareil au foyer. Cette solution est valable pour les COI jusqu'au capteur APS.
Mais elle a l'inconvénient de nécessiter la réalisation du raccord et pour les perfectionnistes, avec les optiques Olympus, elle fait perdre les corrections des projectifs. C'est toutefois utilisable sans problème pour les possesseurs d'optiques CF.

Je plussoie sur Fred pour le manque de prise de télécommande sur les COI. Il faut avouer que les télécommandes IR sont pratiques en usage courant, mais peu adaptées pour la robotisation des prises de vues. Mais la prise de télécommande n'est demandée que par une minorité de photographes et, comme le testeur de profondeur de champ autrefois, c'est une fonction que les constructeurs ne proposeront que sur le haut de gamme...

La visée et son ergonomie avec les différents appareils sur microscope est aussi à prendre en compte. (Souvenons nous d'une image dans la collection life "la photographie" du photographe micrographe Manfred Kage qui a l'oeil sur la loupe d'un dépoli de chambre photo, avec en main un déclencheur souple et sous le gros orteil, la mise au point fine de son ortholux!)
Il faut avouer qu'à l'ère numérique, le live view a révolutionné la visée!
Comme autrefois, en routine, le plus simple est d'avoir un boitier bien parfocalisé avec les oculaires. Mais les perfectionnistes veulent cadrer avec précision et mettre au point au petits oignons. La visée reflex le permet mais n'est pas pratique. LA visée sur écran est plus aisée à la condition d'avoir un écran orientable (et / ou éventuellement un affichage basculable pour voir l'image dans le bon sens. J'ai vu des micrographes anglais utiliser un prisme 45° pour compenser l'absence d'écran orientable!)
Mais une fonction loupe est précieuse et devrait exister sur le live view aussi pour la macro sur pied.
Sur microscope, pour ceux qui ont de la place et un pc portable, le mieux est le pilotage à distance de l'appareil par l'ordinateur comme c'est pratiqué sur les webcams. J'ai un peu utilisé remote control avec mes Nikon. Je n'ai pas encore sérieusement testé le logiciel Canon associé au 550d.
Je vous ferai part de mes impressions à l'occasion (et pourquoi pas ouvrir un topic de comparaison des logiciels de pilotage à distance des photoscopes sur microscope?) mais pour l'instant, des copies m'attendent malheureusement ce dimanche...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5592
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Quelques photoscopes

Messagede André » 26 Jan 2014 10:27

Bonjour à tous
Daniel a dit :
La visée et son ergonomie avec les différents appareils sur microscope est aussi à prendre en compte. (Souvenons nous d'une image dans la collection life "la photographie" du photographe micrographe Manfred Kage qui a l'oeil sur la loupe d'un dépoli de chambre photo, avec en main un déclencheur souple et sous le gros orteil, la mise au point fine de son ortholux!)
Il faut avouer qu'à l'ère numérique, le live view a révolutionné la visée!
Comme autrefois, en routine, le plus simple est d'avoir un boitier bien parfocalisé avec les oculaires. Mais les perfectionnistes veulent cadrer avec précision et mettre au point au petits oignons. La visée reflex le permet mais n'est pas pratique. LA visée sur écran est plus aisée à la condition d'avoir un écran orientable (et / ou éventuellement un affichage basculable pour voir l'image dans le bon sens. J'ai vu des micrographes anglais utiliser un prisme 45° pour compenser l'absence d'écran orientable!)
Mais une fonction loupe est précieuse et devrait exister sur le live view aussi pour la macro sur pied.


Décidément, ce sont toujours encore ces vieux Coolpix (990, 995, 4500 ) qui répondent à ce cahier de charges sans avoir à se casser la tête !
coolpix_4500.jpg
Exif et Meta MicroCartouche coolpix_4500.jpg (143.72 Kio) Vu 6995 fois
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9467
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Suivante

Retourner vers Ap. photo et caméras (+ GPS)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités