Brachypodium rupestre - Sujet d'André


Forum ouvert aux invités. (désactivé provisoirement)


Utlisez cette rubrique pour répondre aux sujets des Collections du forum

---------
N'oubliez pas de placer un lien pointant sur le sujet concerné, merci !
---------
Règles du forum

Forum ouvert aux invités. (désactivé provisoirement)

Utilisez cette rubrique pour répondre aux sujets des Collections (uniquement).
Pour d'autres sujets ouverts aux invités, utilisez le Q/R Divers.

---------
N'oubliez pas de placer un lien pointant sur le sujet concerné, merci !
La forme du titre doit suivre : Titre original , sujet de (auteur)
---------

Brachypodium rupestre - Sujet d'André

Messagede BT75 » 11 Juil 2022 09:47

Sujet : viewtopic.php?f=297&t=25331

Bonjour à tous,
André,
Très belle présentation de ce Brachypodium rupestre corrézien.
Mais ... il y a bien souvent un "mais" avec les critères de Flora Gallica pour les brachypodes ! ...
La coupe du limbe présentée est parfaite du point de vue histologique et elle devrait permettre de juger sans contestation le critère rapport largeur côtes/espace intercostal (page 215 de Flora Gallica)
Dans le cas présenté, il semble que le rapport "plus de 50 % de l'espace intercostal" (alternative 3') pour B. rupestre soit loin d'être respecté, ce qui nous enverrait directement vers B. sylvaticum ou un hybride !
Cela étant, je me mets à douter. Je ne sais pas si je mesure bien :
- largeur de la côte = nervure = largeur du haut de la colonne de sclérenchyme (trabécule)
- largeur de l'espace intercostal = largeur des parenchymes (mésophylle)
Comme il y a de nombreux enseignants de biologie/physiologie végétale sur ce Forum, peut-être pourront-ils me rectifier et préciser leur vision de ce critère ?
Je dois avouer que, pour ma part, je n'ai jamais observé de brachypode qui satisfasse le critère de Flora Gallica côtes/intercostal > à 50 %
(je ne reviens pas sur les papilles, dont nous avons déjà parlé)
Bonne journée ... peut-être dans l'attente de la présentation d'un Brachypodium pinnatum alsacien dans les clous de Flora Gallica ?
Cordialement
Jean-François
Outils : Leica Wild M3Z Kombistereo - Wild M3Z obj. 1x - 0.5x - Leitz Laborlux S (1 jeu obj. Plan Leitz + 1 jeu obj. Cnscope) - SMLux obj. Leitz EF - Nikon Plan)
Photo : Olympus OM-D E-M10 Mk II -Olympus OM-D E-M5 Mk III - Nikon D5300
Logiciels : Helicon Focus 7 - Photoshop Elements 2020 - Magix Web Designer
Site : http://jf.rieupeyroux.free.fr/
BT75
membre
membre
 
Messages: 375
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Re: Brachypodium rupestre - Sujet d'André

Messagede André » 11 Juil 2022 12:52

Bonjour à tous, Jean François

Autant j'apprécie certains caractères pour séparer les espèces - exemple le nombre de papilles des feuilles séparant B.pinnatum de B.rupestre- autant le caractère "face supérieures du limbe à côtes secondaires> ou< à 25% de la largeur desespaces intercostaux...."
est ici ardu à mettre en évidence comme tu le soulignes.
Rien que le port de l'épi ( épillets penchés pour B.sylvaticum), la longueur des arêtes( pratiquement aussi longues que la lemme pour B.sylvaticum) permettent de faire la différence sur le terrain entre B.rupestre et B.sylvaticum.
Je vais récolter du B.sylvaticum pour mettre les coupes de feuilles côte à côte.

J'avais préparé les photos de B.pinnatum l'an dernier, mais la photo in situ et plante entière ne m'avaient pas satisfait et comptait sur ce printemps pour en refaire.
Malheureusement l'été m'a pris de vitesse , et la plante avait largement perdu ses épillets vers la fin juin, ne permettant plus une récolte assurée !
Je vais néanmoins commencer le sujet B.pinnatum avec notamment le nombre de papilles sur les feuilles...

Edit : Brachypodium sylvaticum voir : viewtopic.php?f=297&t=24480
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 10617
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Brachypodium rupestre - Sujet d'André

Messagede André » 21 Juil 2022 08:13

Bonjour à tous, Jean-François

Pour apprécier le caractère "côtes secondaires à plus de 50 % ou moins de 25% de l'espace intercostal " développé par Flora Gallica permettant de séparer B.sylvaticum du trio B.pinnatum, B.rupestre et B.phoenicoides , je propose une coupe de B.sylvaticum et une coupe de B.rupestre :

Brachypodium sylvaticum :

brachypodium_sylvaticum_huds_pbeauv.jpg
Exif et Meta MicroCartouche brachypodium_sylvaticum_huds_pbeauv.jpg (127.4 Kio) Vu 254 fois


Les côtes secondaires soulignées font 2; 1.7 unités , les espaces intercostaux font 6.5; 7 unités : pourcentage : 30% et 25%

Brachypodium rupestre :

brachypodium_rupestris___host_roem__schult_.jpg
Exif et Meta MicroCartouche brachypodium_rupestris___host_roem__schult_.jpg (76.38 Kio) Vu 254 fois


Rapport côtes/ espace intercostal : 2.2/5 ; 2.5/4.4 soit des pourcentages de 44%et 54%

On peut considérer ici que ces rapports pourraient servir à séparer ces 2 groupes ; mais il est évident que les autres caractères séparant B.sylvaticum du groupe pinnatum sont bien plus déterminants !

A noter que la coupe de B.sylvaticum montre qu'une multitude de grosses cellules papilleuses couvre les faces supérieures et inférieures des feuilles.
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 10617
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Brachypodium rupestre - Sujet d'André

Messagede BT75 » 21 Juil 2022 13:33

Bonjour André et tous,
Merci pour les photos des coupes de limbes et du mal que tu te donnes pour les Brachypodes !
Tes observations tendent donc à plus ou moins conforter le critère proposé par Flora Gallica pour distinguer B. sylvaticum des autres espèces.
Comme tu le précises, il est en général facile de déterminer B. sylvaticum, mais dans des cas limites, un critère de choix alternatif simple est nécessaire. On rencontre aussi des formes particulières (par exemple l'importance de la pilosité) qui signent probablement des sous-espèces dont ne parle pas Flora Gallica et qui m'échappent également !
Mais, pour les Brachypodes, mon interrogation porte essentiellement sur les fameuses papilles de B. pinnatum et B. rupestre. L'application de ce critère permettrait de voir des B. pinnatum là où ils ne devraient pas prospérer selon les botanistes !
"Overlapping" ! dit le concepteur de la clé Gallica ! Pour alimenter la polémique, notons que le Périgord se trouve à quelques centaines de km de la zone admise de B. pinnatum ! Une hypothèse, serait que les nappes de charriage des glaciers et rivières tertiaires aient transporté des graines qui ont prospéré localement depuis une dizaine de millions d'années ! C'est probablement totalement farfelu, mais les Brachypodes de toutes espèces ont bien subsisté un peu partout depuis la même époque !
Accessoirement, un critère tout différent devrait permettre de reconnaître B. sylvaticum, c'est la Quenouille des graminées : "Epichloe sylvatica" en l’occurrence, qui parasite ses tiges ! A l'occasion, j'en ferai un sujet pour le Forum.
Bonne journée
Cordialement
Jean-François

Illustration :
R1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche R1.jpg (199.94 Kio) Vu 209 fois
Outils : Leica Wild M3Z Kombistereo - Wild M3Z obj. 1x - 0.5x - Leitz Laborlux S (1 jeu obj. Plan Leitz + 1 jeu obj. Cnscope) - SMLux obj. Leitz EF - Nikon Plan)
Photo : Olympus OM-D E-M10 Mk II -Olympus OM-D E-M5 Mk III - Nikon D5300
Logiciels : Helicon Focus 7 - Photoshop Elements 2020 - Magix Web Designer
Site : http://jf.rieupeyroux.free.fr/
BT75
membre
membre
 
Messages: 375
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François


Retourner vers Q/R Collections

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron