Page 1 sur 2

Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 10:49
de patriceduros
Bonjour à tous,
Je m’intéresse depuis quelques jours aux diatomées arctiques.
J’étudie une lame de diatomées qui proviennent d’Islande.
Le prélèvement provient du lac Skua situé sur l’ile de Macquarie.
Certaines diatomées me posent quelques problèmes d’identification.
Je souhaite donc vous les soumettre.
Ma première diatomée fait partie du genre Pinnularia :

Islande_Pinnularia sp.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Islande_Pinnularia sp.jpg (24.38 Kio) Vu 1300 fois


En voici les mesures :
Longueur : environ 52 µm
Largeur : environ 11 µm
Nombre de stries 12-13 stries en 10µm
Ces différentes caractéristiques me mènent à
Pinnularia subcommutata Krammer 1992

Suis-je dans la bonne direction ?

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 12:00
de André
Bonjour Patrice

P.subcommutata n'a pas les extrémités quasi rostrées comme ton specimen.

Les caractères correspondent à P.renata Krammer .
Je peux te joindre une description et les photos si besoin...

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 12:32
de patriceduros
Bonjour André,
Merci beaucoup.
Mes recherches ont tenu compte de la taille et du nombre de côtes ...
Moins sur les détails des extrémités notamment ...
Je suis intéressé bien sûr, par les compléments d'information sur cette diatomée ;)

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 13:42
de André
Re
Les extrémités font penser à une P.microstauron ( sans le fascia ).
voici la diagnose de Krammer, Diatoms of Europe :

pinnularia_renata.jpg1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche pinnularia_renata.jpg1.jpg (141.72 Kio) Vu 1265 fois

pinnularia_renata.jpg2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche pinnularia_renata.jpg2.jpg (180.25 Kio) Vu 1263 fois


Voir particulièrement le N° 4 ( 1à7 sont des P.renata)
Je note aussi que les indications de cette espèce sont principalement nordiques ( Finlande, Suède, Norvège )...De ce point de vue là, elle est tout à fait à sa place en Islande !

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 13:48
de patriceduros
Hello,
Merci pour ce complément d'informations.
Il n'y a pas de doute :!:
J'ai poursuivi mes recherches de mon côté, rien sur cette diatomée dans mes documents ni sur les 2 sites où je vais régulièrement...

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 14:03
de patriceduros
Je poursuis donc l'observation de cette Lame.
Cette nouvelle diatomée appartient, je pense, au genre Navicula :

Islande_Navicula_sp.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Islande_Navicula_sp.jpg (20.42 Kio) Vu 1257 fois


Islande_Navicula_sp - Copy.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Islande_Navicula_sp - Copy.jpg (50.06 Kio) Vu 1257 fois


Elle fait 54µm de long et, environ, 10µm de large.
Elle présente 9 stries en 10µm.
Il faut utiliser l’objectif de 100X (et l’éclairage oblique) pour distinguer une ponctuation, je compte 30 points pour 10µm

Plutôt que de dire, à nouveau des bétises, je m'arrête là !

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 14:19
de André
Je dirais Gomphonema peut être intricatum ?

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 14:34
de patriceduros
Hum,
J'ai bien fait de ne pas aller plus loin sur ce coup là car je suis tombé complètement à côté de la plaque :oops:
j'ai retrouvé la description qui en est faite dans le Germain.
Par contre il dit "bien ponctuées"... J'ai eu bien du mal à voir les ponctuations :!:
J'ai trouvé également une description dans le Loir...

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 12 Déc 2019 14:38
de patriceduros
Afin de ne pas rester sur un échec,
Voici une une nouvelle diatomée du genre Stauroneis :) :

Islande_Stauroneis_sp.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Islande_Stauroneis_sp.jpg (17.78 Kio) Vu 1253 fois


47 µm de longueur par 11 µm environ de largeur;
Je compte 22 stries pour 10 µm et 25 aréoles pour 10 µm ...

Re: Diatomées arctiques ...

MessagePosté: 13 Déc 2019 08:38
de André
Bonjour Patrice
Je trouve que tu as bien mis les ponctuations en évidence pour la Gomphonema vu leur nombre ( 30/10µm)..

Cette dernière Stauroneis avec ses extrémités rostrées voir un peu capitées est une St.anceps.

Malgré un stauros un peu ouvert vers l'extérieur ( d'où des stries très radiales au centre) on peut éliminer St.agrestis car les stries de cette dernière sont de 27-34/10µm.