Page 1 sur 1

Bruchia vogesiace (sujet de Yoan)

MessagePosté: 02 Déc 2019 20:34
de André
Bonjour à tous, Yoan

sujet : viewtopic.php?f=92&t=22802

Avec Bruchia vogesiaca, tu fais fort : c'est une mousse que je n'ai pu voir qu'après près de 20 ans de bryologie !

Cette mousse avait été découverte par Mougeot ( bryologue vosgien) en 1822 sous la crête vosgienne près d'une source très souvent piétinée par les vaches, ce qui constitue un de ses milieux préféré.

Voici comment Schimper décrit la chose :" La science doit la découverte de l'espèce-type de ce genre à notre excellent ami Mougeot de Bruyères qui la rencontra le premier en 1822 dans un ravin neigeux du mont Hoheneck dans les Vosges supérieures. Envoyée en même temps à plusieurs bryoogistes-auteurs cette mousse reçut plusieurs noms génériques à la fois.
Schwägerichen la dédia à notre célèbre collaborateur Bruch, trop tôt enlevé par la mort pour voir la fin de cet ouvrage commencé avec son infatigable coopération....
"
Pour l'ouvrage cité, il s'agit de Bryologia Europaea Bruch, Schimper, Gümbel ( 1836-1855)
Je visite très souvent ce Locus classicus qui se trouve sous la crête vosgienne pas trop loin de chez moi .
Il s'agit d'un petit cirque au fond duquel jaillit un petit ru.
En voici d'ailleurs une photo datant de l'automne dernier.

ammelthal-_vosges.jpg
Exif et Meta MicroCartouche ammelthal-_vosges.jpg (221.13 Kio) Vu 382 fois


Le site a été entièrement piétiné et dégradé par les vaches qui sans doute cherchaient à boire l'eau de la source vu la sécheresse de l'été.
Bruchia aime bien ce milieu, mais la station abrite une autre rareté, une phanérogame de la famille des Rosacées : Sibbaldia procumbens, seule station vosgienne... voir viewtopic.php?f=166&t=9269&p=46939&hilit=sibbaldia#p46939 qui elle a beaucoup souffert de cette concentration hors normes de bovins !