Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence


Ciliés, Flagellés, Dinoflagellés, Amibes, etc ...

Règles du forum

Ciliés, Flagellés, Dinoflagellés, Amibes, etc ...

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede JMP76 » 15 Mar 2017 10:14

JMP76 a écrit:Bonjour,

En effet les photos sont magnifiques. Et j comprends cette recherche d'avoir toujours plus de lumière. J'ai qqs questions à poser:

Alain: Peux-tu donner plus de détails sur Light Pipe Cassegrain, car une recherche sur Internet conduit à beaucoup de voies possibles et je ne sais plus trop quelles directions suivre pour approfondir.
Est-ce en relation avec ce genre de choses?: https://www.osapublishing.org/oe/fulltext.cfm?uri=oe-20-17-19137 ou un simple guide de lumière en plastique transparent? Alors je ne vois pas trop quelle forme donner pour capter toute cette lumière.
J'aurais plutôt cherché du coté des lentilles de Fresnel pour conduire la lumière vers un objectif de microscope inversé. Un peu comme cela:
Le fichier joint LED_EPI_01a.jpg n’est plus disponible.
Je n'ai pas d'infos sur la source de lumière...

[edit de cette ligne:] La photo ne correspond pas à ce à quoi je pense: la source serait à la place d'un oculaire et la lumière deviendrait concentrée au foyer de l'objectif. Si obj 4x et source de 24x24, on arriverait à concentrer en 6x6 qui serait ensuite exploitable pas les condenseurs classiques... [/edit]

Jean-Marc: Je suppose que tu cherches plus de lumière pour les forts grossissements. Et j'ai l'impression que tu ne prends pas la bonne voie. Quand on a des grossissement de 40x, seule la partie centrale de la source est utilisée. Je pense qu'il faut prendre une LED avec une faible surface. genre 2x2 mm². S'il faut une LED de 6x6 pour 10x, le 40x ne prendra la lumière que sur 1,5x1,5. Tu comprendras facilement que les 1000 lm concentrés sur 2x2 (ou mieux 1,5x1,5) seront utilisables alors que pour une 6x6 tu n'aura que 1000/(4x4)=60 lm

Personnellement j'utilise donc plusieurs LEDs (quand c'est nécessaire) y compris des vertes et des bleues. Car il y a plus de bleu dans une 3W bleue, que de bleu dans une blanche 10W. De même pour le vert.
L'idéal serait de trouver des LEDs vertes et bleues 10 W.

Cordialement
Fichiers joints
LED_EPI_01a.jpg
Exif et Meta MicroCartouche LED_EPI_01a.jpg (72.61 Kio) Vu 3526 fois
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1104
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede BINO-BONI » 15 Mar 2017 11:04

Bonjour

Pour ma modeste expérience en DIC (Zeiss WL) et en recherche d'un aclairage LED, après pas mal d'essais, j'ai finalement orienté mon choix vers la recherche d'un KOHLER parfait avec une led de 3mm (3W): qui dégage moins de chaleur et donne un éclairage ponctuel.
Sur les vieux Zeiss standard (WL, GFL) on est aidé par l'accès à l'éclairage arrière démontable qui laisse la place à un tube de 26 mm dans lequel on peut facilement installer une led carénée de 25 mm. Il suffit de jouer sur l'avancée de la source de lumière pour retrouver la bonne focalisation.

J'avais un projet identique sur la boite à lumières halogène de mon UNIVERSAL, mais j'ai trouvé une solution plus flexible à partir d'une lampe torche de 1000 lm qui donne d'excellents résultats en montage bricolé à partir d'une source basse d'un GFL.

Dans ces deux exemple, je voulais avant tout m'affranchir du filtre dépoli, donc arriver obligatoirement à un Kohler parfait, y compris pour les faibles grossissements.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2642
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede Jean-marc » 15 Mar 2017 14:57

Merci à tous

Jean-Marie,
Je comprend ce que tu veux dire sur la dimension de la source d'éclairage, mais celle que j'ai choisi correspond à la dimension du filament de la 12 v 100w, mais certainement pas à celle d'un arc de lampe Hg
J'ai un peu de mal à comprendre le montage optique de la partie episcopique de l'Aristoplan, tout est dissimulé. Donc peut-être que je peux prendre une Led plus petite.
Par contre je ne perds pas de lumière quand je change d'objectif car c'est lui qui sert de condenseur final.
Quand j'utilise un 40x la zone éclairée est très petite, et en fait l'image est plus lumineuse qu'avec un 10x.
Par contre je te rejoins sur les possibilités des LED bleues. En fait il faudrait que je fasse un montage dans le même boîtier pour avoir 2 LED qui s'allument chacune ou ensemble suivant mes applications.
Si c'est possible, une 3w bleue pourrait suffir.

JM

Utilisateur nomade (via mobile device) Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 797
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede Vardar » 15 Mar 2017 16:16

La méthode d'imagerie fluorescente au Flutax est extrêmement simple. Seul gros inconvénient le réactif est cher.
Voici la méthode et quelques exemples de rendu:

methode flutax.JPG
Exif et Meta MicroCartouche methode flutax.JPG (47.4 Kio) Vu 3492 fois
pseudochilodon.JPG
Exif et Meta MicroCartouche pseudochilodon.JPG (10.33 Kio) Vu 3492 fois
flutax hypo.JPG
Exif et Meta MicroCartouche flutax hypo.JPG (69.25 Kio) Vu 3492 fois
Avatar de l’utilisateur
Vardar
membre
membre
 
Messages: 824
Inscription: 02 Sep 2013 09:23
Localisation: Lille
Prénom: Phil

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede JMP76 » 15 Mar 2017 18:43

Bonsoir,

Tu nous gâtes avec de belles photos Vardar. Pour l'instant je ne m'occupe que d'auto-fluorescence. Mais j'ai pu voir sur certaines lames achetées, une fluorescence rouge très lumineuse. Je me doute donc qu'en utilisant des fluorochromes cela sera lumineux.

Jean-Marc: Je n'avais pas vu que tu parlais EPI. En effet en EPI, j'ai aussi plus de lumière dans les forts grossissements (normal). Mes réflexions concernaient le DIA, et en plus avec une boite extérieure, car en effet je ne vois pas trop comment faire pour avoir 2 LEDs à l'intérieur!
Sur mon BHS les LEDs se trouvent à l'extérieur, il me 'suffit' de débrancher et de remplacer la LED. Chaque LED étant associées à un radiateur. La tenue se faisant à l'aide de ressorts. et je règle en X Y à la main. (le réglage est rapide).

Cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1104
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede Jean-marc » 15 Mar 2017 23:02

Superbe Phil, je vais regarder si on peut trouver ce Flutax.

Jean-Marie,

J'ai 2 solutions:
- Mes Led sont aussi dépendante de leur radiateur, et s'enlève et se remette dans la boite à lampe comme une ampoule halogène, donc je peux faire autant de modèle que je souhaite.
- Mettre un prisme de binoculaire, qui permet de récupérer la lumière des 2 Led placer à 90°, pour les recentrer sur un seul chemin optique l'une de l'autre. Mais il faut suffisamment de place dans le boitier.

JM
Microscope Leitz Aristoplan, DIC, contraste de phase, fond noir, Fluorescence
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=57&t=5886&p=54275&hilit=aristoplan#p54275
Éclairage diasc et épisc LED 32W + Flash électronique embarqué dans le statif commandé par Canon 600D
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 797
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede sciroccoblow » 17 Mar 2017 09:40

Au fait Jean-Marc, quel cube utilises-tu pour ta fluorescence?

As-tu le modèle filtre unique ou 3 filtres?

Fabien.
Avatar de l’utilisateur
sciroccoblow
membre
membre
 
Messages: 522
Inscription: 12 Juin 2011 16:28
Localisation: 50
Prénom: fab

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede JMP76 » 17 Mar 2017 10:59

Bonjour,
- Mettre un prisme de binoculaire, qui permet de récupérer la lumière des 2 Led placer à 90°, pour les recentrer sur un seul chemin optique l'une de l'autre. Mais il faut suffisamment de place dans le boitier.
J'ai d'abord pensé que c'était une bonne idée, mais je n'en suis pas sûr maintenant.
J'ai essayé de trouver la description d'une tête bino et je n'ai pas trouvé, mais je crois me souvenir comment cela est fabriqué. Tout repose sur un spliter qui divise la lumière à 50/50% puis des prismes emmènent la lumière vers les oculaires. 2 prismes différents car les chemins ne sont pas symétriques.
A ce niveau je me pose déjà des questions concernant la polarisation de la lumière... et sur le principe du spliter: réflexions en suivant les lois de Descartes, ou surface semi-réfléchissante?
Concernant l'utilisation inversée de ce bloc, le spliter ne va pas fonctionner en inverse, mais décomposer chaque faisceau en 50/50% Il y aura donc 4 faisceaux, qui ne vont pas tous prendre le chemin de la sortie...

Personnellement je ne vois pas de solutions pour concentrer cette lumière, avec un bon rendement. Il faudrait, ce que j'ai vu il y a 50 ans, une fibre optique cohérente (sens image) qui modifie son diamètre: Un coté de 25x25 mm², et de l'autre 4x4 mm² une sorte de cône. A l'époque cela valait une fortune. Cela permettait de prendre une image issue d'un gros télé lumineux, et à reconcentrer l'image pour être compatible avec les formats des capteurs d'images de l'époque (vidicon, orthicon, ...) Caméras travaillant en pleine nuit noire (sans lune, ni étoiles) 10-4 lux. La chasse aux photons!
Cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1104
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence

Messagede Jean-marc » 18 Mar 2017 12:27

Bonjour Jean-Marie,

Je suis d'accord, c'est une idée un peu bizarre, et je partage ton scepticisme. L'idée du tunnel de lumière rejoint celle d'Alain.

Mon idée venait du fait que lorsque tu diriges une tête bino, sorties axées vers l'infini, et sans oculaires, et que tu regardes du coté objectif, tu ne vois qu'un image.
De toute manière, il n'y a pas assez de place entre les LED et le collecteur pour placer ce prisme.
On trouvera autre chose,

JM
Microscope Leitz Aristoplan, DIC, contraste de phase, fond noir, Fluorescence
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=57&t=5886&p=54275&hilit=aristoplan#p54275
Éclairage diasc et épisc LED 32W + Flash électronique embarqué dans le statif commandé par Canon 600D
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 797
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Précédente

Retourner vers Protistologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité