Page 1 sur 1

Cosmarium sportella ou vexatum ?

MessagePosté: 31 Juil 2020 08:43
de André
Bonjour à tous

Dans un prélèvement d'algues végétant dans le courant d'un ruisseau coulant dans un petit vallon, commune de Stosswihr vers 500m d'altitude, j'ai trouvé ce Cosmarium.
Taille de la cellule : longueur: 50.8µm,largeur 47.5µm.
De forme pyramidale, l'apex est plat et sans granules qui sont nettement apparente sur le bord des cellules.
Elles forment à peu près 3 rangées.
Les angles latéraux inférieurs sont arrondis.

D'après Coesel on se trouverait entre Cosmarium vexatum et C.sportella.
La taille de ces 2 espèces est à peu près la même :44-52 x 39-45µm pour C.sportella et 45-52x36-46µm pour C.vexatum.
La différence relevée dans la clé de Coesel est la suivante: les parois latérales de C.sportella sont droites à légèrement concaves avec une marge dentée, celles de C.vexatum sont légèrement convexes avec une marge crénelée.

cosmarium_sportella_breb.jpg
Exif et Meta MicroCartouche cosmarium_sportella_breb.jpg (112.51 Kio) Vu 203 fois


C.sportella est une espèce d'eau mésotrophiques, C.vexatum, eau méso-eutrophiques.

Quel est votre avis ?
C.sportella est assez bien représenté en France, pas encore signalé dans les Vosges; C.vexatum est nettement plus rare et non plus observé dans les Vosges selon Kouwets 1999.

Re: Cosmarium sportella ou vexatum ?

MessagePosté: 31 Juil 2020 11:24
de YVES50
Bonjour André & al.

Tu as parfaitement résumé les critères entre sportella et vexatum.

Tout cela plaide en faveur de sportella pour ton spécimen.
D'autant plus que les photos fournies par Digicodes sont limpides !

Je vote aussi pour ton identification sans l'ombre d'un doute (dommage, il manque d'ombre ce jour d'huis dans la Manche :mrgreen: ).


Re: Cosmarium sportella ou vexatum ?

MessagePosté: 31 Juil 2020 18:06
de YVES50
Bonsoir André,
Si tu places en collection ta nouvelle espèce, je parasite avec la carte et les sources (c'est pas triste parfois !)

Re: Cosmarium sportella ou vexatum ?

MessagePosté: 01 Aoû 2020 12:39
de André
Merci Yves pour ta confirmation et le complément cartographique.

Ce qui m'a interpellé dans l'affaire c'est la forte similitude iconographique des 2 espèces.
En relisant Lenzenweger, je suis tombé sur cette observation : "se différencie de C.vexatum var.concavum que par l'ornementation centrale...mais comme celle-ci peut être fortement réduite, se pose le problème d'un caractère différentiel utilisable et donc de la réalité de cette variété"...

Cette ornementation centrale n'a pas été détectée en l'état sur mon specimen.

Je suis remonté à Brebisson 1856 et voici ce qu'il indique pour C.sportella :

33. C. SPORTELLA D1•éb. in Kg. Sp. p. 4 76. C. granulatom a rgaritaceum ; hcmisomati is rcniformibus apice late o,9itized by Google DE L., :"\O.R:IIA:"\DI E. 431 j tru ncatis, angulis paru m dilatatis, margin ibus erosospinosis vel denticulatis. · Vat· : Cor bu/a Bt•éb. Falaise. Rare. Cette espèce, que M. Ralfs a réunie à son C. ornatum, me semble fort différente. Le C. Sportella a des hémisomates dont le sommet largement tronqué est muni d'un étranglement au-dessous de l'angle qui parait alors dilaté. Cet étranglement n'est point dans le C. ornatum. Celui-ci présente sur son milieu une bande distincte formée de quatre ou cinq rangées de granulations. Le C. Sportella a des granulations sur toute sa surface et le milieu des hémisomates est chargé d'une protubérance arrondie, bordée de granulations comme on en rencontre dans beaucoup de Desmidiées . La var. Corbula est plus petite et plus finement granulée.


John et all.parlent également de tubérosité centrale mais qui est ornée de 7 petites granules avec entre elles des pores, ceci pour la var.subnudum de C.sportella.

West and West schématisent l'ornementation centrale chez C.sportella et sa relative absence chez la var.subnudum.

En conclusion, il s'agirait ici de cette var.subnudum de C.sportella. var. décrite d'ailleurs chez Coesel !