Page 1 sur 1

Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 09 Juin 2019 20:17
de Gérard-Breton
Bonsoir,

D’accord, les pommes de terre de mon jardin dans le sud de la Sarthe sont excellentes. Mais je m’apprécie pas du tout que les doryphores Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), ces chrysomèles venues de chez l’oncle Sam pour dévaster, si l’on n’y prend garde, nos Solanacées, les apprécient également.
L’adulte, qui a hiberné enfoui dans le sol, émerge au printemps.

L1-Leptinotarsa decemlin sur PdT Chenu 300519 94.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L1-Leptinotarsa decemlin sur PdT Chenu 300519 94.jpg (99.85 Kio) Vu 824 fois


Et il a faim : il mange le bord des feuilles de mes pommes de terre.

L2-Leptinotarsa decemlin mangeant PdT Chenu 300519 95.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L2-Leptinotarsa decemlin mangeant PdT Chenu 300519 95.jpg (84.26 Kio) Vu 820 fois


Repu, il va penser à assurer la pérennité de l’espèce, et s’approche d’un conjoint potentiel.

L3-Leptinotarsa decemlin approche accoupl sur PdT Chenu 020619 126.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L3-Leptinotarsa decemlin approche accoupl sur PdT Chenu 020619 126.jpg (129.44 Kio) Vu 821 fois


L’accouplement a lieu dans la salle à manger, si j’ose dire.

L4-Leptinotarsa decemlin accoupl sur PdT Chenu 020619 125.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L4-Leptinotarsa decemlin accoupl sur PdT Chenu 020619 125.jpg (163.53 Kio) Vu 821 fois


- à suivre-

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 09 Juin 2019 20:22
de Gérard-Breton
- suite -

L5-Leptinotarsa decemlin accoupl sur PdT Chenu 020619 112.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L5-Leptinotarsa decemlin accoupl sur PdT Chenu 020619 112.jpg (134.5 Kio) Vu 813 fois


La conséquence de cette aventure ne se fait pas attendre : une femelle peut pondre plus de 300 œufs sur un mois environ. Les œufs sont jaune orangé, en paquets à la face inférieure des feuilles, mais la femelle prend bien soin de disperser ses pontes sur plusieurs pieds, anticipant la voracité des larves qui peuvent réduire en peu de temps les feuilles d’un pied de pommes de terre à leurs seules nervures. L’incubation des œufs dure 4 à 10 jours selon la température.

L6-Leptinotarsa decemlin ponte  sur PdT Chenu 300519 03.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L6-Leptinotarsa decemlin ponte sur PdT Chenu 300519 03.jpg (188.96 Kio) Vu 812 fois



Les larves vont éclore, 4 stades larvaires vont se succéder en 21 jours. La pupaison a lieu dans le sol, dans une coque sphérique et dure 5 à 10 jours. Il y a en général deux cycles par saison. Ce qui fait que l’on peut trouver tous les stades de développement en même temps dans un potager.

L7-Leptinotarsa decemlin larves  sur PdT Chenu 300519 06.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L7-Leptinotarsa decemlin larves sur PdT Chenu 300519 06.jpg (108.5 Kio) Vu 812 fois


Oui, car après avoir réduit le feuillage de vos pommes de terre à un triste réseau de nervures, la bestiole se rabat sur les autres solanacées ! Si les tomates les branchent peu, j’ai remarqué qu’elles sont friandes d’aubergines. On en trouve parfois sur la Morelle douce-amère, mais ça, aux yeux du jardinier, c’est pardonnable.

Bonne soirée à tous.

Gérard Breton

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 10 Juin 2019 18:17
de YVES50
Bonsoir Gérard;
Gérard-Breton a écrit:On en trouve parfois sur la Morelle douce-amère, mais ça, aux yeux du jardinier, c’est pardonnable.



Cette morelle serait donc une "mauvaise herbe" ? C'est sans doute une appréciation mensongère.

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 10 Juin 2019 18:35
de Gérard-Breton
Bonsoir Yves, tous,

Une mauvaise herbe ? Loin de moi cette idée ! Qui suis-je, grands dieux ! pour décider qu'une herbe est mauvaise ?

Je voulais simplement dire qu'elle n'était pas cultivée, contrairement à mes chères pommes de terre que je dispute à des chrysomèles même pas françaises...

Cordialement

Gérard Breton

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 10 Juin 2019 18:51
de YVES50
Gérard-Breton a écrit:mes chères pommes de terre que je dispute à des chrysomèles même pas françaises...


Gérard, quand même ! Elles le sont depuis quelques temps si l'on s'en souvient ;)

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 10 Juin 2019 21:00
de Gérard-Breton
D'accord, elles ont envahi la France avant Coca Cola. Coca Cola n'est chez nous que depuis disons 60 ans, mais dirais-tu pour autant que Coca Cola est français ?

GB

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 10 Juin 2019 21:00
de Gérard-Breton
D'accord, elles ont envahi la France avant Coca Cola. Coca Cola n'est chez nous que depuis disons 60 ans, mais dirais-tu pour autant que Coca Cola est français ?

GB

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 11 Juin 2019 10:22
de YVES50
Certainement pas Gérard, CocaCracra est un poison transnational :mrgreen: alors que notre brave Leptinotarsa a conquis sa renommée en boulotant nos pauvres patates ! Le traitre, et en costume de Joe Dalton !

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 16 Juin 2019 12:06
de YVES50
Bonjour Gérard,
Nous connaissons maintenant ton affection inconditionnelle pour ce magnifique chrysomélide :)
Je te dédies donc cette aquarelle :

001.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 001.jpg (233.54 Kio) Vu 602 fois


Pour les séances de pose, le modèle date de 1973 (Vendée, juillet, sur Solanum tuberosum)

Re: Leptinotarsa decemlineata (Say 1824), le doryphore

MessagePosté: 16 Juin 2019 12:54
de Gérard-Breton
Bonjour Yves, tous,

Splendide ! Et merci pour la dédicace !

Cordialement

Gérard Breton