Leptodon smithii


Anthocérotes, Hépatiques, Mousses, Sphaignes

Règles du forum

Anthocérotes, Hépatiques, Mousses, Sphaignes

Leptodon smithii

Messagede Marc » 24 Mai 2013 15:02

Bonjour !
Voici une petite mousse, découverte récemment au jardin (un jardin très sauvage ; et sans désherbant – faut-il le préciser ?).
Leptodon smithii est une mousse pleurocarpe, de l’ordre des Hypnales.
Ses rameaux, d’environ 2 cm, sont pennés ; ils évoquent la forme d’une petite fougère. Étalés à plat par temps humide, ils se recroquevillent de façon caractéristique par temps sec.
L’identification de cette mousse ne pose pas de problème. Elle pousse ici en petite colonie au pied d’un mur en pierres sèches (pierres de schiste, mais, en ce lieu, des déblais contenant un vieux mortier de chaux ont modifié le milieu).

Leptodon smithii Lozère (Cévennes le Mazeldan) 2013 04 02 (2).JPG
La mousse à l’état humide.
Exif et Meta MicroCartouche Leptodon smithii Lozère (Cévennes le Mazeldan) 2013 04 02 (2).JPG (188.76 Kio) Vu 4715 fois


Leptodon smithii Lozère (Cévennes le Mazeldan) 2013 04 07 .JPG
Quelques rameaux commencent à sécher et se recroquevillent.
Exif et Meta MicroCartouche Leptodon smithii Lozère (Cévennes le Mazeldan) 2013 04 07 .JPG (167.21 Kio) Vu 4714 fois


Leptodon smithii Lozère (Cévennes le Mazeldan) 2013 04 07  (2).JPG
Rameaux, d’un peu plus près.
Exif et Meta MicroCartouche Leptodon smithii Lozère (Cévennes le Mazeldan) 2013 04 07 (2).JPG (107.32 Kio) Vu 4713 fois


Leptodon smithii 2013 03 25 Cévennes (Le Mazeldan) base de mur.jpg
Deux rameaux secondaires sous le microscope (x4), avec éclairage supplémentaire par le haut (fibres optiques).
Exif et Meta MicroCartouche Leptodon smithii 2013 03 25 Cévennes (Le Mazeldan) base de mur.jpg (166.65 Kio) Vu 4714 fois


Leptodon smithii 2013 03 27 Cévennes (Le Mazeldan) base de mur.jpg
Une feuille (x10). On remarque le sommet arrondi, les cellules ovales, la marge enroulée à la base, la nervure qui s’évanouit peu après le milieu de la feuille.
Exif et Meta MicroCartouche Leptodon smithii 2013 03 27 Cévennes (Le Mazeldan) base de mur.jpg (218.15 Kio) Vu 4714 fois
Avatar de l’utilisateur
Marc
membre
membre
 
Messages: 274
Inscription: 15 Mai 2013 09:53
Localisation: Barre-des-Cévennes (Lozère)
Prénom: Marc

Re: Leptodon smithii

Messagede André » 25 Mai 2013 06:48

Bonjour Marc

C'est une très belle présentation de cett mousse qui à l'état sec a un port très particulier.
Inexistante chez nous (nord est), je l'avais cherchée en vain dans une chênaie pubescente dans le Valais suisse où elle était indiquée.
Depuis j'ai pu la voir plusieurs fois dans le midi, dont la dernière fois ce printemps, dans une anfractuosité de rocher dans les Causses près du Vigan.
L'an dernier je l'avais vu au nord de Draguignan dans une gorge encaissée, sur feuillus près d'un cours d'eau en compagnie de Cryphaea hétéromala donc des conditions stationnelles assez différentes.
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9259
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Leptodon smithii

Messagede André » 05 Oct 2013 08:15

Bonjour Marc
Comme tu as présenté cette espèce dans les Collections viewtopic.php?f=92&t=14035
Je te propose quelques indications complémentaires de cette mousse au port si particulier!

Mönkemeyer Die Laubmoose Europas, 1928 la signale sur arbres et rochers en Europe du sud.
Les stations les plus septentrionales se trouvant dans le Tirol, en Carinthie (sud de l'Autriche), Hongrie.
Il la signale sur les côtes du nord de la France, en Hollande, sud de l'Angleterre.
Pour le reste du globe : Iles Canaries, Kilimandjaro, Afrique du sud, Est de l'Australie, Nouvelle Zélande, Argentine, Chili
Il note une forme filescens cavernicole avec des rameaux filiformes, non enroulés à sec, dans des cavernes calcaires, alpes sud-ouest de la Suisse.

Augier, Flore des bryophytes, 1966 la signale indifférentes sur arbres ou rochers.
Subméditerranéenne, commune, fructifiée + subatlantique, Assez rare surtout vers le Centre Europe
Sud Afrique, Orophyte Est Afrique, Chili, Est Australie, Nouvelle Zélande.

Amann, Flore des mousses de la Suisse, 1917, l'indique comme xérophile, saxicole et corticole, Indifférent ou calcicole.
Sur rochers, blocs et murs secs , exposés au soleil, parfois sur le tronc ou au pied des vieux arbres.
Vallée du Rhone, parties chaudes et région insubrienne
Suive les énumérations des différentes localisations dont Valais 7 localités , Genève (pied du Salève), Ticino (4 localités).
Il signale la variété filescens dans le Valais, gorges du Trient.

Frey, Frahm, Fisher, Lobin; Die Moos-und Farnpflanzen Europas, 1995 l'indiquent en région méditerranéenne, vers le nord jusqu'en Hongrie, sur les côtes atlantiques jusqu'au nord de la France, rayonne vers le sud de l'Angleterre et Irlande.

Smith, The Moss Flora of Britain and Ireland, 2004 la signale à l'extrème sud de L'Angleterre des Cornouailles au Kent, très rare ailleurs (8 localités dont une éteinte).
Espèce méditerranéenne-atlantique, sud et ouest de l'Europe du nord jusqu'aux Iles brittaniques, Caucase, Turquie, Chypre, Sud-ouest de l'Asie, Iles Canaries, Madeire, Nord de l'Afrique, Ouganda, Tanzanie, sud de l'Afrique, Chili, Australie, Nouvelle Zélande.

Meinunger et Schröder , Verbreitungsatlas de Moose Deutschlands, 2007, la signale dans une récolte de 1928 (Stromberg, sud de Bockenau en Rhénanie, Palatinat.

Il me semble que Daniel l'a observé en Ardèche ?

Des recherches en Alsace pourraient être intéressantes !!
En parcourant ces indications, et avec ton observation, je me rend compte qu'elle se trouve indifféremment sur arbres er rochers.
Comme ma toute première observation de cette mousse s'était faite sur un chêne vert (St Ferréol, nord de Toulon), mes recherches infructueuses se sont concentrées sur des chênes pubescents dans le Valais suisse. Amann l'y signale sur rochers !
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9259
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Leptodon smithii

Messagede Daniel » 05 Oct 2013 08:41

Bonjour,
oui André, cette espèce est présente aux alentours de Privas en particulier sur des murets en basalte, mais aussi sur des troncs de chène.
Plus largement, je la vois assez fréquemment dans le département Ardèche alors que je ne la connaissais pas quand j'habitais dans l'est de la France.

Marc a très bien rendu la différence d'aspect entre l'état sec avec des rameaux en boule et humide plus étalé.
Bravo pour la série d'images qui font une fiche très pédagogique de l'espèce.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5496
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Leptodon smithii

Messagede Marc » 05 Oct 2013 17:17

Bonsoir !
Merci beaucoup, André et Daniel, pour vos commentaires et pour les précisions. C’est très intéressant.
Si vous le permettez, je voudrais intégrer (en vous citant) ces informations enrichissantes à la suite de mon sujet des Collections. Nous faisons un travail collectif, n’est-ce-pas ?
Pour ma part, je ne connais - pour l’instant - que cette seule station (au « jardin » !). Débutant dans l’étude des mousses (première année), mon expérience est encore très réduite. Mais je vais continuer à chercher (aussi sur les troncs d’arbres, et au fond des grottes !).
Bien cordialement.
Marc.
Avatar de l’utilisateur
Marc
membre
membre
 
Messages: 274
Inscription: 15 Mai 2013 09:53
Localisation: Barre-des-Cévennes (Lozère)
Prénom: Marc

Re: Leptodon smithii

Messagede DUTILLEUL213 » 05 Oct 2013 17:34

Déjà le soir ! good les photos au microscope Marc, tu utilises une caméra ou un appareil photo ?
Avatar de l’utilisateur
DUTILLEUL213
membre
membre
 
Messages: 1816
Inscription: 30 Jan 2013 10:56
Prénom: Catherine

Re: Leptodon smithii

Messagede Marc » 05 Oct 2013 19:28

Bonsoir Catherine
Pour répondre à ta question, voici le matériel que j’utilise :

Nikon D80, 105mm macro pour les plantes et petits animaux, 500mm à miroir (vieux modèle) pour les oiseaux, grand angle pour les nuages...

Loupe binoculaire Nachet avec éclairage par halogène et fibres optiques (date des années1970 ; mes premiers émois naturalistes...).

Microscope trinoculaire Motic BA210. Achat récent ; je crois que c’est chinois, donc abordable... mais j’en suis plutôt satisfait. Je voulais surtout qu’il ait une sortie vidéo, car mes tentatives de plaquer un APN sur un des oculaires de ma bino m’avaient dégouté de faire de la microphoto).

Motican580 : c’est une camera vidéo (5MP) que j’adapte sur la sortie vidéo du microscope (il faut une bague spéciale, en plus). Le logiciel, livré avec, est désolant de médiocrité. Je ne peux donc pas diriger les opérations directement sur l’ordinateur. La camera étant munie d’une entrée « carte mémoire », je transferts les photos sur l’ordi par l’intermédiaire d’une carte SD. La camera, je l’utilise uniquement pour faire des photos fixes.

Je suis tout à fait débutant dans ces techniques. J’apprends lentement, en lisant les sujets du Naturaliste, par exemple.

J’ai encore beaucoup de problèmes à résoudre. Pour les tissus cellulaires, l’objectif x40 semble idéal, mais je me demande comment font ceux qui obtiennent des images avec une sorte de relief saisissant et un tel piqué. Chez moi, au delà du x10 cela devient brouillé. Et je ne parle pas du x100, avec la goutte d’huile...
Inversement, pour des sujets un peu « grands » et « épais » (un rameau de mousse, par exemple), je place le sujet sous l’objectif x4 et j’ajoute un éclairage « par-dessus » en approchant l’extrémité d’une fibre optique (tant bien que mal, compte tenu du peu de place sous l’objectif...).
Voilà. Mon baratin est un peu long mais je me dis qu’il y a toujours des débutants qui galèrent et sont peut-être contents de savoir qu’ils ne sont pas seuls...
Bien cordialement.
Marc.
Avatar de l’utilisateur
Marc
membre
membre
 
Messages: 274
Inscription: 15 Mai 2013 09:53
Localisation: Barre-des-Cévennes (Lozère)
Prénom: Marc

Re: Leptodon smithii

Messagede DUTILLEUL213 » 05 Oct 2013 20:33

Bonsoir Marc,

Interessant toutes tes indications , moi aussi je puise énormément sur ce forum, de bons conseils et puis j'essaie de ne pas me décourager quand je vois toutes les possibilités selon les moyens de chacun d'entre nous. En fait, l'essentiel est que j'arrive le plus possible à me faire plaisir sans me laisser déborder par des exigences que je ne peux fournir et à être tout de même satisfaite de ce que je découvre même si ce n'est pas parfait. Si non j'arrêterais.

Franchement la qualité d'image de ta caméra est vraiment bonne, mais pour ma part j'ai du mal à me lancer dans un tel achat car je n'y connais rien et les prix sont franchement démesurés, c'est pourquoi je suis plus sûre de la qualité d'image avec un appareil photo d'un prix moyen, quitte à faire des photos moyennes avec ma loupe binoculaire en attendant d'améliorer ou de changer de matériel.
Avatar de l’utilisateur
DUTILLEUL213
membre
membre
 
Messages: 1816
Inscription: 30 Jan 2013 10:56
Prénom: Catherine


Retourner vers Bryologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité