autres THECAMOEBIENS -1


Ciliés, Flagellés, Dinoflagellés, Amibes, etc ...

Règles du forum

Ciliés, Flagellés, Dinoflagellés, Amibes, etc ...

autres THECAMOEBIENS -1

Messagede YVES22 » 01 Nov 2019 16:31

Bonjour à tous.
Pour continuer cette série d'amibes à thèques:

ASSULINA seminulum Ehrenberg, 1848
Thèque ovoïde comprimée, jaune à brun foncé; petites écailles ovales très régulières;

TEK_assulina_seminulum2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche TEK_assulina_seminulum2.jpg (142.44 Kio) Vu 477 fois


QUADRULELLA symmetrica Wallich, 1863
Thèque ovoïde, transparente, avec ce remarquable agencement de plaque carrés ou rectangulaires. Allez donc faire le même exploit avec des lamelles 22x22 et un tube de cyanolit ;)

TEK_quadrulella_symmetrica6.jpg
Exif et Meta MicroCartouche TEK_quadrulella_symmetrica6.jpg (176.74 Kio) Vu 477 fois


SPHENODERIA pseudominuta
Test clair ; petites écailles elliptiques se recouvrant ; pseudostome circulaire sur un collet recouvert de plus petites écailles peu visibles ici...

TEK_sphenoderia_pseudominuta1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche TEK_sphenoderia_pseudominuta1.jpg (69.66 Kio) Vu 476 fois


NEBELA collaris et NEBELA tubulosa
Coquilles ovoïdes ; le collet est bien marqué Chez N.collaris ; la paroi est formée d'un ciment chitinoïde avec des xénosomes plus ou moins réguliers. C.tubulosa ( 2ème photo - identifiée par erreur N.collaris :roll: ) présente des écailles rondes assez régulières, plus petites au niveau du collet et est applatie .

TEK_nebela_collaris4.jpg
Exif et Meta MicroCartouche TEK_nebela_collaris4.jpg (107.24 Kio) Vu 476 fois

TEK_nebela_tubulosa3.jpg
Exif et Meta MicroCartouche TEK_nebela_tubulosa3.jpg (154.66 Kio) Vu 478 fois
Avatar de l’utilisateur
YVES22
membre
membre
 
Messages: 603
Inscription: 03 Jan 2017 23:24
Localisation: Côtes d' Armor
Prénom: Yves

Re: autres THECAMOEBIENS -1

Messagede GeLe » 01 Nov 2019 17:37

Thèque ovoïde, transparente, avec ce remarquable agencement de plaque carrés ou rectangulaires. Allez donc faire le même exploit avec des lamelles 22x22 et un tube de cyanolit


J'ai posé la question dans un autre post, sans réponse. Je redemande : quelqu'un a-t-il déjà vu une vidéo montrant la thèque en voie de construction ?
GeLe
membre
membre
 
Messages: 469
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard

Re: autres THECAMOEBIENS -1

Messagede Bernard-J » 02 Nov 2019 12:13

@ Yves
Merci pour toutes ces thécamibes magnifiques :prost:
Je les trouve fascinantes et particulièrement la QUADRULELLA symmetrica.
Allez donc faire le même exploit avec des lamelles 22x22 et un tube de cyanolit

Oui, et en plus elle n'a qu'une seule cellule pour le faire. Allez donc trouver le bioinformaticien qui vous codera ce comportement, processus et résultat dans une molécule d'ADN ! :mrgreen:

J'ai posé la question dans un autre post, sans réponse. Je redemande : quelqu'un a-t-il déjà vu une vidéo montrant la thèque en voie de construction ?

@Gérard
Je pense que cette vidéo n'existe pas. Le processus doit être assez long et il faudrait enregistrer en time-lapse. Mais la question m'interpelle aussi. Je vais essayer de trouver une meilleure réponse chez les spécialistes que je connais.
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 770
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: autres THECAMOEBIENS -1

Messagede GeLe » 02 Nov 2019 17:50

Bernard :
Allez donc trouver le bioinformaticien qui vous codera ce comportement, processus et résultat dans une molécule d'ADN !


Comment appelle-t-on cette partie de l'hérédité qui est (partiellement) indépendante de l'ADN mais repose sur les structures présentes dans le cytoplasme ? Dans le cas des ovules, ce sont leurs organites qui se retrouveront dans les cellules de l'embryon. L'ADN maternel ou paternel ne saurait les faire apparaître. Dans le cas des amibes à thèques, si une espèce constitue une thèque très caractéristique, n'est-ce pas aussi (ou déjà) par héritage de composants que l'ADN ignore. Pour comportement et processus, il doit y avoir interaction entre ces structures préformées héritées et le reste du contenu cytoplasmique, ADN inclus.
GeLe
membre
membre
 
Messages: 469
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard

Re: autres THECAMOEBIENS -1

Messagede GeLe » 02 Nov 2019 18:40

A toutes fins utiles, voici deux références d'articles que j'avais photocopiés dans une bibliothèque au début des années 90 et qui tournent autour de ce sujet :

In defense of "nonmolecular" cell biology. Guenter Albrecht-Buehler. International review of cytology. 1990. Vol 120. p191 - p241.

The problem of behaviour at the cellular level (cytoethology). V. Ya. Alexandrov.


Je n'ai pas sur mes photocopies le nom du dernier journal, mais l'article existe maintenant en PDF sur Internet.

A l'époque j'aurais aimé lire davantage sur ce sujet mais n'ai rien trouvé d'autre.
GeLe
membre
membre
 
Messages: 469
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard

Re: autres THECAMOEBIENS -1

Messagede Bernard-J » 03 Nov 2019 19:28

Comment appelle-t-on cette partie de l'hérédité qui est (partiellement) indépendante de l'ADN mais repose sur les structures présentes dans le cytoplasme ? Dans le cas des ovules, ce sont leurs organites qui se retrouveront dans les cellules de l'embryon. L'ADN maternel ou paternel ne saurait les faire apparaître.


Hérédité non mendelienne ou extrachromosomique ?
https://www.ebiologie.fr/cours/s/262/l- ... endelienne
et actuellement Lamarck revient en force avec l'hérédité épigénétique.
Il est possible d'habituer des tetrahymenas à une substance toxique et cet habituation (imprinting) se transmet sur 1000-1200 générations.

En dehors du code génétique (code à 1 dimension), il existe aussi des "codes" des protéines et des sucres (à 2,3 dimensions).
Lors de l'embryogenèse et la formation des tissus, de nombreux composants des membranes cellulaires (glycoprotéines, lectines,..) sont responsables de l'agencement spatial correct des cellules. Ces phénomènes sont très loin d'être contrôlés par l'ADN.

J'avais en son temps suivi les travaux de Guenter Albrecht-Buehler sur l'intelligence cellulaire. Assez fascinant, il avait montré que des fragments de cytoplasme de fibroblastes humains restaient en vie plusieurs heures et montraient des comportements étonnants.
http://www.basic.northwestern.edu/g-buehler/FRAME.HTM
J'ai quelque part sur mon disque dur une vidéo d'un fragment de pseudopode de thécamibe qui se promène sur la lame.
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 770
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: autres THECAMOEBIENS -1

Messagede GeLe » 03 Nov 2019 22:07

Bonsoir.

Non mendélienne ou extra chromosomique, d'après ce que je lis sur Internet, ce n'est pas cela puisqu'il s'agit toujours d'ADN (celui des mitochondries et autres). L'épigénétique, on y travaille, mais ce n'est pas ma tasse de thé n'ayant jamais été attiré par la génétique moléculaire ou génétique en général. Il s'agit ici de la transmission de structures cytoplasmiques par mitose (comme par l'ovule).
C'est de l'information péri, ou para, ou supra-génétique. Il existe peut-être des biologistes convaincus par le réductionnisme génétique, qui prétendront que la structure de l'appareil de Golgi ou du réticulum endoplasmique est contenue dans l'ADN. Je n'en sais rien. Pourtant il me semble que la théorie des endosymbiontes à l'origine des plastes et mitochondries, qui n'est sans doute pas contestée, doit faire apparaître une autre réalité : aussi important que soit l'ADN, il n'est qu'un élément d'un système. L'intérêt de Albrecht-Buehler pour ses microplastes ou la vidéo d'un fragment de pseudopode de thécamibe sur ton disque dur en sont la preuve.
Depuis +/- 30 ans que je lis sur ce sujet, je constate qu'il y a un vide théorique. Et les photographies d'amibes à thèques sont là pour nous le rappeler. Merci Yves.
GeLe
membre
membre
 
Messages: 469
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard

Re: autres THECAMOEBIENS -1

Messagede GeLe » 04 Nov 2019 17:06

Au fait (un physicien féru de thermodynamique aurait réagi plus vite que moi), si un microplaste gesticule pendant des heures avant de "mourir", cela implique qu'il contient quelques mitochondries ou une quantité suffisante d'ATP pour rendre possibles les mouvements. Pas possible autrement. Guenter Albrecht-Buehler ne parle pas de cela, ce n'est pas son sujet. J'y ai pensé sans doute parce que dans une autre discussion il était question du temps pendant lequel un protozoaire peut se déplacer sans s'alimenter.
GeLe
membre
membre
 
Messages: 469
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard


Retourner vers Protistologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité