[Chrysolina staphylea] Coléo sur Apiacée

Règles du forum

Autant que possible, faites un travail de recherche personnel et postez dans "Vos observations".

Pour recevoir de l'aide, vous devez poster une description complète et des photos de détails, macro et/ou micro.
Les réponses se feront selon la disponibilité des membres les plus compétants, soyez patient(e) ...

--------------
Important: Evitez de vous inscrire si vous avez qu'une question à poser et ne désirez pas participer plus que cela !
La partie Q/R est ouverte au public ! (sans inscription)
--------------

Merci de placer l'éventuelle identification (entre parenthèses) en éditant le titre de votre premier message.

Re: Coléo sur Apiacée

Messagede YVES50 » 29 Oct 2017 15:24

Bonjour tous.

André a écrit:Le cigarier est assez fréquent dans le vignoble alsacien


Merci André pour cette information fort à propos et qui actualise nos connaissances.

BINO-BONI a écrit:je te laisse à tes aigreurs qui te montent à la tête.


Merci itou Ô JC de te préoccuper de ma santé. J'ingurgite derechef un inhibiteur de pompe à protons afin que cette acidité ne monte pas plus haut que les boyaux. 8-)

Bien soyons sérieux et revenons à nos moutons, nos Chrysolina.

Diagnoses :

Chrysolina peregrina : 7-9 mm - circum-méditerranéen (ce qui conviendrait) - brun-roux à reflets bronzés et doré, antennes, palpes et pattes rousses - Pronotum trapézoïdal, les côtés fortement étrécis vers l'avant, drots ou légèrement sinués avec des bourrelets latéraux lisses et en relief, atteignant le bord antérieur - élytres avec 12-15 rangées finement ponctuées, les intervalles lisses.

WARCHALOWSKI place cette espèce dans la série "Elytral punctures arranged in regular rows". Cela n'est guère le cas pour ces spécimens.

Chrysolina staphylea : 6-9 mm - largement distribuée en Europe - Roux avec de légers reflets bronzés - côtés du pronotum un peu arrondis et étrécis vers l'avant, les bourrelets latéraux presque lisses, très convexes et atteignant le bord antérieur (également), leur bord interne limité par un sillon assez profondément creusé vers la base (cela semble être le cas ici) - ponctuation des élytres assez grosse, les stries peu ou pas distinctes (idem aussi), les intervalles avec quelques points.


Les photographies de la galerie du forum LMDI n'apportent pas de conclusion nette.

Il faudrait vraiment extraire l'édéage d'un mâle pour être certain de l'id. s'il y a de nombreux spécimens sur le site.
Il est bien discriminant pour ces deux espèces :

staphylea.jpg
Exif et Meta MicroCartouche staphylea.jpg (77.12 Kio) Vu 393 fois

peregrina.jpg
Exif et Meta MicroCartouche peregrina.jpg (74.25 Kio) Vu 396 fois


Il est facile de procéder à cette extraction. Il suffit de soulever le dernier segment abdominal et d'accrocher l'intérieur avec une petite épingle à insecte très fine et recourbée à l'extrémité. Nettoyer les matières souples dans une goutte d'eau et observer à la bino.
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 1939
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Coléo sur Apiacée

Messagede 6le20 » 29 Oct 2017 16:03

Mercioyv !

Je va donc partir à la chasse au zizi... :D

Mais bon, j'suis allé faire un tour, et j'vois qui sont pas d'humeur primesautières aujourd'hui les bestiaux... Faut dire qu'avec le vent furieux qui souffle à c't'heure, j'les comprends, y's planquent, vont pas faire des acrobaties dans les branches avec leurs grosses madames..., vont pas risquer la chute fatale, le lumbago final..., frénétiques de la chose, certes, mais prudents ! :mrgreen:


Mardi le vent se calme, je verrai ça. Car ils sont nombreux et passent leur temps à copuler. Les femelles ont du faire le plein de la spermathèque et un mâle de moins ne devrait pas faire de différence sur la prochaine génération...
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 1968
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Re: Coléo sur Apiacée

Messagede YVES50 » 30 Oct 2017 16:26

Bonjour,

6le20 a écrit:Les femelles ont du faire le plein de la spermathèque et un mâle de moins ne devrait pas faire de différence sur la prochaine génération


C'est une bonne précaution de se souvenir de l'accouplement de ces Chrysomelidae
Ainsi, l'on ne pourra pas dire que l'entomologiste est responsable de la disparition des espèces. C'est le genre d'argument que l'on peut percevoir parfois de la part de quidams mal intentionnés. 8-)
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 1939
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Coléo sur Apiacée

Messagede 6le20 » 05 Nov 2017 10:08

Oups, j'ai attrapé un mâle se reposant sur le dos de sa belle, son devoir noblement accompli si j'en crois le cloaque de la dame, et l'ai mis en alcool... J'avais oublié de le signaler...



Mais comme j'ai un problème de bino qui devrait se résoudre incessamment, il faudra encore patienter un peu pour lever le voile sur le mystère en suspend de cette détermination...

Suspens ! :mrgreen:


En attendant, j'en poste un nouveau...
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 1968
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Re: Coléo sur Apiacée

Messagede YVES50 » 05 Nov 2017 12:50

BON !
Funeste bino !
Nous attendrons impatiemment le résultat :D
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 1939
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Coléo sur Apiacée

Messagede 6le20 » 09 Nov 2017 14:47

Bonjour tous !

Euh..., j'ai dilacéré l'abdomen de ma bestiole, mais j'ai massacré l'édéage au point qu'il n'est pas photographiable ! :oops:
Néanmoins j'ai pu constater de visu, qu'il appartient au type simple de la figure 1. Il s'agit donc de Chrysolina staphylea.
Ce mâle mesurait 7mm et en comparant sur les photos, j'ai donc mesuré la femelle à presque 9mm.


Du coup j'ai assouvi ma frustration en photographiant des griffes !

Griffes stack 5-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Griffes stack 5-LG.jpg (218.81 Kio) Vu 212 fois
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 1968
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Re: Coléo sur Apiacée

Messagede YVES50 » 09 Nov 2017 16:58

Bonsoir,
6le20 a écrit:j'ai dilacéré l'abdomen


Ben non, il fallait ouvrir le dernier segment comme un couvercle et tirer la zigounette avec un petit crochet.

6le20 a écrit:j'ai massacré l'édéage


C'est scandaleux :shock:

6le20 a écrit:Du coup j'ai assouvi ma frustration en photographiant des griffes !


Voilà qui est fort intéressant :D mais tous les Phytophagoidea (Cerambycidae, Chrysomelidae, Curculionoidea) montrent la même disposition que l'on qualifie de cryptopentamère (5 tarsomères mais le 4 très petit est caché à la base des lobes du 3)... et ça fait du monde.
Mais c'est bien quand même... Allons-y pour C. staphylea
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 1939
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Coléo sur Apiacée

Messagede 6le20 » 10 Nov 2017 09:51

Bons jours !

YVES50 a écrit:
6le20 a écrit:j'ai massacré l'édéage


C'est scandaleux :shock:

Mea culpa XXXL ! Mais c'est la première fois que je me risque à cette manœuvre, et ayant très peu chassé le pénis dans ma vie, je suis dépourvu des outils nécessaires... :mrgreen:


Ne peut-on utiliser l'eau de Javel pour dissoudre les parties molles ?
Qu'elle est son action sur la chitine ???
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 1968
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Re: [Chrysolina staphylea] Coléo sur Apiacée

Messagede YVES50 » 10 Nov 2017 16:55

6le20 a écrit:Ne peut-on utiliser l'eau de Javel pour dissoudre les parties molles ?


On peut utiliser de la potasse à 5% ou 10 % dans l'eau ou l'alcool en surveillant l'éclaircissement et la dilution des matières molles.
Je me souviens aussi que certains entomos utilisent des protéases (genre pepsine ou autre) que l'on peut trouver chez le pharmacien.
Mais rien ne vaut une bonne dilacération des tissus mous avec deux petites épingles recourbées sous la bino.
Pour ces instruments, prendre des épingles à insectes très fines (OOO) ou mieux des minuties, les courber en crochet à leur extrémité avec une pince fine (genre Dumont) et les sertir en force avec une bonne pince sur un manche en bois genre vieux pinceau ou simplement un bois de grosse allumette. Cela fait d'excellents outils à pas cher.

Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 1939
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: [Chrysolina staphylea] Coléo sur Apiacée

Messagede 6le20 » 11 Nov 2017 11:30

Merci Yves ! :D

Je vais ajouter ce petit matériel à ma trousse !

Par ailleurs, j'utilise de la potasse à 3% pour les excisata de champignons secs, je ferai des essais si je dois travailler des minuscules...
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 1968
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Précédente

Retourner vers Entomologie (aide id.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité