Page 1 sur 1

Du laurier pour les protistes

MessagePosté: 26 Fév 2021 21:00
de OlivierBarth
Bonsoir,
Un titre un peu racoleur pour un test photo...je m'explique: les protistes vivants vont trop vite pour que ma caméra les fixe bien,et je passe un temps fou à attendre l'instant où ils se figent brièvement. j'ai donc utilisé une décoction de laurier rose , connu pour être un poison métabolique pour obtenir sans attendre leur arrêt. Cette idée m'est venue en m'inspirant d'un TP de SVT de mon lycée ,concernant le blocage du message nerveux sur les huitres et moules. bref , j'en ai obtenu un peu et j'ai mis 10 microlitres dans une goutte de mes prélèvements. Point positif: les protistes sont figés...point négatif:il faut tout de même se hâter car ils ne peuvent plus réguler la pression osmotique et explosent assez vite...de plus, ils sont plus ou moins déformés par ce traitement.Donc bilan mitigé.
Voici un exemple avec Phacodinium.

phacodinium.jpg
Exif et Meta MicroCartouche phacodinium.jpg (128.82 Kio) Vu 903 fois

Re: Du laurier pour les protistes

MessagePosté: 27 Fév 2021 09:23
de michel17
Bonjour Olivier
Heureux de voir qu'il y a des gens qui s'intéressent "aux gouttes d'eau"...
Il n'est pas facile de ralentir tous ces animaux et comme tu le dis, le remède est souvent pire que le mal.
Après de multiples essais, y compris le fameux Protoslo, je m'en tiens à une mort naturelle:
- en prenant le minimum de liquide pour une épaisseur qui facilite l'observation, les protistes sont rapidement "gênés" dans leurs déplacements avant d'être carrément coincés et les quelques minutes d'agonie qui suivent sont idéales pour observer un individu immobile et parfait dans son intégrité... le tout étant très progressif, ce qui nous arrange bien.
Que les âmes sensibles me pardonnent mais ici seule la pression atmosphérique aidée de l'évaporation interviennent, rien de plus écologique...

Re: Du laurier pour les protistes

MessagePosté: 27 Fév 2021 09:55
de OlivierBarth
Bonjour Michel,
oui, je passe le plus clair de mon temps au microscope à observer les "gouttes d'eau" de mon environnement proche. J'habite à la campagne, ça aide!
Le protoslo ,j'ai essayé il y a maintenant plus de 10 ans:bof...
je fais comme toi la plupart du temps:j'attends que l'évaporation fasse le travail.
avec le laurier rose, j'espérais mieux, tant pis...par contre, cette plante est vraiment toxique, à manipuler avec précaution!
Une petite pensée à tous les protistes sacrifiés sur l'autel de la curiosité... :mrgreen:

Re: Du laurier pour les protistes

MessagePosté: 24 Jan 2022 14:42
de JeanK
Bonjour,
je ne sais si c'est la bonne catégorie...
Juste une information qui vous est sans doute connue, il y a un bel article dans "Pour la Science" de février sur Edouard Chatton qui a été prof à l'Université de Strasbourg pendant 13 ans et qui beaucoup développé la connaissance des protistes, avec André Lwoff, à Roscoff et Banyuls. Un livre lui a été consacré en 2020.
Cordialement.
Jean