Page 1 sur 1

Equisetum ramosissimum

MessagePosté: 09 Nov 2021 08:56
de 6le20
Bonjour à tous ! :D

Voici une plante qui m’a posé problème (depuis 2015 à Luc-sur-Orbieu) jusqu’à ce que je fasse des coupes en plusieurs endroits de la tige et que je m’aperçoive que le choix de la coupe était déterminant sensu strico:mrgreen:

Equisetum ramosissimum Desf., 1799 [Equisetaceae]
Observée à Leucate (11), toute l’année, en de rares stations : la gare (fossé coté Est), Port-Leucate (square du souvenir), ainsi qu’aux Fenals (tas de bois). (pour la toponymie, voir Plantes vasculaires de la commune de Leucate (11).


Le port :
Equisetum ramosissimum-1a-Leucate-2 06 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-1a-Leucate-2 06 2021-LG.jpg (586.33 Kio) Vu 1219 fois


Des verticilles se développent irrégulièrement aux nœuds :
Equisetum ramosissimum-2d-Leucate-19 06 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-2d-Leucate-19 06 2021-LG.jpg (153.66 Kio) Vu 1222 fois


Equisetum ramosissimum-2e-Leucate-22 07 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-2e-Leucate-22 07 2021-LG.jpg (112.14 Kio) Vu 1217 fois



Selon Prelli (1990, Guide des fougères et plantes alliées), l’espèce se reconnait facilement à ses gaines nettement plus longues que larges, à pointes caduques. Mais il prévient, qu'elle peut être confondue avec E.palustre, E.variegatum et E.x moorei.
Equisetum ramosissimum-2c-Leucate-2 06 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-2c-Leucate-2 06 2021-LG.jpg (57.83 Kio) Vu 1217 fois


La vacuole centrale est caractéristique, mais attention où l'on fait la coupe : il faut choisir la zone centrale du segment de tige.
Equisetum ramosissimum-2b-Leucate-19 08 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-2b-Leucate-19 08 2021-LG.jpg (133.6 Kio) Vu 1218 fois


Sinon, on obtient cela :
Equisetum ramosissimum-2b-Leucate-2 06 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-2b-Leucate-2 06 2021-LG.jpg (80.9 Kio) Vu 1217 fois


Pour en finir avec la tige, voici des vues détaillées qui montrent les stomates enfoncés dans l'épiderme :
Equisetum ramosissimum-2a-Leucate-22 07 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-2a-Leucate-22 07 2021-LG.jpg (145.6 Kio) Vu 1219 fois


Equisetum ramosissimum-2f-Leucate-2 06 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-2f-Leucate-2 06 2021-LG.jpg (152.96 Kio) Vu 1219 fois

Re: Equisetum ramosissimum

MessagePosté: 09 Nov 2021 08:58
de 6le20
[suite]

Passons aux cônes fertiles.

En fonction de l'age, ils ont différents aspect :
Equisetum ramosissimum-3a-Leucate-19 08 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-3a-Leucate-19 08 2021-LG.jpg (188 Kio) Vu 1214 fois


Equisetum ramosissimum-3b-Leucate-2 06 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-3b-Leucate-2 06 2021-LG.jpg (175.43 Kio) Vu 1213 fois


Parfois, ils sont multiples :
Equisetum ramosissimum-3c-Leucate-16 09 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-3c-Leucate-16 09 2021-LG.jpg (91.51 Kio) Vu 1213 fois



Les sporangiophores se développent latéralement à partir de l'axe central du cône (ou stobile) et sont composés d'un bouclier externe hexagonal sous lequel une jupe protège les spores.
Equisetum ramosissimum-5a-Leucate-4 11 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-5a-Leucate-4 11 2021-LG.jpg (162.7 Kio) Vu 1214 fois



Ces spores sont pourvues de 4 élatères qui se déploient avec l'humidité :
Equisetum ramosissimum-4a-Leucate-4 11 2021-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum ramosissimum-4a-Leucate-4 11 2021-LG.jpg (164.13 Kio) Vu 1213 fois


Ces spores sont de diamètre variable de 30 à 50 µm en fonction des stations et de la saison.


Pour ceux que ça intéresse : Cycles de développement des Ptéridophytes, chapitre des prêles :
Equisetum - Cycle (wiki) commons)-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Equisetum - Cycle (wiki) commons)-LG.jpg (72.82 Kio) Vu 1215 fois