Page 1 sur 2

Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 28 Fév 2019 13:53
de YVES22
Bonjour.
Une "mare éphémère"... on pourrait même dire une flaque d'eau... remarquée sur une route de campagne entre Tressaint et Lehon ( Côtes d'Armor); Nous sommes en fait presque sur un point culminant et l'alimentation de ce point d'eau est un mystère ? peut-être simplement le drainage de cette grande parcelle de blé ??? Le fait que le blé soit "grillé" sur cette partie peut indiquer que le sol est gorgé d'eau depuis un certain temps ?
Prélèvement intéressant ; je passe sur les algues filamenteuses, les nombreux ciliés et un environnement bactérien assez fourni...
On y trouve surtout, et en abondance, cinq espèces de CLOSTERIUM : Erhenbergii, Acerosum, Moniliferum, Venus et Strigosum.
je pense que le petit épisode printanier que nous avons vécu a fait multiplier cette flore.
Je serai curieux de voir l'évolution dans les semaines qui viennent et si l'endroit et encore en eau cet été ?

mare_ephemere.jpg
Exif et Meta MicroCartouche mare_ephemere.jpg (120.49 Kio) Vu 1485 fois

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 28 Fév 2019 16:31
de YVES50
Bonjour Yves, tous,
Décidément ces mares et ornières plus ou moins éphémères sont une bonne source de desmidiées !

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 28 Fév 2019 19:46
de André
Bonjour à tous, Yves

Décidément ces mares et ornières plus ou moins éphémères sont une bonne source de desmidiées !


Surtout que dans le cas présent, glyphosate et consorts sont certainement passés par là sans oublier les compères ammoniacos, nitrates, en attendant fongicides et autres !!

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 28 Fév 2019 20:34
de BINO-BONI
YVES22 a écrit:Bonjour.
Une "mare éphémère"... on pourrait même dire une flaque d'eau... remarquée sur une route de campagne entre Tressaint et Lehon ( Côtes d'Armor); Nous sommes en fait presque sur un point culminant et l'alimentation de ce point d'eau est un mystère ? peut-être simplement le drainage de cette grande parcelle de blé ??? Le fait que le blé soit "grillé" sur cette partie peut indiquer que le sol est gorgé d'eau depuis un certain temps ?


Ou simplement il peut s'agir d'une mouillère, résurgence de l'eau empêchée de s'infiltrer en raison de la présence d'un horizon imperméable. Les mouillères sont généralement située à flanc de coteau à l'endroit où l'horizon imperméable affleure.
Si les taches humides sont localisée en point haut il peut aussi s'agir d'une "nappe perchée" alimentée par la pluie. Dans ce cas, l'eau ne s'évacue pas ou peu car l'horizon imperméable forme une poche qui bloque la circulation de l'eau souterraine.

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 28 Fév 2019 20:35
de BINO-BONI
André a écrit:Bonjour à tous, Yves

Décidément ces mares et ornières plus ou moins éphémères sont une bonne source de desmidiées !


Surtout que dans le cas présent, glyphosate et consorts sont certainement passés par là sans oublier les compères ammoniacos, nitrates, en attendant fongicides et autres !!


Affirmations purement gratuites! Pas digne d'un scientifique! :evil: :evil:

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 28 Fév 2019 21:41
de GeLe
Affirmations purement gratuites! Pas digne d'un scientifique!


André a trouvé le truc pour énerver Bino-Boni. Si on parle "Science", pour être objectif, il faudrait faire un test assez simple : sur un même terrain vierge, délimiter deux mares, dont l'une recevrait "glyphosate et consorts, sans oublier les compères ammoniacos, nitrates, fongicides et autres". Prise d'échantillons pour voir comment se portent microfaune et microflore. En attendant, c'est juste du bla-bla.

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 28 Fév 2019 23:23
de BINO-BONI
GeLe a écrit:. En attendant, c'est juste du bla-bla.


Tout à fait exact!

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 01 Mar 2019 00:02
de YVES22
Le concept de « nappe perchée «  correspondrait bien à la situation ( terrain plutôt plat et dominant ). Je pense que cette mini-mare doit s’asécher au printemps ? Le cultivateur n’irait pas semer son blé dans un marigot :mrgreen:
J’irai sonder le Local ( en tout bien, tout honneur :oops: ) , mais cette eau n’a pas finie de livrer ses secrets...

Utilisateur nomade (via mobile device) Image

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 01 Mar 2019 09:40
de BINO-BONI
YVES22 a écrit:Le concept de « nappe perchée «  correspondrait bien à la situation ( terrain plutôt plat et dominant ). Je pense que cette mini-mare doit s’asécher au printemps ? Le cultivateur n’irait pas semer son blé dans un marigot :mrgreen:
J’irai sonder le Local ( en tout bien, tout honneur :oops: ) , mais cette eau n’a pas finie de livrer ses secrets...

Utilisateur nomade (via mobile device) Image


ça dépend. le sous-sol est probablement granitique si c'est en Bretagne. Le niveau peut fluctuer avec les saison, parfois non. Mais effectivement, l'agriculteur a bien dû circuler pour les semis sans creuser des ornières. Bien qu'il semble qu'il reste une trace de passage.

Re: Réserve de CLOSTERIUM

MessagePosté: 01 Mar 2019 12:13
de croquette
GeLe a écrit:
Affirmations purement gratuites! Pas digne d'un scientifique!


En attendant, c'est juste du bla-bla.


Le probleme de la science , tout le monde ne joue pas dans la même court , les oiseaux et les insectes disparaissent en masse et pour la SCIENCE officiel !! Tout va bien (le pognon rentre).

Utilisateur nomade (via mobile device) Image