Page 1 sur 1

Loupe binoculaire et archéologie

MessagePosté: 30 Jan 2019 22:21
de bino
Bonjour,

Pour une loupe binoculaire, destinée à un usage mixte (biologie et archéologie), je me demande les points techniques auxquels il faut être attentif, pour l'usage en archéologie.

Déjà, je sais qu'il faut un modèle monté sur un bras de déport, pour pouvoir explorer une plus grande surface que ce que peut permettre un modèle monté sur une colonne fixe.

Mais y a-t-il d'autres critères auxquels il faut veiller ?

Je pense notamment à la gamme de grossissements nécessaires et suffisants, en archéologie.

Bien entendu ce message s'adresse aux archéologues (professionnels ou bien amateurs) de ce site.

Merci d'avance pour votre collaboration.

Amicalement,

Bino

Re: Loupe binoculaire et archéologie

MessagePosté: 30 Jan 2019 23:35
de Maraussan
Bonsoir à tous,
pour cet usage, il est fondamental (je pèse mes mots en évitant l'abus de qualificatifs) d'avoir une loupe qui au début ne grandisse pas trop au début, mais dont l'image stéréoscopique ne souffre d'aucun reproche, ni en contraste, ni en définition.
Je décris le système utilisé.
Loupe Leica MZ12x (donc 12x d'amplitude de 0.8 à 10) avec objectif Apochromatique Plan Leica 0.50x (et accessoirement Plan Apo 2.0x), oculaires grand champ 10x (des Olympus SWH 10x de 26.5mm de champ).
Le grandissement avec le premier objectif va donc de 4x à 50x en continu.

Bras déporté évidemment, socle lesté de 20kg de plomb.
Système d'illumination Leica + anneau de leds multi-sectoriel.

C'est l'idéal. Un forme de Graal, mais extrêmement utile et performant.

LM800.JPG
Exif et Meta MicroCartouche LM800.JPG (205.48 Kio) Vu 869 fois

Re: Loupe binoculaire et archéologie

MessagePosté: 30 Jan 2019 23:55
de bino
Bonsoir Maraussan,

A ce degré de performance, je suppose que la note doit être salée ?

Accessible à un laboratoire ayant un budget en rapport, mais moins à un particulier.

Amicalement,

Bino

Re: Loupe binoculaire et archéologie

MessagePosté: 30 Jan 2019 23:59
de Maraussan
Non, il faut le vouloir. Élément par élément.

Re: Loupe binoculaire et archéologie

MessagePosté: 31 Jan 2019 10:02
de michel17
Bonjour à tous
"...Non, il faut le vouloir. Élément par élément."
Tout à fait, et si je peux me permettre, du matériel de marque, bien traité, dure 50 ans sans problème tout en gardant une bonne valeur… ça vaut bien 36 mois de crédit !
Le sujet semble tabou, le crédit semble normal pour un bien de consommation courante (qui ne dure généralement que quelques années), alors pourquoi pas pour un bien "durable"... à condition que l'envie soit durable elle aussi. ;)
Cordialement.

Re: Loupe binoculaire et archéologie

MessagePosté: 31 Jan 2019 10:31
de 6le20
Bonjour Michel, tous !

Pourquoi s'embarquer dans des frais démesurés, quand une vielle Olympus SZIII (modèle très courant) peut se trouver à moins de 300 euro ?

C'est un bon matériel avec zoom de 7 à 40 qui permet le tri de tout un tas de chose.
L'ajout d'une potence et d'un contre poids est facile.

Il sera toujours temps d'investir dans du matériel de compétition plus tard... :mrgreen:

Re: Loupe binoculaire et archéologie

MessagePosté: 31 Jan 2019 10:40
de croquette
Plus tard !!! Pourquoi plus tard, la vie c'est tout de suite ou maintenant, plus tard, c'est trop souvent une autre vie !

Utilisateur nomade (via mobile device) Image