Questions sur le métier


Forum ouvert aux invités. (désactivé provisoirement)


Vous avez une question, une proposition, une rectification à formuler mais ne souhaitez pas encore vous inscrire ? Cet espace est pour vous !
Règles du forum

Forum ouvert aux invités. (désactivé provisoirement)

Vous avez une question, une proposition, une rectification à formuler mais ne souhaitez pas encore vous inscrire ? Cet espace est pour vous !
nb : les membres inscrits doivent utiliser les rubriques ad hoc pour ouvrir de nouveaux sujets, merci d'avance !

Publication d'images : Veuillez svp les lier sur un site externe.
(le compte invité ne permet pas pour l'instant l'envoi direct et l'hébergement)

--------------------
Important : Suite à un envahissement de spam de plus en plus conséquent,
nous sommes maintenant dans l'obligation de vérifier le contenu des messages des invités avant publication.
Désolé pour cet inconvénient, soyez patient(e) si vous ne voyez pas apparaitre votre texte tout de suite.
Bonnes publications !
--------------------

Questions sur le métier

Messagede Leadom » 13 Sep 2021 20:58

Bonjour,

Je me suis lancée dans l'aventure du bilan de compétences et dans le cadre de mon accompagnement, on me demande de réaliser des enquêtes métiers. Étant en reconversion professionnelle, je souhaite me renseigner sur le métier de zoologiste et chargé d'études naturaliste. J'aimerais pouvoir échanger avec des professionnels qui exercent actuellement ce métier, d'où mon message :) . Est-ce qu'il y aurait parmi vous (ou dans vos connaissances) un zoologiste/naturaliste de métier qui aurait quelques minutes à m'accorder pour me partager son expérience dans les jours à venir svp?

Je vous joins les questions en pièces jointes.

Un grand merci d'avance.

Bonne journée à tous.
Fichiers joints
Questions - Enquête métier.pdf
(122.63 Kio) Téléchargé 12 fois
Leadom
membre
membre
 
Messages: 1
Inscription: 13 Sep 2021 20:04
Prénom: Léa

Re: Questions sur le métier

Messagede Daniel » 15 Sep 2021 18:18

Bonjour,
nous sommes plus des amateurs et plus d'orientation universitaire (chercheurs et enseignants SVT) que bureau d'étude privé. Je ne sais pas si tu aura beaucoup de réponses à ta longue liste de questions.

Je ne vais intervenir que sur une des dernières:
"En dehors d’une nécessaire motivation, quel(s) conseil(s) donneriez-vous à une personne qui voudrait exercer ce métier ?"
Je pense qu'il faut viser un assez haut niveau d'étude pour être chargé d'études naturalistes. La licence est presque un minimum pour une certaine culture générale et une maitrise des outils informatiques du quotidien actuel, tant pour la communication (texte , diaporamas, tableur...) que l'étude (SIG, outils statistiques, bases de données...).
Mais en parallèle, il faut développer en autodidacte ou avec des associations de protection de la nature, des compétences naturalistes dans un domaine particulier, par exemple être ornithologue, botaniste ou lépidoptèriste...

Ces compétences sont plus faciles à acquérir jeune. Si cela t'est possible, il faut s'appuyer sur les acquis de la première expérience professionnelle. S'il peut y avoir possibilité d'une année de bascule, Il peut y avoir aussi des formations professionnelles en master 1 ou 2...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 6004
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Questions sur le métier

Messagede gigigi » 15 Sep 2021 18:51

Bonjour,
Suite au message de Daniel dont je ne peux que confirmer la nécessité d'une formation "autonome" dans une spécialité bien particulière au sein d'associations ou autres, je serais bcp plus réservé quant à celle d'une formation "longue" de type universitaire !
Je parle en effet par expérience, étant de la génération qui a connu le rush dans les sections biologie, océanographie et similaires des universités, suites aux encouragements de personnalités comme Cousteau qui annonçait à l'époque, une avenir radieux pour ces métiers d'océanographie et des sciences naturelles en général.....

Et ce fut une désillusion totale ........
Jje ne compte pas les innombrables étudiants lancés dans ces domaines qui n'ont jamais trouvé de travail, y compris après une licence, un DEA ou DESS, voire un doctorat et qui se sont recyclés dans d'autres domaines, souvent après avoir vivoté de petits boulots ou de CDD sous payés, pendant des années, avant d'abandonner !

Il ne faut donc pas se faire d'illusion, il n'y a quasiment aucun débouché dans le domaine des sciences naturelles (qui d'ailleurs ne sont quasiment plus enseignées dans le supérieur) à part l'enseignement et de rarissimes postes dans la recherche ! Les rares autres postes (essentiellement CDD) dans des administration ou le privé, sont le plus souvent proposés à des salaires au raz des pâquerettes.

Aussi comme le conseillaient certains scientifiques de renom qui avaient pu décrocher un des rarissimes postes dans un institut de recherche, il vaut bcp mieux opter pour un métier rentable et qui laisse du temps libre et pouvoir ainsi passer du temps pour son hobby quel qu'il soit, dans le domaine des sciences nat.
Avis que je partage tout à fait car si j'ai pu travailler dans la recherche et la coopération à l'étranger en océano, durant un certain nb d'années, le retour en France s'est avéré rude !

Bon courage donc, mais attention à garder les pieds sur terre, même si cela s'avère difficile lorsque l'on est jeune ;)
gigigi
membre
membre
 
Messages: 131
Inscription: 02 Oct 2019 10:30
Localisation: Gironde
Prénom: Michel

Re: Questions sur le métier

Messagede 6le20 » 22 Sep 2021 10:36

Je ne peux malheureusement que souscrire aux propos de Gigi.

Dans les années 80, 19 docteurs en biologie sur 20, finissaient par s'orienter vers la banque ou les assurances...

Sans compter que le temps des chercheurs titulaires est quasiment bouffé à 80% par l'administratif... Les chercheurs animés par une véritable passion, travaillent la nuit et les week-end... sans compter leurs heures.

Ou postulent à des offres du genre BAC + 7 pour des contrats aidés à la moitié du SMIC... (cas de la LPO de l'Aude dans les années 90).

Donc si j'ai un conseil à donné, c'est de vivre sa passion en la finançant soi même... :mrgreen:
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 3870
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain


Retourner vers Q/R Divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités