Craspedacusta sowerbii Lankester,1880 et ses cnidocystes

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Craspedacusta sowerbii Lankester,1880 et ses cnidocystes

Messagede Gérard-Breton » 03 Oct 2015 21:15

Bonsoir à tous,

Les Cnidaires en très grande majorité sont marins. Mais quelques-uns sont des hôtes de nos eaux douces, par exemple les hydres d’eau douce (voir par exemple viewtopic.php?p=95367#p95367 pour ne citer que le plus récent) ou la petite méduse Craspedacusta sowerbii Lankester,1880. C’est une espèce introduite, originaire de Chine et repérée pour la première fois en Angleterre l’année de sa description (1880). Depuis, en particulier à cause du commerce de l’aquariophilie, elle a envahi les cinq continents. Il y a, comme chez beaucoup d’hydrozoaires et quelques autres cnidaires, une alternance méduse / polype dans le cycle reproductif. La dispersion naturelle peut se faire aussi par la forme de résistance du polype, le podocyste, par les poissons, les végétaux aquatiques ou les pattes des oiseaux.

L-Craspedacusta sowerbyi-Hommes-190815 .jpg
Craspedacusta sowerbii à Hommes.
Exif et Meta MicroCartouche L-Craspedacusta sowerbyi-Hommes-190815 .jpg (79.77 Kio) Vu 4092 fois



Lors des plongées que nous avons faites à Hommes (Indre-et-Loire), (voir viewtopic.php?f=54&t=17273&p=96031#p96031) nous avons eu la chance d’observer des méduses de Craspedacusta sowerbii , malheureusement pas les polypes qui sont très petits et camouflés par les matières en suspension qui adhèrent à leur mucus. Nos photos montrent un voile qui justifie le nom de genre et le nom parfois donné au groupe de méduses, les craspédotes (du grec crasped- ; frange, voile), bien que la classification officielle au sein des Cnidaria les place dans l’ordre des Limnomedusae parmi les Hydrozoa.

L-Craspedacusta sowerbyi-Hommes-190815.jpg
La flèche désigne le voile
Exif et Meta MicroCartouche L-Craspedacusta sowerbyi-Hommes-190815.jpg (76.95 Kio) Vu 4092 fois


Un caractère majeur des Cnidaires est la présence de cellules, les cnidocytes, contenant chacune une vésicule, le cnidocyste ( -cyte = cellule, -cyste = vésicule) possédant un système d’inoculation d’un venin, invaginé au repos dans le cnidocyste, mais pouvant de dévaginer lorsque un dispositif sensoriel, le cnidocil, est excité. Il sort alors du cnidocyste un très long tuyau susceptible de pénétrer le tégument d’une proie, rigidifié par la pression qui règne lors de « l’explosion » du cnidocyste. A la base du tuyau, une pièce basale avec des sortes de crochets, parfois comparés à des barbelures de harpon ; mais à quoi serviraient des barbelures de harpon situées à la base du harpon ? De plus, on remarquera que ces crochets ne sont pas orientés comme devraient l'être des barbelures de harpon. Disons que la comparaison avec un harpon est plus pédagogique que réaliste !

L-01-994-Cnidocystes-Craspedacusta-sowerbyi-Plan d'eau de 37-Hommes-190815-100x-CIFN-ZS.jpg
Batterie de cnidocystes sur le bord d'un tentacule, la flèche désigne le dispositif d'inoculation du venin invaginé à l'intérieur de la cavité du cnidocyste qui n'a pas encore "explosé". Contraste interférentiel frange noire (CIFN)
Exif et Meta MicroCartouche L-01-994-Cnidocystes-Craspedacusta-sowerbyi-Plan d'eau de 37-Hommes-190815-100x-CIFN-ZS.jpg (115.89 Kio) Vu 4093 fois


Bien que d’autres groupes de Cnidaires (les anémones de mer chez qui les dimensions des cnidocystes des différentes catégories sont un critère d’identification ou encore les Cérianthes) aient des cnidocystes bien plus gros, donc plus faciles à observer, nous avons mis entre lame et lamelle des fragments de tentacules de Craspedacusta sowerbii.

L-104-Cnidocystes et cnidocil-Craspedacusta-sowerbyi-Plan d'eau de 37-Hommes-190815-Lugol-63x-CIFN-ZS-flèches-.jpg
La photo montre une cellule (=cnidocyte) isolée avec le cnidocyste dévaginé. Les flèches bleues désignent les cnidocils. Lugol.
Exif et Meta MicroCartouche L-104-Cnidocystes et cnidocil-Craspedacusta-sowerbyi-Plan d'eau de 37-Hommes-190815-Lugol-63x-CIFN-ZS-flèches-.jpg (71.01 Kio) Vu 4092 fois


A notre grand étonnement, « l’explosion » des cnidocystes a été difficile à déclencher, une goutte d’acide sur le bord de la lamelle, habituellement efficace chez les anémones de mer s’est révélé décevant. Voici quand même quelques photos.

L-084-Cnidocystes-Craspedacusta-sowerbyi-Plan d'eau de 37-Hommes-190815-Lugol-63x-CIFN-ZS-flèches.composite.jpg
Le cliché du haut montre, parmi les cnidocystes non dévaginés, un dévaginé, avec les "barbelures de harpon" à la base (flèche rouge) et le "tuyau" d'inoculation (flèche bleue). Le cliché du bas permet de se faire une idée de la longueur réelle de "tuyau", encore pas complètement photographié sur ce cliché. CIFN
Exif et Meta MicroCartouche L-084-Cnidocystes-Craspedacusta-sowerbyi-Plan d'eau de 37-Hommes-190815-Lugol-63x-CIFN-ZS-flèches.composite.jpg (122.33 Kio) Vu 4094 fois


Bien cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 986
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Craspedacusta sowerbii Lankester,1880 et ses cnidocystes

Messagede Gérard-Breton » 04 Oct 2015 11:40

Bonjour à tous,

Sylvain (6le20) me suggère, en MP, de préciser la taille de la méduse : 20 à 25 mm de diamètre (sans les tentacules) maximum, et me donne le lien vers un site qui aborde la question de la reproduction de cette méduse et figure un polype : http://www.microscopy-uk.org.uk/mag/ind ... elly2.html. C'est une adresse recommandable.

Je n'ai pas abordé de manière détaillée la reproduction de Craspedacusta faute d'avoir des images personnelles ! Peut-être un jour trouverai-je le temps de construire un sujet sur la reproduction d'une autre méduse, Aurelia aurita, plus grosse bête, et marine, celle-là ; j'ai des documents personnels sur toutes les phases de la vie de cette méduse.

Ceci étant dit, Sylvain, tu aurais pu poster toi-même les compléments sur la taille de la méduse et la référence au site : je ne m'en serais point offusqué, et tous les compléments sont les bienvenus !

Bonne journée à tous

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 986
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Craspedacusta sowerbii Lankester,1880 et ses cnidocystes

Messagede Daniel » 04 Oct 2015 12:54

Bonjour,
Bravo pour l'observation de cette espèce, pousuivie pour les cnidocystes jusque sous le microscope.

Je l'ai croisée 2 fois dans ma vie sous forme de ces petites méduses: une fois en haute Saone en 1992 et une 2e fois en 2003 dans le lac de Neuchatel.
J'avais alors mis quelques images sur le net:
http://daniel.nardin.pagesperso-orange. ... aspeda.htm
Je l'avais aussi signalé dans le bulletin de 2004 de la société d'histoire naturelle du pays de Montbéliard.
A cette occasion, j'ai constaté que Gaston Maillot, entomologiste montbéliardais, l'avait aussi cité vers Montbéliard dans le bulletin de 1961 de la SHNPM.
Il semble que la présence de cette méduse d'eau douce soit maintenant sporadique, mais assez régulière sur le territoire français.

La forme polype doit être moins visible.
Déja dans un article de la revue allemande de microscopie Mikrokosmos, des années 2000, je me souviens que l'auteur se plaignait de ne pas avoir pu voir de polypes...

On peut comme je le faisait déja en 2003, se poser la question de l'influence d'étés chauds et donc du réchauffement climatique dans la plus grande visibilité de ces méduses en France???
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Sony nex7 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5194
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Craspedacusta sowerbii Lankester,1880 et ses cnidocystes

Messagede Gérard-Breton » 04 Oct 2015 13:29

Merci Daniel pour ces compléments,

Oui je pense qu'elle est partout en France aujourd'hui, mais très imprévisible dans ses apparitions, voire ses proliférations. Je ne l'avais jamais croisée (il faut dire que je plongé moins en eau douce qu'en eau salée) et c'était donc un vuieux fantasme que j'ai assouvi cet été de pouvoir lui tirer le portrait subaquatique ...

Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 986
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard


Retourner vers Hydres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron