Ubiquité de la micro-faune et des micro-organismes ?

Présentez-nous ici votre coin labo, vos équipements, vos cultures ou élevages, etc …
Règles du forum

Présentez-nous ici votre coin labo, vos équipements, vos cultures ou élevages, etc …

Re: Ubiquité de la micro-faune et des micro-organismes ?

Messagede Bernard-J » 28 Mai 2017 22:36

Il me semble que les russes en utilisent à des fins thérapeutiques. Dommage que ce ne soit pas le cas chez nous.


Bonsoir Pierre, Sylvain, tous,

Bon, je vais commencer gaillardement par un topo sur la phagothérapie. Les bactériophages, ou simplement phages sont donc les virus qui s'en prennent exclusivement aux bactéries. Wikipedia nous renseigne très bien sur la phagothérapie.
En quelques mots, c'est Félix d'Hérelle (né et mort à Paris!) qui a poussé l'utilisation des phages contre les infections bactériennes dès 1917, ceci à l'Institut Pasteur. Rapidement, un collègue Géorgien, George Eliava, a fondé un institut de virologie à Tbilissi (Géorgie). C'est l'Institut Eliava, qui est toujours actif avec ce type de thérapie. Eux n'ont jamais stoppé ces recherches et applications. En Europe et USA, l'arrivée de la pénicilline et autres antibiotiques a chassé la phagothérapie.
Cependant, Wikipedia nous dit qu'en France, des préparations commerciales étaient encore disponibles jusque dans les années 1970. :grat:

Avec l'apparition très préoccupante des bactéries infectieuses multirésistantes (résistantes à tous les antibio connus), le retour des phages est à nouveau d'actualité. Un gros projet (PhagoBurn) comprenant la France, la Belgique et la Suisse fût mis sur pied en 2013 et vient de se terminer. http://www.phagoburn.eu/
https://www.letemps.ch/sciences/2017/02 ... ens-retour

Voici donc des nouvelles réjouissantes, le nombre de publications annuelles concernant la phagothérapie et en augmentation, mais il faut évidemment relativiser :o :
nbre de publis.jpg
Exif et Meta MicroCartouche nbre de publis.jpg (60.35 Kio) Vu 681 fois


La phagothérapie fonctionne bien, parfois (souvent) mieux que l'antibiothérapie. Le cas de Serge Fortuna est exemplaire. Il a réussi à sauver sa jambe de l'amputation grâce à un traitement à l'Institut Eliava :D ! http://www.les-phages.com/

Malheureusement, chez nous en Occident, les applications lambinent trop. Je vais vous expliquer pourquoi.
Il faut savoir que les phages sont extrêmement spécifiques. Le plus souvent, ils n'attaquent que certaines souches d'une espèce. Cela signifie que si vous voulez éliminer un Staphylococcus aureus, il est inutile (a priori) d'essayer des phages obtenus sur Staphylococcus epidermidis. Et un phage de S. aureus ne va pas fonctionner sur toutes les souches de cette espèce.
Le travail de base de l'Institut Eliava est de collectionner les souches infectieuses et d'isoler des phages s'attaquant à ces souches. Pour vous en donner une idée, voici la phagothèque de cet Institut, où vous trouverez le nombre de souches de chaque espèce infectieuse avec le nombre de souches de phages à disposition.
http://www.eliava-institute.org/?rid=8&pg=5

Il y a trois façons de préparer un médicament "phagique":

1. L'"industrie" commercialise un mix de phages pour traiter par exemple les infections aux S.aureus en espérant arriver à cibler le plus d'infections problématiques. Cette solution n'est pas intéressante pour les Pharmas car les règlementations de mise sur le marché pour ce type de produit sont très complexes et de plus elles ne peuvent pas breveter des phages naturels.

2. C'est la médecine personnalisée, le cas par cas. Le microbiologiste isole la bactérie infectieuse du patient et les phages des collections sont sélectionnés par un test sur boîte de Petri. Si les collections sont trop pauvres,.. facile, un échantillon des eaux d'épurations de l'hôpital ou de la commune nous procurera très probablement les phages requis... :mrgreen: !
Je devrais vous expliquer comment arriver au "médicament" depuis le phage obtenu sur la boîte de Petri, quels sont les avantages et inconvénients de la phagothérapie par rapport à l'antibiothérapie,.. de nombruses caractéristiques sont immensément intéressantes. Pensez par exemple que le phage va lyser les bactéries cibles et il va se répliquer dans ces bactéries. Chaque bactérie lysée va libérer des centaines de nouveaux phages. Nous avons donc ici un médicament qui va se multiplier pendant qu'il agira ! C'est unique en médecine,.. et très pénible pour les organes de règlementation de ce nouveau type de médicament !!!

3. Des biologistes moléculaires astucieux sont en train "d'améliorer" des phages en élargissant leur spectre de cibles potentielles, ou en faisant que le phage va détruire la résistance aux antibiotiques de la bactérie, etc.. Cette troisième voie permet de proposer des "progrès" et surtout de breveter le médicament.

Vous comprenez maintenant pourquoi tout ce Schmilblick n'avance que lentement en Occident.
Si vous avez encore de la patience, je vous parlerai la prochaine fois un peu plus de biologie, des relations phages-bactéries et comment on peut voir des phages au microscope photonique,.. si,si, c'est possible...

Sylvain: mes félicitations pour ta collecte de fonds réussie,... tu l'as méritée... :D
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 615
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Précédente

Retourner vers Votre coin labo-cultures-atelier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité